Un détenu de la maison d’arrêt de Corbas se suicide

Un détenu de la maison d’arrêt de Corbas se suicide
LyonMag

Les faits se sont déroulés samedi.

L’homme était incarcéré pour le meurtre de son ex-compagne. Lundi dernier, il avait porté plusieurs coups de couteau au domicile de cette commerçante de 36 ans d’Oyonnax. L’individu de 48 ans s’était ensuite rendu de lui-même avant d’être mis en examen mercredi pour "assassinat sur conjoint".

Connu pour ses tendances suicidaires depuis la séparation avec son ex-femme, il avait été placé dans l’unité hospitalière spécialement aménagée de la prison de Corbas ; ce qui n’a pas empêché le quadragénaire de se donner la mort. Il a été retrouvé pendu dans sa cellule.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Freud où es-tu ? le 08/10/2018 à 17:24
Survisme es tu là ? a écrit le 08/10/2018 à 16h55

Ils ont trop utilisés la peur ! o:)

Je crois que le survisme n'est pas appliqué par les psychologues, ils préfèrent Freud et le résultats c'est que les détenus se suicident.

Signaler Répondre

avatar
Survisme es tu là ? le 08/10/2018 à 16:55
Freud où es-tu ? a écrit le 08/10/2018 à 16h43

Le rapport avec la faillite des Freudiens ?
Ils ont trop utilisés l'autodérision ?

Ils ont trop utilisés la peur ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Freud où es-tu ? le 08/10/2018 à 16:43
Post pseudo a écrit le 08/10/2018 à 16h26

o:)
j'adore "l'auto-dérision" ! o:)

Le rapport avec la faillite des Freudiens ?
Ils ont trop utilisés l'autodérision ?

Signaler Répondre

avatar
Mouarfff le 08/10/2018 à 16:34
Post pseudo a écrit le 08/10/2018 à 16h26

o:)
j'adore "l'auto-dérision" ! o:)

on ne dit pas "auto-dérision" mais "tuning"

Signaler Répondre

avatar
Post pseudo le 08/10/2018 à 16:26
Freud où es-tu ? a écrit le 08/10/2018 à 14h28

Tanatos a frappé ? Oedipe ? La mère michèle ?
Freud démission !

o:)
j'adore "l'auto-dérision" ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Freud où es-tu ? le 08/10/2018 à 14:28

Tanatos a frappé ? Oedipe ? La mère michèle ?
Freud démission !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.