Métro B jusqu’à Saint-Genis-Laval : "la concrétisation d'un espoir partagé"

Métro B jusqu’à Saint-Genis-Laval : "la concrétisation d'un espoir partagé"
Les élus réunis autour de la pelleteuse creusant la future station de métro à St-Genis-Laval - LyonMag

Il y a neuf ans, Gérard Collomb, Michel Mercier et Bernard Rivalta se battaient presque pour monter dans la pelleteuse qui lançait les travaux de la première station de métro à Oullins.

Ce vendredi matin, leurs successeurs étaient moins aventuriers et se contentaient de regarder un professionnel retourner symboliquement la terre de l'ancien parking des Hôpitaux-Sud à Saint-Genis Laval.

Sous les yeux de Fouziya Bouzerda (Sytral), Michel Le Faou (Métropole) et du maire de Saint-Genis-Laval Roland Crimier, le début du chantier de prolongement du métro B était initié.

En 2023, les usagers du réseau TCL retrouveront deux nouvelles stations, Oullins-Centre et Saint-Genis-Laval Hôpitaux Sud, qui poursuivront l'aventure du métro au sud de Lyon. Un tunnelier sera lancé fin 2019 sur le site face au CHU, et il remontera jusqu'à Oullins, place Anatole-France.

Un pôle multimodal

A Saint-Genis, 900 places de parking et 200 arceaux pour vélos seront installés pour permettre aux habitants du secteur de laisser leur véhicule et privilégier le métro pour entrer dans Lyon. Ils seront à 17 minutes de trajet de la station Charpennes, à l'autre bout de la ligne bleue. Près de 25 000 voyageurs/jour sont espérés dès 2023.

"C'est la concrétisation d'un espoir partagé", a commenté le maire de la commune Roland Crimier. Très ému, il a reconnu que "quelques nuisances étaient attendues. Un chantier d'une telle ampleur ne peut se faire sans perturbation".

La facture pour ce prolongement est, à l'heure actuelle, de 391 millions d'euros.

Saint-Genis-Laval, "terminus provisoire" ?

Et après ? Le maire de Grigny, Xavier Odo, était venu assister au coup de pelle symbolique. "Il pense peut-être que le métro arrivera ensuite jusqu'à chez lui", s'est gentiment moqué Roland Crimier dans son discours.

Le vice-président à l'Urbanisme de la Métropole, Michel Le Faou, a été plus ouvert : il a évoqué Saint-Genis-Laval comme étant "un terminus provisoire".

Mais rien ne se fera avant bien longtemps. Après tout, cela fait 40 ans que ce prolongement jusqu'aux Hôpitaux Sud était envisagé.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ketal le 19/10/2018 à 09:30

Ça va il ne s'agit que de 2 stations pas de quoi s'extasier face à Toulouse dont l'aire urbaine est 2 fois plus petite et qui aura bientôt plus de km de métro que Lyon avec ses 3 lignes complètes de 12km.

On a beau avoir 4 lignes à Lyon, c'est encore du travail à moitié fait...
Mais bon les lyonnais semblent s'en contenter...

Signaler Répondre

avatar
vrom vroom le 12/10/2018 à 20:55
julie69 a écrit le 12/10/2018 à 15h55

Tout cela grâce à Fouziya Bouzerda, Michel Le Faou et Gérard Collomb. Bravo pour ce formidable chantier, très ambitieux et au service des lyonnais et métropolitains !

c'est la politique des petits pas ! Mais c'est vrai il ne faut pas aller trop vite pour papy

Signaler Répondre

avatar
ben voyons le 12/10/2018 à 18:22

Et pourquoi les autres lignes de métro ne sont pas prolongées également ? Pourtant ça ne serai pas du luxe.

Signaler Répondre

avatar
mouarfff le 12/10/2018 à 17:31
julie69 a écrit le 12/10/2018 à 15h55

Tout cela grâce à Fouziya Bouzerda, Michel Le Faou et Gérard Collomb. Bravo pour ce formidable chantier, très ambitieux et au service des lyonnais et métropolitains !

Si prolonger un métro de 2 stations vous parait être un résultat "ambitieux" faut pas s'étonner qu'on soit vraiment dans la m.... avec LREM

Signaler Répondre

avatar
julie69 le 12/10/2018 à 15:55

Tout cela grâce à Fouziya Bouzerda, Michel Le Faou et Gérard Collomb. Bravo pour ce formidable chantier, très ambitieux et au service des lyonnais et métropolitains !

Signaler Répondre

avatar
Lenteur Marseillaise le 12/10/2018 à 15:46

Oui, encore 5 ans pour atteindre les hôpitaux sud... ça commence à rivaliser avec la lenteur des extensions des métros et tram à Marseille, c'est dire!!!

Signaler Répondre

avatar
bob le 12/10/2018 à 15:45
johann a écrit le 12/10/2018 à 14h01

ha oui un prologement jusqu'a la A45 et a saint genis basse barolle a auchan ca serai mieux avec un parc relais vers la A 45

Oui... mais nous ne sommes pas à Paris où l'état finance des dizaines de km de métro et autres réseaux... cela se fera, peut être, mais dans fort longtemps

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 12/10/2018 à 15:02
Impressionnant a écrit le 12/10/2018 à 14h55

Le métro est vraiment un moyen de transport efficace et adapté à l’échelle de l’agglomération lyonnaise.
Il est dommage que son développement soit aussi lent, et que depuis la construction de la ligne D, on ne fasse que des (petits) prolongements successifs.

Il parait que ces "petits" prolongements sont liés à l'utilisation de monnaie qui est aussi un frein terrible...

:)

Signaler Répondre

avatar
Impressionnant le 12/10/2018 à 14:55

Le métro est vraiment un moyen de transport efficace et adapté à l’échelle de l’agglomération lyonnaise.
Il est dommage que son développement soit aussi lent, et que depuis la construction de la ligne D, on ne fasse que des (petits) prolongements successifs.

Signaler Répondre

avatar
johann le 12/10/2018 à 14:01

ha oui un prologement jusqu'a la A45 et a saint genis basse barolle a auchan ca serai mieux avec un parc relais vers la A 45

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.