Mort de la gendarme Myriam Sakhri : "l'omerta" dénoncée par ses proches

Mort de la gendarme Myriam Sakhri : "l'omerta" dénoncée par ses proches
LyonMag

Ce mercredi après-midi, quelques dizaines de proches de Myriam Sakhri s'étaient rassemblés devant le tribunal de grande instance de Lyon.

Plus de sept ans après la mort de la jeune gendarme, dont le corps avait été retrouvé dans son logement de fonction à la caserne Delfosse à Lyon, ils réclament une nouvelle instruction.

 

Avec un nouvel avocat, la famille espère apporter à la justice des éléments "solides et concrets" pour relancer la procédure et briser "l'omerta".

 

Alors que la thèse du suicide a été privilégiée par les enquêteurs, les proches de Myriam Sakhri parlent de meurtre. Selon eux, la gendarme était victime de harcèlement de la part de certains collègues.

 

Myriam Sakhri avait été retrouvée tuée d'une balle dans le ventre.

Tags :

myriam sakhri

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Geronimo 5962 le 30/11/2018 à 14:58
maisoui a écrit le 29/11/2018 à 13h01

Il est vrai que si l'on ne partage pas vos idées on est forcément facho !
C'est un peu trop souvent votre conclusion !

maisoui, ne faites pas une généralité de quelques cas svp, je peux aussi vous dire d'arrêter de généraliser vous aussi, on ne va jamais y arriver avec de tels raisonnements. Le commentaire de Loulou j'y vois d'abord de la colère.

Signaler Répondre

avatar
maisoui le 29/11/2018 à 13:01
@Loulou2 a écrit le 26/10/2018 à 01h55

Vous etes frustrée dans votre vie sinon?

Il est vrai que si l'on ne partage pas vos idées on est forcément facho !
C'est un peu trop souvent votre conclusion !

Signaler Répondre

avatar
Geronimo du bled le 29/11/2018 à 11:17
José a écrit le 25/10/2018 à 12h22

C'est un drame mais malheureusement pour le famille et les proches de cette jeune femme, ils ont du mal à accepter la réalité du geste. Il n'y a pas d'omerta, elle avait de nombreux moyens pour divulguer les informations dont elle détenait. Maintenant c'est à la justice de prendre ses responsabilités !!

Myriam Sakhri avait rdv le lundi suivant avec son avocat pour lui soumettre preuves, enregistrements, il était juste temps pour les personnes visés de l'éliminer.
Un balle dans le foie pour un pompier volontaire, donc longue agonie me semble un choix improbable.Surtout en présence de son chien Glasgo qu'elle adorait. Ce chien a été retrouvé sans collier, rideaux de la piéce oû elle se trouvait, arrachés, cette justice de cancre nous prend vraiment pour des demeurés.

Signaler Répondre

avatar
@Loulou2 le 26/10/2018 à 01:55

Vous etes frustrée dans votre vie sinon?

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 25/10/2018 à 21:00
@Loulou2 a écrit le 25/10/2018 à 11h18

Que viennent faire les fachos là-dedans? c'est maladif-obsessionnel chez vous? vous avez songé à consulter?
Une triste histoire surtout. Quant à l'omerta de la gendarmerie... pas étonnant qu'on l'appelle "la grande muette".

Toi va consulter.Toi aussi t es aveugler par BFM TV.

Signaler Répondre

avatar
Courage à vous toutes et tous ! le 25/10/2018 à 15:32

Je ne connait pas le dossier dans le détail.

Néanmoins, le citoyen lambda que je suis, s'interroge face a des faits particulièrement troublant !

Certes cette jeune femme subissait du harcèlement moral de la part de certain de ses "collègues".
Mais elle restait combative. Tout le contraire d'une personne présentée comme dépressive qui à mis fin a ses jours.

Ensuite, se tirer une balle dans le ventre pour mettre fin a ses jours, une balle dans la tête et la mort aurai été beaucoup plus rapide, non ?
Pourquoi vouloir s'imposer une mort lente ?

A l'époque des faits, je me souviens avoir lu ici et vu des reportages qui faisait état de témoins anonymes, laissant sous entendre que l'omerta avait été imposée.

Il y a aussi la question des logements qui sont de vrais "passoires phonique".
Un coup de feu aurai du immanquablement alerter les voisins.
Mais personne n'a rien fait sur l'instant, pour porter secours a cette jeune femme.

J'imagine que dans le dossier il y a d'autre faits troublants.

La famille et les proches de cette jeune femme, sont donc légitime a réclamer une enquête indépendante, pour que la vérité des faits soit établie.

Courage a vous toutes et tous.

La France n'est pas la Corée du Nord ni l'arabie saoudite.
Mais en matière de dossiers sensible, l'omerta est encore plus présente que dans les pire dictatures !!

Signaler Répondre

avatar
José le 25/10/2018 à 12:22

C'est un drame mais malheureusement pour le famille et les proches de cette jeune femme, ils ont du mal à accepter la réalité du geste. Il n'y a pas d'omerta, elle avait de nombreux moyens pour divulguer les informations dont elle détenait. Maintenant c'est à la justice de prendre ses responsabilités !!

Signaler Répondre

avatar
@Loulou2 le 25/10/2018 à 11:18
Loulou2 a écrit le 25/10/2018 à 09h23

Pas de commentaires ???je peut comprendre qu elle n intéresses pas tellement ces lâches de fachos frustrés

Que viennent faire les fachos là-dedans? c'est maladif-obsessionnel chez vous? vous avez songé à consulter?
Une triste histoire surtout. Quant à l'omerta de la gendarmerie... pas étonnant qu'on l'appelle "la grande muette".

Signaler Répondre

avatar
TOUT EST POSSIBLE le 25/10/2018 à 11:09

La devise de la gendarmerie : Pour la patrie , l'honneur et le droit . Si le scandale se déclarait ,quelle claque pour l'institution et sa renommé auprès des gens .

Signaler Répondre

avatar
eric69 le 25/10/2018 à 11:05

Triste histoire !!!

Signaler Répondre

avatar
Loulou2 le 25/10/2018 à 09:23

Pas de commentaires ???je peut comprendre qu elle n intéresses pas tellement ces lâches de fachos frustrés

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.