Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Nouvelle Marche pour le climat à Lyon : “un cadre large, populaire et 100% non-violent”

LyonMag

Le rendez-vous est fixé à 10h30 ce samedi sur la place Jean Macé.

Cette nouvelle marche pour le Climat devait à l’origine s’élancer de la place des Terreaux. Suite à des discussions avec la préfecture, un changement de lieu a été acté pour une arrivée prévue au niveau des Berges du Rhône près de la Guillotière. Les services de l'Etat ne souhaitaient pas de passage en Presqu'île, alors que les gilets jaunes prévoient des actions en centre-ville.
 

"Plus que jamais, nous avons le devoir de tirer la sonnette d’alarme, et nous entendons le faire dans un cadre large, populaire et 100% non-violent pour qu’elle soit entendue du plus grand nombre en France et à l’international", ont tenu à assurer les organisateurs dans le Rhône.
 


Les derniers rassemblements à Lyon avaient attiré plus de 15 000 personnes à chaque fois. Pas moins de 140 marches sont prévues ce samedi dans 17 pays avec comme mot d’ordre "urgence climatique, justice sociale : même combat !".



Tags : Marche pour le climat |

Commentaires 15

Déposé le 08/12/2018 à 18h56  
Par Je transpire ,sous la langue.. Citer

Podeus a écrit le 08/12/2018 à 18h48

Euh vous avez des publications pour prouvez vos dire car il y a un consensus scientifique et nombre de publication et meta-analyse qui montre que le réchauffement climatique est du à l'activité humaine.

Le réchauffement climatique est une fable pour que les multinationales s’engraissent sur le dos des mongoles qui y croient. Depuis la nuit des temps , le climat EST le climat ,mais aujourd’hui les mafias se frottent les mains de la bêtise des veauxde Bruxelles qui lâchent des millions pour rien , enfin pour les plus intelligents. Peut ont-ils raison d’ailleurs, face à des milliers de lobotomiser idiots.

Déposé le 08/12/2018 à 18h48  
Par Podeus Citer

A bas les écolobans a écrit le 08/12/2018 à 07h58

Grosse blague pour bénéficier les multinationales. Vous les écolobans sont responsables pour le chienlit qui caractérise la France aujourd'hui avec vos théories fumeuses sur le rapport entre l'activité humaine et le réchauffement global. Vous négligez complètement l'impact des variations d'activité solaire et le volcanisme, par exemple-- des processus naturels qui modifient notre climat pour mieux ou pour pire. Enfin, vous n'êtes pas mieux que les fanas de soucoupes volantes et d'autres phénomènes dignes d'une épisode de X-Files.

Euh vous avez des publications pour prouvez vos dire car il y a un consensus scientifique et nombre de publication et meta-analyse qui montre que le réchauffement climatique est du à l'activité humaine.

Déposé le 08/12/2018 à 17h41  
Par Todepa Citer

Sakura a écrit le 08/12/2018 à 13h01

@topeda,

Quand ont vit dans une petite ville de campagne et dans un département ou les offres d emploi.sont largement inferieures aux nombres de demandeurs d emploi :
, vous avez le choix quand vous perdez le vôtre, soit de rester et de vivre des prestations sociales, soit de postuler à des offres au delà de votre ville et département.

J.ai fait le second choix , cela m.a coûté plus de 1000' euros en billet de train pour aller a des entretiens et oui ne vous en déplaise,,le fait de ne pas vivre dans la ville ou vous postulez pose problème, et oui il est difficile de trouver.un propriétaire qui acceptent de louer et ce même si vous lui présentez un contrat d embauche. Et quand au bout du compte vos efforts portent ses fruits , qu un employeur vous signe un contrat d embauche, que vous trouvez un propriétaire qui accepte de vous louer un appart, vous n.avez plus qu a vendre des biens afin.de payer les frais qu induisent un déménagement. . Cela est la réalité de bon nombre de personnes,ne vous en déplaise.

Voila ce qu insinue l expression.ne pas habiter dans le même secteur a 50 km.pres du poste auquel vous postulez. Et de fait cela n a strictement rien à voir avec l âge, l origine,,la couleur, les diplômes ou l.expérience.

Je voulais juste dire que j'avais entendu toutes les excuses imaginables de la part des "embaucheurs" mais pas celle là.
Je vous croyais sur parole.

Pour les campagnes j'ai toujours regretté le manque de TER (les Michelines de l'époque) et déploré le tout TGV même quand c'est inutile

Déposé le 08/12/2018 à 15h46  
Par Quels cons ses écolos. Citer

Quand nous marchons pour le climat mais ,ont pétent grave et ont abîment la couche d’ozone , mais comment faire pour ne plus peter dans la manif? Hein pierre Yves et Anne Sophie ?,,,, Et si , sa avait toujours existé ?

Déposé le 08/12/2018 à 13h01  
Par Sakura Citer

@topeda,

Quand ont vit dans une petite ville de campagne et dans un département ou les offres d emploi.sont largement inferieures aux nombres de demandeurs d emploi :
, vous avez le choix quand vous perdez le vôtre, soit de rester et de vivre des prestations sociales, soit de postuler à des offres au delà de votre ville et département.

J.ai fait le second choix , cela m.a coûté plus de 1000' euros en billet de train pour aller a des entretiens et oui ne vous en déplaise,,le fait de ne pas vivre dans la ville ou vous postulez pose problème, et oui il est difficile de trouver.un propriétaire qui acceptent de louer et ce même si vous lui présentez un contrat d embauche. Et quand au bout du compte vos efforts portent ses fruits , qu un employeur vous signe un contrat d embauche, que vous trouvez un propriétaire qui accepte de vous louer un appart, vous n.avez plus qu a vendre des biens afin.de payer les frais qu induisent un déménagement. . Cela est la réalité de bon nombre de personnes,ne vous en déplaise.

Voila ce qu insinue l expression.ne pas habiter dans le même secteur a 50 km.pres du poste auquel vous postulez. Et de fait cela n a strictement rien à voir avec l âge, l origine,,la couleur, les diplômes ou l.expérience.

Déposé le 08/12/2018 à 12h40  
Par Voilà. Citer

Post monétaire a écrit le 08/12/2018 à 11h13

"Changeons le système, pas le climat"

Le slogan de ces manifestations.

Vous mentez de façon volontaire c est minable!

Déposé le 08/12/2018 à 12h28  
Par Sourisso Citer

La Marche des zombies climatiques,mdrrrrrrr. La richesse rends vraiment Cons et soumis.

Déposé le 08/12/2018 à 12h10  
Par Hypocrites Citer

tous a marcher pour le climat mais tous a rouler en voiture, bande d'hypocrites!

Déposé le 08/12/2018 à 11h27  
Par Todepa Citer

Sakura a écrit le 08/12/2018 à 10h42

Les gilets jaunes se disaient aussi 100% non violent et apolitique au début. Le hic, ç est que par passivité ou complicité, ce mouvement s est laissé gangrené par la violence et non plus par le dialogue. Et concernant le côté apolitique, faut arrêter de prendre les gens pour des cons, car on ne fera jamais croire que dans les viles, villages, ou le front national et la france insoumise sont arrives en.tête, les gilets jaunes sont tous des moutons blancs. Il suffit quand on prend la peine d,écouter leurs revendications que bons nombres ressemblent au programme de l un ou de l autre. Le mouvement des gilets jaunes aurait eu une vraie légitimité si ils étaient resté sur les problèmes économiques et sociétales et non pas glissé sur le terrain politique.

Pour preuve, on entend plus les demandes de démission de Macron, du changement de république, du pouvoir par le peuple que de comment résoudre avec des solutions concrètes,et immédiates les vrais problèmes qui ne sont pas n en déplaise le prix du carburant, ou l augmentation du smic, (petite précision, je suis smicarde et dans quelques mois demandeuse d emploi, je trouve le terme chômeur trop péjoratif e réducteur).
Mais le chômage des jeunes et des plus de 55 ans ( car pour info, peux vous dire qu il.est autant difficile pour un jeune de moins de 25 ans de trouver un job que pour un plus de 55 ans de retrouver un boulot qui l emmenera décemment jusqu'à à l âge de la retraite).
Le montant exhorbitant des loyers qui bouffe pour bon nombre plus de 50% de son salaire, alors que dans le temps cela ne représentait que 30%,,,le prix des véhicules qui explique qu on ne peut plus changer de voiture, le nombre de médicaments et d actes deremboursés, soit disant qu ils n ont pas d impact réelles (sauf qu on oublie à chaque fois de vraiment interroger les patients) .

Le fait, qu'on.a toujours pas résolu le problème en plus de 35ans du «Pas de logement, Pas de.travail et vice versa»,( combien de fois ai entendu un.employeur dire que j avais le bon profil mais que du fait que je n habitais pas dans le secteur, il ne voulait pas prendre de risque que je leur fasse faux bond, au cas ou je ne trouverais pas de logement. Et essayez donc de trouver un proprio qui accepte de louer un appart à un.demandeur d emploi) , et j.en.passe.

Il serait de bon ton.pour ma part que l on écoute vraiment ceux qui par leurs vécus, leurs expériences de terrain , ont des solutions concrètes à proposer pour résoudre les problèmes du quotidien des gens et au fait de redonner leur dignité, qui pour bon nombre commence par le regard qu on porte sur eux et le fait que leurs paroles a autant de valeur et ce quelque soit la catégorie sociale dont on fait partie.

Ah je la connaissais pas celle du "faut habiter dans le coin".
Y'avait trop jeune, trop vieux, pas assez d'expérience, trop d'expérience, pas assez diplômé, trop diplômé, pas assez sûr de vous, trop sûr de vieux, évidemment également le trop noir/gris mais pas faut être voisin.

Je vous en donne une de solution : le capital ne profite pas aux entrepreneurs. Qu'une banque publique prête l'argent nécessaire aux (vrais) entrepreneurs qui se font refouler par les banques privées.

Et pour le climat et la biodiversité éteignons toutes ces villes qui brillent de dix mille feux la nuit.
Ah là y'a plus personne hein ? Trop peur de son ombre n'est-ce pas.

Post monétaire Déposé le 08/12/2018 à 11h13  
Par Post monétaire Citer

"Changeons le système, pas le climat"

Le slogan de ces manifestations.

Déposé le 08/12/2018 à 10h42  
Par Sakura Citer

Les gilets jaunes se disaient aussi 100% non violent et apolitique au début. Le hic, ç est que par passivité ou complicité, ce mouvement s est laissé gangrené par la violence et non plus par le dialogue. Et concernant le côté apolitique, faut arrêter de prendre les gens pour des cons, car on ne fera jamais croire que dans les viles, villages, ou le front national et la france insoumise sont arrives en.tête, les gilets jaunes sont tous des moutons blancs. Il suffit quand on prend la peine d,écouter leurs revendications que bons nombres ressemblent au programme de l un ou de l autre. Le mouvement des gilets jaunes aurait eu une vraie légitimité si ils étaient resté sur les problèmes économiques et sociétales et non pas glissé sur le terrain politique.

Pour preuve, on entend plus les demandes de démission de Macron, du changement de république, du pouvoir par le peuple que de comment résoudre avec des solutions concrètes,et immédiates les vrais problèmes qui ne sont pas n en déplaise le prix du carburant, ou l augmentation du smic, (petite précision, je suis smicarde et dans quelques mois demandeuse d emploi, je trouve le terme chômeur trop péjoratif e réducteur).
Mais le chômage des jeunes et des plus de 55 ans ( car pour info, peux vous dire qu il.est autant difficile pour un jeune de moins de 25 ans de trouver un job que pour un plus de 55 ans de retrouver un boulot qui l emmenera décemment jusqu'à à l âge de la retraite).
Le montant exhorbitant des loyers qui bouffe pour bon nombre plus de 50% de son salaire, alors que dans le temps cela ne représentait que 30%,,,le prix des véhicules qui explique qu on ne peut plus changer de voiture, le nombre de médicaments et d actes deremboursés, soit disant qu ils n ont pas d impact réelles (sauf qu on oublie à chaque fois de vraiment interroger les patients) .

Le fait, qu'on.a toujours pas résolu le problème en plus de 35ans du «Pas de logement, Pas de.travail et vice versa»,( combien de fois ai entendu un.employeur dire que j avais le bon profil mais que du fait que je n habitais pas dans le secteur, il ne voulait pas prendre de risque que je leur fasse faux bond, au cas ou je ne trouverais pas de logement. Et essayez donc de trouver un proprio qui accepte de louer un appart à un.demandeur d emploi) , et j.en.passe.

Il serait de bon ton.pour ma part que l on écoute vraiment ceux qui par leurs vécus, leurs expériences de terrain , ont des solutions concrètes à proposer pour résoudre les problèmes du quotidien des gens et au fait de redonner leur dignité, qui pour bon nombre commence par le regard qu on porte sur eux et le fait que leurs paroles a autant de valeur et ce quelque soit la catégorie sociale dont on fait partie.

Déposé le 08/12/2018 à 10h41   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par fhe Citer

Alain il y a quelqu un qui se est fait mal ?

Déposé le 08/12/2018 à 10h33  
Par Bonjourbonsoir Citer

A bas les écolobans a écrit le 08/12/2018 à 07h58

Grosse blague pour bénéficier les multinationales. Vous les écolobans sont responsables pour le chienlit qui caractérise la France aujourd'hui avec vos théories fumeuses sur le rapport entre l'activité humaine et le réchauffement global. Vous négligez complètement l'impact des variations d'activité solaire et le volcanisme, par exemple-- des processus naturels qui modifient notre climat pour mieux ou pour pire. Enfin, vous n'êtes pas mieux que les fanas de soucoupes volantes et d'autres phénomènes dignes d'une épisode de X-Files.

eh mais vous savez quoi là les climato-sceptique, hésitez à abusez de votre droit de silence parce-que rien qu'avec les déchets qui sortent de votre bouche boursouflée d'inculture, vous faites empirer la situation.

Alors foutez la paix à ceux qui sauvent les fesses de vos pauvres descendances et restez bien au chaud cloitré dans votre confort égoïste, immature et destructeur.

Déposé le 08/12/2018 à 09h21  
Par Alain 2 Citer

Les bobos ont trouvé leur activité du week-end.

Déposé le 08/12/2018 à 07h58  
Par A bas les écolobans Citer

Grosse blague pour bénéficier les multinationales. Vous les écolobans sont responsables pour le chienlit qui caractérise la France aujourd'hui avec vos théories fumeuses sur le rapport entre l'activité humaine et le réchauffement global. Vous négligez complètement l'impact des variations d'activité solaire et le volcanisme, par exemple-- des processus naturels qui modifient notre climat pour mieux ou pour pire. Enfin, vous n'êtes pas mieux que les fanas de soucoupes volantes et d'autres phénomènes dignes d'une épisode de X-Files.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.