Accident de la montée des Esses : le jeune homme en détention provisoire sera jugé le 12 février

Accident de la montée des Esses : le jeune homme en détention provisoire sera jugé le 12 février
LyonMag

Le jeune de 19 ans multirécidiviste a passé sa première nuit en prison ce jeudi soir, en attendant son procès qui aura lieu le 12 février.

Mardi, dans la montée des Esses à Lyon, le jeune homme a vécu une spectaculaire sortie de route. Sans permis, ivre et sous l’emprise de cannabis, le Stéphanois a été placé en détention provisoire jeudi. Il sera jugé pour ses multiples délits routiers le 12 février prochain, à l’audience des comparutions immédiates de Lyon.

Multirécidiviste et blessé

Le jeune homme de 19 ans a eu beaucoup de chance. Selon les magistrats, le bilan de l’accident est "miraculeux", puisqu’il ne s’en tire qu’avec une double fracture du tibia. C’est donc en fauteuil roulant et la jambe dans le plâtre qu’il s’est dirigé vers la maison d’arrêt de Lyon-Corbas. Il n’a pour autant pas voulu se faire opérer, au risque que cela s’aggrave, jugeant que les médecins le regardaient bizarrement. Ses dix-neuf condamnations (dont onze lorsqu’il était mineur) montrent bien sa "rébellion permanente", que Le Progrès relève, tandis que son avocate évoque "la peur et l’angoisse" que le stéphanois ressent après sa garde à vue "aux conditions déplorables".

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Doctor Love le 18/01/2019 à 19:59

Sa place est en prison, ne jamais le relacher.

Signaler Répondre

avatar
TransMao le 18/01/2019 à 16:46

Faut lui donner le biberon à ce pov' ptit chouchou, faut le confier à Cohn Bendit ou à Matzneff, on va quand même pas l'envoyer dans un camp, enfin pas encore.

Signaler Répondre

avatar
Allez les Verts! le 18/01/2019 à 11:49

En même temps... c'est un stéphanois! ...Non je rigole!

Ce jeune homme est manifestement en souffrance...

Signaler Répondre

avatar
tristesse le 18/01/2019 à 11:29

si ce gars avait été encadré lorsque il était jeune, il n en serait pas la
ses parents et les adultes de son entourage son responsable de ce qu il est devenu!... je met dans le même sac les juges laxistes, les educs, et surtout les parents

aujourd'hui, il y a des dizaines de gamin qui font les choufs pour des dealers (notamment a Villeurbanne)... la mairie, la police, les juges et l éducation nationale ne font rien pour les sauver!
leurs parents les mettent en danger... et nous mettent en danger!
il faudra un jour avoir le courage de retirer ces enfants a leurs parents pour les placer dans des foyers ou centre éducatifs avec des règles!... les parents confondent enfants et allocs

Signaler Répondre

avatar
Povbichette le 18/01/2019 à 11:06

Mais bien sur, on va pleurer sur son sort ..... En plus, il a fallu payer ses soins ....

Signaler Répondre

avatar
bonsens le 18/01/2019 à 10:30

La fracture sociale...

Signaler Répondre

avatar
cestmoi le 18/01/2019 à 10:12

Encore un qui va dire que ses parents l'ont maltraité quand il était petit !!!! Alcoolo,drogué,violent, une vermine qui empoisonne la société !

Signaler Répondre

avatar
Ben voyons le 18/01/2019 à 10:06

Garde à vue en "conditions déplorables"? "peur et angoisse"? en même temps des GAV il a du en faire au moins 19 (puisque 19 fois condamné déjà) donc il a l'habitude, ça ne doit plus l'impressionner le pauvre petit.
Et si il avait tué quelqu'un avec sa voiture, aurait-il été angoissé et apeuré, la pauvre? sans permis, ivre et ayant consommé du cannabis, c'est tout à fait un profil qui donne envie de s'apitoyer...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.