Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo d'illustration - Lyonmag.com

Meurtre de Manon : son camarade de classe condamné à 10 ans d’internement

photo d'illustration - Lyonmag.com

Un adolescent de 17 ans a été condamné ce vendredi à 10 ans d'internement psychiatrique pour avoir mortellement poignardé sa camarade de classe, dans la cour du lycée Louis-Armand de Gleizé en septembre 2016.

Manon, 15 ans, avait été touchée à plusieurs reprises, succombant à ses blessures.

 

Le procès de la tragédie se déroulait depuis mercredi, à huis-clos, devant le tribunal pour enfant du TGI de Villefranche-sur-Saône.

 

Le meurtrier présumé y était jugé pour assassinat, car son discernement avait été "alteré, sans abolition".

 

Sa peine de 10 ans d'internement psychiatrique a été assortie d'un suivi sociojudiciaire de 10 ans, avec mandat de dépôt, selon le Progrès.



Tags : procès | meurtre | manon | Gleizé |

Commentaires 8

Déposé le 10/02/2019 à 10h59   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par OSIRIS Citer

Pour moi quand ils sont condamnés à être en HP pour être sûr que leur traitement soi pris le top ????par intra veineuse ou musculaire LÀ au moin il ne peuvent pas caché le traitement aliphatique pas de pilules????????????retrouvé dans les housses à matelas Il faut de la sécurité H 24 sécurité pour le personnel est important aussi

Déposé le 10/02/2019 à 09h04   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Exocet Citer

Ce genre d’individus doit disparaître des radars définitivement regardez les résultats 10 morts rue Erlanger Romand qui peut sortir au bout de 20 ans pour 5 morts (4 ans par mort)

Déposé le 09/02/2019 à 19h11  
Par Jeansais Citer

Pigé a écrit le 09/02/2019 à 13h23

Rappel : les tribunaux pour enfants, y compris en matière criminelle, sont composés d'un juge professionnel et de deux assesseurs issus de la société civile. Les trois, lors de la délibération, doivent s'entendre sur le verdict.

Quiconque peut écrire au doyen des juges pour enfants du tribunal de grande instance de son domicile pour présenter sa candidature.

Vous croyez peut-encore être m'apprendre quelque chose...?
Je préciserai encore que le Tribunal pour enfants ainsi constitué d'un juge pour enfants et de deux assesseurs choisis (et non pas tirés au sort à l'inverse des jurés de cours dAssise) "selon l'intérêt qu'ils portent aux questions de la jeunesse " est compétent pour juger:
- les délits commis par les mineurs
- les crimes commis par des mineurs de moins de 16 ans(à l'âge des faits)
-les crimes commis par les mineurs de plus 16 ans sont jugés par la cour d'assises des mineurs qui se différencie de celle des majeurs par la présence de 2 juges des enfants qui siègent aux côtés du président

Je pourrais vous en dire plus sur l'ordonnance du 2 fervrier 45 relative aux mineurs délinquants remaniée certes mais les fondements sont toujours en vigueur

Déposé le 09/02/2019 à 17h19   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par contact.automc@gamail.com Citer

Très bien

Pigé Déposé le 09/02/2019 à 13h23  
Par Pigé Citer

Jeansais a écrit le 09/02/2019 à 10h58

Peut être un jour serez vous tiré au sort pour siéger comme juré en Cours d'Assises et alors vous découvrirez certainement la complexité de juger "en son âme et conscience"...
Si vous possédez bien sûr ces deux facultés ...!?

Rappel : les tribunaux pour enfants, y compris en matière criminelle, sont composés d'un juge professionnel et de deux assesseurs issus de la société civile. Les trois, lors de la délibération, doivent s'entendre sur le verdict.

Quiconque peut écrire au doyen des juges pour enfants du tribunal de grande instance de son domicile pour présenter sa candidature.

Déposé le 09/02/2019 à 10h58  
Par Jeansais Citer

SCS a écrit le 09/02/2019 à 07h47

Un peu léger tout de même . Ce fou sera vite dehors prêt à recommencer ...A quand un referendum pour juger cette justice qui ne ressemble à rien . Juste un ramassis de fonctionnaires en dhors du temps ....

Peut être un jour serez vous tiré au sort pour siéger comme juré en Cours d'Assises et alors vous découvrirez certainement la complexité de juger "en son âme et conscience"...
Si vous possédez bien sûr ces deux facultés ...!?

Déposé le 09/02/2019 à 08h31  
Par Jeansais Citer

Est il vraiment condamné à 10 ans d'internement psychiatrique ou à 10 ans d'emprisonnement avec certainement obligation de soins dans le cadre du suivi socio judiciare ?
Je doute qu'un tribunal puisse condamner à une hospitalisation psychiatrique qui par essence est un soin médical
L'internement d'office peut effectivement être prononcé contre l'avis de la personne mais limité dans le temps et ensuite doit être confirmé par un avis médical
Mais ça ne change rien au drame de cet homicide réalisé par un petit jeune de 15 ans sur sa camarade

Déposé le 09/02/2019 à 07h47  
Par SCS Citer

Un peu léger tout de même . Ce fou sera vite dehors prêt à recommencer ...A quand un referendum pour juger cette justice qui ne ressemble à rien . Juste un ramassis de fonctionnaires en dhors du temps ....

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.