Il profère des menaces de mort contre les membres d’une synagogue à qui il avait demandé de l’argent

Il profère des menaces de mort contre les membres d’une synagogue à qui il avait demandé de l’argent
LyonMag

Les faits se sont déroulés ce mercredi à Villeurbanne.

Un SDF de 37 ans a été interpellé rue du 4-Août-1789. Il venait de proférer des menaces de morts à l’encontre de membres d’une synagogue à qui il venait de demander de l’argent. Le trentenaire, sous l’emprise de l’alcool, leur reprochait de ne pas avoir assez donné. Il sera jugé ce vendredi en comparution immédiate.

Tags :

synagogue

police

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
karime le 24/02/2019 à 20:27

oui c'est une honte, après tout quelque soit le lieu de culte, on te donne 1 euro où même 50 centimes, soit heureux , monsieur n'est pas content il faut beaucoup plus. Moi j'aurais repris mon argent.

Signaler Répondre

avatar
Abby le 24/02/2019 à 20:07

Ahahaha???????? quelle histoire de merde
Ca va vous avez pas l'impression que c'est tirer sur les cheveux !!!....

Signaler Répondre

avatar
John Steed le 22/02/2019 à 19:58
Mort a écrit le 22/02/2019 à 18h13

Vous êtes le roi des raccourcis dites moi.

"Il venait de proférer des menaces de morts" ce n'est pas une bagatelle, faut-il vous le rappeler !

En même temps entendre un SDF alcoolisé vociférer après soi c'est pas surprenant... Surtout que leur mode de vie entraine des soucis d'ordre psychologique.
Il sera puni comme il se doit.

Signaler Répondre

avatar
Mort le 22/02/2019 à 18:13
Je demande a écrit le 22/02/2019 à 18h05

En l'occurrence on ne parle pas d'antisémitisme dans cet article, seulement d'un poivrot ingrat...

Vous êtes le roi des raccourcis dites moi.

"Il venait de proférer des menaces de morts" ce n'est pas une bagatelle, faut-il vous le rappeler !

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 22/02/2019 à 18:05
Ol69200 a écrit le 22/02/2019 à 15h45

Il ne faut s'attarder au sens de certain mots l'histoire ne dépend pas des faits mais du contexte ! La circonstance atténuante de l'ivresse publique manifeste sera retenu. Aujourd'hui les magistrats cherchent à faire un exemple pour éradiquer les auteurs d'acte antisémite aucune jurisprudence.

En l'occurrence on ne parle pas d'antisémitisme dans cet article, seulement d'un poivrot ingrat...

Signaler Répondre

avatar
insupportable le 22/02/2019 à 16:43

Mon dieu !!!!! c'est insupportable !

Signaler Répondre

avatar
Ol69200 le 22/02/2019 à 15:45

Il ne faut s'attarder au sens de certain mots l'histoire ne dépend pas des faits mais du contexte ! La circonstance atténuante de l'ivresse publique manifeste sera retenu. Aujourd'hui les magistrats cherchent à faire un exemple pour éradiquer les auteurs d'acte antisémite aucune jurisprudence.

Signaler Répondre

avatar
Le Vinatier le 22/02/2019 à 14:57

Il n’y a plus d’hôpitaux psychiatriques pour interner les malades et les fous . C’est pour ça qu’ils sont tous en libertés.encore celui-là était gentil et surtout saoul. Il n’y a rien d’anti sémites,juste un malade parmi tant d’autre En liberté.

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 22/02/2019 à 14:52

Si il n'a pas proféré de menaces antisémite
Est ce un acte antisémite ?
Si il avait menacé des paroissiens ou les fidèles d'une mosquée
Aurait été t il jugé en comparution immédiate ??

Signaler Répondre

avatar
FoaD le 22/02/2019 à 14:36
lyyyoonnn a écrit le 22/02/2019 à 11h44

Une honte, pas assez donné ??? Il se prend pour qui ?? Qu’il s’estime heureux d’avoir eu quelque chose plutôt !!

SDF sous l’emprise de l’alcool, résultat d'un système inhumain .. personne à l’abri..

Signaler Répondre

avatar
lyyyoonnn le 22/02/2019 à 11:44

Une honte, pas assez donné ??? Il se prend pour qui ?? Qu’il s’estime heureux d’avoir eu quelque chose plutôt !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.