Cantines scolaires à Lyon : "encore trop peu d'efforts" sur les repas végétariens

Cantines scolaires à Lyon : "encore trop peu d'efforts" sur les repas végétariens
Cantine - LyonMag

Selon Greenpeace Lyon, les cantines scolaires de l'agglomération lyonnaise sont "très en retard" concernant la consommation de protéines animales.

 

"La grande majorité des cantines scolaires de l’agglomération lyonnaise propose moins d’un repas végétarien par semaine", déclare Greenpeace Lyon, ce qui représente "trop peu d'efforts". En effet, selon l'organisation, il faut nettement réduire la consommation de protéines animales dans les cantines. Et celles de Vénissieux, Lyon, Vaulx-en-Velin, Mions, Meyzieu, Villeurbanne et Bron en utilisent encore trop.

"Entre deux et six fois trop de protéines [animales] sont aujourd’hui servies aux enfants par rapport aux recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation", ajoute Greenpeace. "Face à ce constat, les mairies, qui sont responsables des menus, doivent agir." Au même titre que Greenpeace France, la filiale lyonnaise réclame "la mise en place de deux repas végétariens de qualité par semaine dans les cantines scolaires".

Pour valoriser les efforts des cantines, l'organisation explique son projet : elle publiera un classement de celles-ci tous les mois. Ce mois-ci, dans l'agglomération lyonnaise, Grigny se place en premier, Pierre-Bénite en deuxième, et Chaponost en troisième.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.