Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

DR

Membres présumés de l’ETA interpellés près de Lyon : les scellés oubliés sur place !

DR

Les policiers du Raid ont commis une bourde dimanche.

C'est le journal de Saône-et-Loire qui révèle l'affaire en affirmant que cinq plastiques contenant des preuves de l'implication des deux personnes arrêtées à Mâcon étaient restés sur place. Dedans se trouvaient notamment des armes de poing et des faux papiers. L'interpellation s'étant faite dans un hôtel, c'est la gérante qui a prévenu la police pour leur dire que des journalistes tournaient autour des sacs. Parmi les deux personnes interpellées : Izaskun Lesaka Argüelles. La femme de 37 ans serait considérée comme l'une des principales dirigeantes du groupe séparatiste basque. Les deux suspects, placés en garde à vue, doivent être transférés mardi dans les locaux de la Sous-direction antiterroriste. En octobre 2011, ce dernier avait annoncé son intention de mettre fin à la violence après plus de 40 ans d'actions pour l'indépendance du Pays basque et de la Navarre.



Tags : ETA | membres | interpellation |

Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.