Indigo Weel : des vélos, réinventés pour limiter le vandalisme, déployés à Lyon

Indigo Weel : des vélos, réinventés pour limiter le vandalisme, déployés à Lyon
Vélos Indigo Weel - LyonMag

Depuis mercredi, une vague des nouveaux vélos Indigo Weel a été déployée à Lyon.

Imaginés pour lutter contre le vandalisme dont avait été victime la première flotte de vélos, ceux-ci connaissent des nouveautés importantes. Ainsi, ces vélos auront des roues à bâton, composées d'un alliage en aluminium et magnésium, ou encore un nouveau panier avec un support adapté aux smartphones. Autre amélioration : celle des cadenas, qui sont maintenant plus robustes et connectés.

Amélioration des vélos, mais aussi des règles, puisqu'aujourd'hui les utilisateurs devront accrocher le vélo à un arceau ou dans un parking adapté (géolocalisés dans l'application), et prendre une photo pour le prouver.

Tags :

velo

INDIGO weel

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
1083 le 21/03/2019 à 22:18
y en a marre a écrit le 21/03/2019 à 10h09

et pour le respect du code de la route?

et ca ne choque personne que ces entreprises se servent gratuitement de nos rues comme parking et outil de prod? Tous les acteurs economiques qui utilisent la ville payent des taxes (restaurant, food truc, marché, taxi...) sur le fond de commerce et sur l'emplacement qu ils utilisent
ca ne choque personne que ces loueurs ne le fassent pas!!!??? pourtant, tout le monde s accorde a imposer les GAFA......
on offre gratuitement nos villes sans aucune contre partie..

ce que vous donnez en payant c'est vos données personnelles qui seront revendues à tous les marchands du temple.
Google est plus philanthropique car au moins c'est gratuit !

Le droit d'occupation de l'espace public est l'arbre qui cache la foret du commerce des données.
A vous de voir à quel niveau se porte votre combat.

Signaler Répondre

avatar
Vingt ans en pouvoir -- ça suffit le 21/03/2019 à 19:53
y en a marre a écrit le 21/03/2019 à 10h09

et pour le respect du code de la route?

et ca ne choque personne que ces entreprises se servent gratuitement de nos rues comme parking et outil de prod? Tous les acteurs economiques qui utilisent la ville payent des taxes (restaurant, food truc, marché, taxi...) sur le fond de commerce et sur l'emplacement qu ils utilisent
ca ne choque personne que ces loueurs ne le fassent pas!!!??? pourtant, tout le monde s accorde a imposer les GAFA......
on offre gratuitement nos villes sans aucune contre partie..

Je vais vous dire une chose. Je ne pardonnerai JAMAIS la Ville de Lyon d'avoir permis ce déversement d'ordures dans nos rues sous la forme des trottinettes électriques libre-service.

Je voterai CONTRE le pouvoir en place depuis vingt ans, même en votant pour des candidats extrémistes, rien que pour nous débarrasser de ces incompétents dépourvus du moindre fibre de sens civique !

Signaler Répondre

avatar
y en a marre le 21/03/2019 à 10:09

et pour le respect du code de la route?

et ca ne choque personne que ces entreprises se servent gratuitement de nos rues comme parking et outil de prod? Tous les acteurs economiques qui utilisent la ville payent des taxes (restaurant, food truc, marché, taxi...) sur le fond de commerce et sur l'emplacement qu ils utilisent
ca ne choque personne que ces loueurs ne le fassent pas!!!??? pourtant, tout le monde s accorde a imposer les GAFA......
on offre gratuitement nos villes sans aucune contre partie..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.