Meurtre d’un policier à Chambéry : les trois braqueurs lyonnais condamnés à 23 ans de prison

Meurtre d’un policier à Chambéry : les trois braqueurs lyonnais condamnés à 23 ans de prison
Lyonmag.com

Après une semaine de débats devant la cour d'Assises d'appel, des peines de 23 ans de réclusion criminelle ont été prononcées à l'encontre de trois braqueurs lyonnais.

Jugés pour "vol avec violence ayant entrainé la mort", ces individus, qui avaient vu leur condamnation en appel annulée par la cour de Cassation, étaient jugés pour avoir tué un policier, en marge du cambriolage nocturne d’un magasin Darty en avril 2012 à Saint-Alban-Leysse. Dans leur fuite, les braqueurs présumés, qui roulaient à bord d’un Porsche Cayenne, avaient volontairement percuté le fonctionnaire de 33 ans, le trainant sur plusieurs mètres. Le véhicule avait été retrouvé quelques heures plus tard, incendié à Décines.

Pour rappel, un quatrième individu avait été définitivement condamné à 20 ans de prison lors du procès en appel partiellement annulé en cassation. Une cinquième personne, soupçonnée d'avoir été au volant, mais toujours en fuite, avait, elle, été condamnée à la réclusion criminelle à perpétuité en 2016, lors du premier procès, devant les Assises de Chambéry.  

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
C'est déjà ça le 26/06/2019 à 15:48
Oups a écrit le 24/06/2019 à 21h41

Une erreur judiciaire qui ne fera pas revivre les morts

Une erreur c'est très vite dit.... Néanmoins si ça ne fait pas revenir les morts ça punis les coupables et neutres complices

Signaler Répondre

avatar
Question? le 26/06/2019 à 13:54
Oups a écrit le 24/06/2019 à 21h41

Une erreur judiciaire qui ne fera pas revivre les morts

Mis à part une minorité de complices "défavorablement connus" des services de police, ça dérange qui?

Signaler Répondre

avatar
Danilo le 26/06/2019 à 11:07

Vous avez voté Macron, avec les avantages et les inconvénients qui suivent......

Signaler Répondre

avatar
quelle honte le 26/06/2019 à 10:53

en fuite où ? l'article peut préciser qu'il s'agit de la Tunisie et
qu'il est totalement libre là bas.
le gouvernement tunisien ne le livrera pas à la police française.
nos politiciens sont vraiment des larves et des vendus.
il faut rompre tout échange économique, et durcir la politique de visa avec tous les pays du Maghreb qui refusent de livrer leurs ressortissants à la justice française

Signaler Répondre

avatar
C'est juste le 26/06/2019 à 10:31
Oups a écrit le 24/06/2019 à 21h41

Une erreur judiciaire qui ne fera pas revivre les morts

Mais non, juste des délinquants multirécidivistes à l'ombre pour quelques années

Signaler Répondre

avatar
Cjhvcghjjk le 26/06/2019 à 03:01

23 ans ces beaucoup trop surtout quand on ces qui est vraiment le conducteur et les violeur d'enfant il prenne 2 ans je comprend plus rien

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 25/06/2019 à 08:05

Et le conducteur en fuite en Tunisie ! Il reviendra sans être inquiété !

Signaler Répondre

avatar
Oups le 24/06/2019 à 21:41

Une erreur judiciaire qui ne fera pas revivre les morts

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.