Auvergne-Rhône-Alpes : la démission bidon de l’ancien insoumis Andrea Kotarac

Auvergne-Rhône-Alpes : la démission bidon de l’ancien insoumis Andrea Kotarac
Andrea Kotarac - LyonMag

Andrea Kotarac est décidément un champion de l'inattendu.

Après avoir succombé au chant des sirènes lepénistes, cet ancien proche de Jean-Luc Mélenchon nous a fait le coup du respect de la morale en politique. Probablement soucieux de pouvoir continuer à se regarder dans son miroir, il avait annoncé publiquement sa démission de son mandat de conseiller régional.

Dans une lettre adressée au président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, le 26 juin dernier, il évoquait sans rire la "haute idée que je me fais de l’engagement politique", ajoutant un couplet sur "une partie de (ses) électeurs de 2015" qui sont choqués par son ralliement idéologique au Rassemblement National.

Visiblement, son respect pour la morale en politique connaît des limites : en l’occurrence celles de son portefeuille et de ses petits intérêts financiers. Selon nos informations, la missive publiée sur les réseaux sociaux n’a jamais été adressée officiellement au Conseil régional ou même à la Préfecture du Rhône. Résultat, Andrea Kotarac est toujours officiellement conseiller régional. Il prive au passage le socialiste Yann Crombecque de la possibilité de le remplacer.

Aujourd’hui encore, Andrea Kotarac, actuellement en déplacement en Syrie aux côtés de Thierry Mariani, continue à percevoir son indemnité d’élu bien qu’il n’ait plus participé à la moindre réunion depuis les élections européennes.

En théorie, ses absences répétées devraient le priver d’une partie de ses revenus d'élu. Reste que depuis fin juin, les réunions ont été rares ce qui l’a largement mis à l’abri des retenues que le Conseil régional effectue vis-à-vis des conseillers qui sont absents sans justification.

Des virements d'indemnités cet été

Depuis la Syrie, Andrea Kotarac a fait l'étonné : "Je vais appeller la DARES (Direction des Assemblées et des Relations avec les Elus ndlr) dès que je rentre (…) pour faire le point car j’avais un envoyé un courrier de démission à Wauquiez mais peut être pas en recommandé. J’avais aussi envoyé un SMS à l’entourage du président pour lui faire part que j’envoyais ledit courrier. J’ai reçu environ 339 euros en juin car j’avais démissionné courant juin. Ce qui est donc normal. Je n’ai rien perçu en juillet. J’observe aujourd’hui avoir reçu un virement de la région de 97 euros pour le mois d’août que je vais immédiatement rembourser des que le doute sera levé".

Par cette réaction, Andrea Kotarac confirme donc qu'il est toujours officiellement conseiller régional d'Auvergne-Rhône-Alpes.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Louis 14 le 04/09/2019 à 23:18

Avoir confiance en un ANTIFA professionnel même repenti ...,sont ils devenus fous à la fédération du Rhône RN dirigée par le colérique MELIES ?

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo le 02/09/2019 à 22:24
Benjamin69691 a écrit le 31/08/2019 à 21h15

Kotarac est parti trinquer avec un cotes du Rhône en Syrie. Là bas, quand on entend un gros bruit, c'est pas celui de deux verres qui s'entrechoquent. #idlib #kafranbel #assad

Effectivement, affligeant, meme si pas étonnant de sa part.

https://www.facebook.com/ajplusfrancais/videos/441699616687729/

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 02/09/2019 à 06:20

Il me semble que cet individu a déclaré sur France Info qu'il démissionnait de son poste et reprenait des études d'avocat !

Signaler Répondre

avatar
Benjamin69691 le 31/08/2019 à 21:15

Kotarac est parti trinquer avec un cotes du Rhône en Syrie. Là bas, quand on entend un gros bruit, c'est pas celui de deux verres qui s'entrechoquent. #idlib #kafranbel #assad

Signaler Répondre

avatar
fifi69 le 31/08/2019 à 12:09

le seul vrai parti en politique,le parti de pour ma gueule,les convictions entérrées depuis longtemps

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais06 le 31/08/2019 à 09:32

Je ne vois pas en quoi cette démission est bidon. Au contraire, Kotarac fait preuve de courage en renonçant à son mandat. Bravo!

Signaler Répondre

avatar
Abstentionnistes en force. le 30/08/2019 à 17:42
tout pour la gamelle a écrit le 30/08/2019 à 15h01

et Merluchoniste, puis RN et groupie de El Assad, triplement bidon.(et opportuniste)

Exact. Ils sont tous à dissoudre d’une extrême à l’autre .ILS sont LE système et ils en vivent très bien grâce aux guignols d’électeurs Français qui croient encore en la politique de PAPA......

Signaler Répondre

avatar
tout pour la gamelle le 30/08/2019 à 15:01
macron a écrit le 29/08/2019 à 17h14

Déjà pour faire partir des insoumis il faut être bidon

et Merluchoniste, puis RN et groupie de El Assad, triplement bidon.(et opportuniste)

Signaler Répondre

avatar
Pierre Laval Macron le 30/08/2019 à 13:33
Mô viette a écrit le 29/08/2019 à 19h15

Rien a voir...mais quand on fait du journalisme on se doit d etre neutre...et la c est un article de parti pris

Ah ah ah ! la neutralité de la presse ! Même l'AFP n'est pas neutre dans ses dépêches.
Ne demandez pas l'objectivité non plus ? Heureusement que la presse n'est pas neutre. Avec les infos données par cet article vous avez suffisamment d'infos pour vous faire votre opinion.

Le Mr a perçu 100 balles de la région qu'il devrait rembourser et n'a pas envoyé sa lettre de démission en LRAR. Quand à l’Éthique du Mr, le journaliste a fait part de son avis.

Signaler Répondre

avatar
Ça vous étonne? le 30/08/2019 à 12:56

Nouveau parti....... Nouvelles méthodes.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 30/08/2019 à 08:43

En voilà un qui sait ce qu est la politique !!
Un coup a droite. Un coup a gauche . Un coup bientôt au modem !
Et le tour est joué !
Bref ce mec est écoeurant et d ailleurs on voit que finalement au R. N. C est un parti
Comme les autres on n accepte tout et
N importe quoi !!
Conclusion je vais aller a la pêche au poisson pas aux voix !!!?

Signaler Répondre

avatar
valency le 30/08/2019 à 07:41

l'insoumission professionnelle est apparemment un métier rémunérateur !!!

Signaler Répondre

avatar
Merci de servir a rien le 29/08/2019 à 20:36
Mô viette a écrit le 29/08/2019 à 19h15

Rien a voir...mais quand on fait du journalisme on se doit d etre neutre...et la c est un article de parti pris

Vous devriez aller expliquer votre conception de l´indépendance, de la liberté et de l´intégrité de la presse a Bachar El Assad

Signaler Répondre

avatar
Mô viette le 29/08/2019 à 19:15
il n'y a pas de hasard a écrit le 29/08/2019 à 18h53

Tiens un partisan du contrôle de la presse quand elle ne lui convient pas

Rien a voir...mais quand on fait du journalisme on se doit d etre neutre...et la c est un article de parti pris

Signaler Répondre

avatar
il n'y a pas de hasard le 29/08/2019 à 18:53
Mô viette a écrit le 29/08/2019 à 17h38

Waouw...ca c est du journalisme neutre et independant ...j en reste bouche bee

Tiens un partisan du contrôle de la presse quand elle ne lui convient pas

Signaler Répondre

avatar
mael le 29/08/2019 à 17:45

avatar
Mô viette le 29/08/2019 à 17:38

Waouw...ca c est du journalisme neutre et independant ...j en reste bouche bee

Signaler Répondre

avatar
bonjour le 29/08/2019 à 17:35

C’est vrai qu’il a une haute opinion de la politique

Signaler Répondre

avatar
macron le 29/08/2019 à 17:14

Déjà pour faire partir des insoumis il faut être bidon

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.