Pas de rentrée au collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin

Pas de rentrée au collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin
Le collège Henri Barbusse - DR Google Street View

Les personnels de l’établissement ont voté la grève à partir de ce lundi.

Ils "refusent les conditions d’apprentissage qui sont imposées à leurs élèves". A l’origine du mouvement : des classes trop chargées dépassant le seuil des 24 élèves.

"Cela est inacceptable dans une collège REP+, classé parmi les plus défavorisés", dénoncent les personnels qui n’accueilleront aucun élève ce lundi en ce jour de rentrée des classes.

Ces derniers exigent que l’Inspection académique "trouve des solutions" et demandent que "les effectifs soient ramenés à 24 élèves maximum sur l’ensemble des niveaux et des groupes".

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hum le 04/09/2019 à 11:38
Quelqu'un a écrit le 04/09/2019 à 11h33

En même temps avec 35 élèves par classes je me demande bien comment un étudiant peut faire avancer son programme en devant donner des cours particuliers à chacun de ses élèves... Sachant qu'un professeur ne s'occupe pas d'une seule classe je vous le rappel. Alors avant de parler, devenez professeur ou mettez vos gosses dans une école catho privée à la con.

Attention à vos propos...
On ressent une certaine haine à l'encontre des écoles catho.
Quelle est la raison de cette haine ?
Jalousie ? Haine des catholiques ?

Signaler Répondre

avatar
Quelqu'un le 04/09/2019 à 11:33
MiracleBoy a écrit le 03/09/2019 à 05h09

Hu.. Oui comme d'habitude on voit des articles ou des profs et élèves se plaignent mais sur des sujets de moindre importance.. Pour commencer déjà se lever contre la pédophilie d'état et les cours d'éducation sexuelle.. Contre les programmes sélectionnés par le pouvoir/banquiers et surtout la façon d'apprendre ou l'on laisse les élèves en retard sur le carreau avec des mauvaises notes alors que tous devraient sortir avec le diplôme même s'il faut y passer 2 semaines de plus par élèves..

En même temps avec 35 élèves par classes je me demande bien comment un étudiant peut faire avancer son programme en devant donner des cours particuliers à chacun de ses élèves... Sachant qu'un professeur ne s'occupe pas d'une seule classe je vous le rappel. Alors avant de parler, devenez professeur ou mettez vos gosses dans une école catho privée à la con.

Signaler Répondre

avatar
le chevalier au pancreas le 03/09/2019 à 13:28

Jean-Rachid, et en français ça donne quoi?

Signaler Répondre

avatar
Jean Rachid le 03/09/2019 à 09:12

Toujours en grève
.moi je suis pour viré tous ses bon à rien pensé au petit pas de rentrer pour eux mais quelle honte

Signaler Répondre

avatar
MiracleBoy le 03/09/2019 à 05:09

Hu.. Oui comme d'habitude on voit des articles ou des profs et élèves se plaignent mais sur des sujets de moindre importance.. Pour commencer déjà se lever contre la pédophilie d'état et les cours d'éducation sexuelle.. Contre les programmes sélectionnés par le pouvoir/banquiers et surtout la façon d'apprendre ou l'on laisse les élèves en retard sur le carreau avec des mauvaises notes alors que tous devraient sortir avec le diplôme même s'il faut y passer 2 semaines de plus par élèves..

Signaler Répondre

avatar
Ads le 02/09/2019 à 20:13
à la campagne a écrit le 02/09/2019 à 14h30

Il est impensable d'élever ces enfants dans ces zones là.

Ha bon

Signaler Répondre

avatar
le chevalier au pancreas le 02/09/2019 à 18:21

À tous ceux qui critiquent: venez enseigner à 25 élèves en rep + ! Puisque que vous êtes si forts !

Signaler Répondre

avatar
Wallah le 02/09/2019 à 17:45

C'est des graines de bagne, faudrai leur apprendre aux garçons les règles de vie en prison et aux filles comment prendre la pillule... Pas besoin d'être 10 par classes...

Signaler Répondre

avatar
La momie soixanhuitarde le 02/09/2019 à 17:10
les ploucs restent des ploucs a écrit le 02/09/2019 à 15h05

les chemises brunes des coments sont de sortie comme chaque fois que l'on traite un sujet sur l'éducation nationale , avant de faire les crocodiles rappellez vous que sans vos profs vous serez en train d'essayer de vous mettre le doigt dans l’œil sans y arriver...

Les chemises brunes ? C’est quoi la momie ? Tes cousins d’apres Guerre ? Prends tes gouttes et ton déambulateur et accepte ta condition,tu es en 2019 pas au moyen âge ,vieux débris.

Signaler Répondre

avatar
les ploucs restent des ploucs le 02/09/2019 à 15:05

les chemises brunes des coments sont de sortie comme chaque fois que l'on traite un sujet sur l'éducation nationale , avant de faire les crocodiles rappellez vous que sans vos profs vous serez en train d'essayer de vous mettre le doigt dans l’œil sans y arriver...

Signaler Répondre

avatar
à la campagne le 02/09/2019 à 14:30

Il est impensable d'élever ces enfants dans ces zones là.

Signaler Répondre

avatar
constat le 02/09/2019 à 14:07
Idée a écrit le 02/09/2019 à 08h41

Non c pas croyable ca. Nous créons des quartiers ou l'on parque les etrangers et on y met la maternelle, la primaire, le college et le lycée. Si la ghettoïsation sociale n'est pas recherchée.
Les commentaires critiquent les profs mais bande de rigolos vous ne connaissez rien aux conditions de travail. Bande d'individualiste que vous êtes

dans les quartiers vivaient les classes populaires qui sont partis... pensant imposer un nouveau monde.... que ça vous plaise ou non. c'est un constat.

Signaler Répondre

avatar
laure delyon le 02/09/2019 à 13:53

oui les profs ont une mission de service public mais ne pensent trop souvent qu'à eux.
Virez les tous et qu'on en embauche d'autres,

Signaler Répondre

avatar
Venvedit le 02/09/2019 à 10:39
Idée a écrit le 02/09/2019 à 08h41

Non c pas croyable ca. Nous créons des quartiers ou l'on parque les etrangers et on y met la maternelle, la primaire, le college et le lycée. Si la ghettoïsation sociale n'est pas recherchée.
Les commentaires critiquent les profs mais bande de rigolos vous ne connaissez rien aux conditions de travail. Bande d'individualiste que vous êtes

Bla, bla, bla...
C'est encore la faute des vilains français qui "parquent les étrangers".
Ce n'est pas du tout dû au comportement de certains (peu importe leur nationalité) qui pourrissent tellement les quartiers que tous ceux qui le peuvent (là encore, peu importe la nationalité) s'en vont.
J'ai assisté à ce phénomène dans mon ancien quartier, effectivement devenu un ghetto, malgré tout l'argent et les aides investies.
Il y en a vraiment mal de ces populations qui ne se remettent pas une seule fois en question, qui n'ont aucun respect, aucune politesse, aucun savoir-vivre, qui ne tiennent pas leurs gosses, et qui tiennent ensuite les autres pour responsables.
Mes arrières-grands-parents étaient immigrés. Ils n'ont jamais rien demandé, rien exigé, ils s'en sont pris plein la tête... mais à la deuxième génération, ils étaient intégrés et reconnaissants à leur nouveau pays. Leurs enfants étaient éduqués dans le respect des lois et des moeurs.
Mais ça, c'était avant...

Signaler Répondre

avatar
vivemoi le 02/09/2019 à 10:15

Tout va bien dans l'éducation nationale !Tous les ministres qui étaient au gouvernement,se sont tous cassés la gueule,car leurs manips ,n'ont jamais fonctionné !

Signaler Répondre

avatar
Idée le 02/09/2019 à 08:41

Non c pas croyable ca. Nous créons des quartiers ou l'on parque les etrangers et on y met la maternelle, la primaire, le college et le lycée. Si la ghettoïsation sociale n'est pas recherchée.
Les commentaires critiquent les profs mais bande de rigolos vous ne connaissez rien aux conditions de travail. Bande d'individualiste que vous êtes

Signaler Répondre

avatar
Odile le 02/09/2019 à 07:25

C'est reparti.
Les fainéants professionnels reprennent en otage les enfants et leur parent.
Pauvre France.

Signaler Répondre

avatar
kumer le 02/09/2019 à 06:54

Et alors les professeurs toujours prêts pour ne rien faire bravo

Signaler Répondre

avatar
Goldman le 02/09/2019 à 06:36

Des enfants pénalisé plus qu'ils ne le sont déjà .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.