Portrait volé d'Emmanuel Macron à Lyon : les deux militants relaxés

Portrait volé d'Emmanuel Macron à Lyon : les deux militants relaxés
Les deux membres d'Alternatiba jugés à Lyon - DR

Les deux militants écologistes, jugés pour vol en réunion sept mois après avoir volé le portrait d'Emmanuel Macron dans la mairie du 2e arrondissement, ont été relaxés.

Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu son jugement ce lundi, ordonnant "la relaxe au bénéfice de l'état de nécessité et pour motif légitime".

Les juges de la 7e Chambre sont allés loin dans leurs motivations. Ils justifient l'action des militants par le fait qu'ils n'étaient "pas écoutés par le Président de la République" Emmanuel Macron. Ils affirment en outre que "les périodes électorales ne sont pas les seules durant lesquelles les citoyens peuvent s'exprimer".

La "non violence des actions et l'absence d'acte de vandalisme" ont également permis une décision en faveur de Fanny Delahalle et Pierre Goinvic, à la surprise des deux prévenus.

Les deux membres d'Alternatiba expliquaient avoir agi pour alerter sur l'inaction du gouvernement en matière d'environnement. C'est le maire du 2e arrondissement de Lyon, Denis Broliquier, qui avait porté plainte. Le portrait, lui, réapparaissait régulièrement, tel une prise de guerre, lors de manifestations, notamment avec les gilets jaunes.

Pour rappel, le parquet avait requis une amende de 500 euros avec sursis. Il a décidé de faire appel.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mina le 17/09/2019 à 13:02

C' est une honte ce jugement ils sont tous compromis ces juges!!!, le gouvernement baisse les bras, il lâche tout devant des gens qui manifestent , qui cassent et brûlent ce qu'il y a sur leur passage pour un oui ou un non de quel droit s'attaquer au bien d'autrui .
Ces gens qui ont décrochés les portraits du président doivent payer pour leur action.

Signaler Répondre

avatar
decorés le 17/09/2019 à 12:08

Il faudrait leur donner une décoration genre mérite social !! Car ne plus voir la tête de Macron est le rêve de millions et de millions de Francais !!

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 17/09/2019 à 10:43

@ la macronie à la COLON

Votre commentaire est hors sujet mais :
Si la métropole de Lyon est bien né d'un deal entre
" les papys flingueurs- papy Gégé et papy mimi";
l'un pour prendre plus de pouvoir l'autre pour cacher les dettes de ses emprunts toxiques en les divisant par 2...
cette Métropole a toutefois le mérite de simplifier le mille feuilles des collectivités territoriales
Et s'il n'y a en a pas d'autres c'est justement parce que les conseillers généraux et leur président ne veulent pas se voir amputer de leur pouvoir en se coupant de la ville principale et de son agglomération...
CQFD

Signaler Répondre

avatar
extrême mauvaise foi d'extrême droite le 17/09/2019 à 10:23
soverp a écrit le 17/09/2019 à 07h16

Si cela avait été des extrêmes droites, la peine aurait été maximale......

Non, c'est faux. Vous voulez le liens d'articles où il est expliqué que des gens d'extrême droite ayant agressé physiquement des innocents ont été relaxés car la justice avait attendu assez longtemps pour que les faits soient prescrits ?

Signaler Répondre

avatar
Denny Crane le 17/09/2019 à 10:20
Pitoyable justice française a écrit le 16/09/2019 à 17h56

La république des juges quoi, instrumentalisation de la justice a des fins politique, un air connu en ce moment.

Les magistrats en charge étaient les responsables du murs des cons?

Le vol est un délit, point, et dans notre cas avec circonstances aggravantes: sécession avec la république et non respect du vote démocratique.

Ces décrocheurs sont des totalitaristes en devenir.

Enfin un juge , un vrai, un juge a la David E Kelly, un juge comme on en trouve dans Picket Fences.

En critiquant la décision de justice, tu t'opposes à notre principe republicain de justice indépendante. Tu es anti républicain, un totalitariste en devenir.

Signaler Répondre

avatar
Denny Crane le 17/09/2019 à 10:15
bob a écrit le 16/09/2019 à 17h01

N'importe quoi !

Être démocrate c'est reconnaitre le choix de la majorité (reconnaitre ce n'est pas adhérer)... La symbolique du décrochage consiste à ne pas reconnaitre le choix démocratique et à faire primer sa volonté sur celle de la collectivité nationale... et de fait s'en exclure.

J'espère qu'en appel, il y aura une condamnation de forme : 1€ ou encore mieux, quelques heures de TIG.

A côté de la plaque.

Selon votre logique, tout député qui vote contre le gouvernement devrait aller en prison.
Et puis il y a cette chose appelée liberté d'expression et liberté de penser.

Signaler Répondre

avatar
Escrocs le 17/09/2019 à 10:06
zied3 a écrit le 17/09/2019 à 09h55

Balka ne restera pas longtemps incarcéré , c'est sûr ! ou il jouera le " malade imaginaire " , ou il donnera un coup de fil à " un ami " , comme dans Qui veut gagner des millions , ou alors , avec des réseaux influents , il sera libéré .
Quant au portrait de jupiter , moins je le vois et mieux je me sens !

le " malade imaginaire " ils connaissent bien, sa femme est suffisamment malade pour ne pas aller en prison mais pas assez pour assurer l’intérim dans une mairie de 65 000 habitants

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 17/09/2019 à 09:55

Balka ne restera pas longtemps incarcéré , c'est sûr ! ou il jouera le " malade imaginaire " , ou il donnera un coup de fil à " un ami " , comme dans Qui veut gagner des millions , ou alors , avec des réseaux influents , il sera libéré .
Quant au portrait de jupiter , moins je le vois et mieux je me sens !

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 17/09/2019 à 09:47

Il ne faut pas Froisser le vote écolos , donc les juges obéissent , de peur de freiner l 'évolution de leur carrière !

Signaler Répondre

avatar
faire plus cher avec moins bien le 17/09/2019 à 09:22
Dodoilesttard a écrit le 17/09/2019 à 00h20

Bob a raison. Que ça plaise ou non. Macron a été élu démocratiquement, les abstentionnistes n’ont qu’a S’en prendre à eux-mêmes.
Franchement, vous voyez qui à sa place ?

plein d'autres

Signaler Répondre

avatar
soverp le 17/09/2019 à 07:16

Si cela avait été des extrêmes droites, la peine aurait été maximale......

Signaler Répondre

avatar
Dodoilesttard le 17/09/2019 à 00:20

Bob a raison. Que ça plaise ou non. Macron a été élu démocratiquement, les abstentionnistes n’ont qu’a S’en prendre à eux-mêmes.
Franchement, vous voyez qui à sa place ?

Signaler Répondre

avatar
bullit le 16/09/2019 à 21:04

Ont s'en tapent de macron sérieux le monde part en c ?????? et voila encore le portrait dû roi ???? rien à foutre

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 16/09/2019 à 19:30
Grand gognand a écrit le 16/09/2019 à 18h07

"Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir..."
La Fontaine à tout faux..puisqu'ils ont été blanchi...et Balkany engeoler...

Balkany sera libéré sous peu vous voulez pariez ?
Balkany franc maçon ne l oubliez pas !
Et la fontaine aura encore une fois raison !!

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 16/09/2019 à 18:07

"Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir..."
La Fontaine à tout faux..puisqu'ils ont été blanchi...et Balkany engeoler...

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable justice française le 16/09/2019 à 17:56

La république des juges quoi, instrumentalisation de la justice a des fins politique, un air connu en ce moment.

Les magistrats en charge étaient les responsables du murs des cons?

Le vol est un délit, point, et dans notre cas avec circonstances aggravantes: sécession avec la république et non respect du vote démocratique.

Ces décrocheurs sont des totalitaristes en devenir.

Signaler Répondre

avatar
bob le 16/09/2019 à 17:01

N'importe quoi !

Être démocrate c'est reconnaitre le choix de la majorité (reconnaitre ce n'est pas adhérer)... La symbolique du décrochage consiste à ne pas reconnaitre le choix démocratique et à faire primer sa volonté sur celle de la collectivité nationale... et de fait s'en exclure.

J'espère qu'en appel, il y aura une condamnation de forme : 1€ ou encore mieux, quelques heures de TIG.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 16/09/2019 à 16:48

Bravo pour cette belle action non violente qui devrait être reconnue d'utilité publique.
Le procureur de la République risque de faire appel !
Le gaspillage de l'argent du contribuable n'a pas de limite.

Signaler Répondre

avatar
mme si bete le 16/09/2019 à 15:21

J’aimerais bien récupérer le portrait

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 16/09/2019 à 14:54

Quel rapport avec l’article ???

Signaler Répondre

avatar
la macronie à la COLON le 16/09/2019 à 14:46

“La métropole telle qu'elle a été conçue est un choix de circonstances qui a ses faiblesses. C'est d'ailleurs pour ça que personne n'a voulu faire comme Lyon. Ça montre que le modèle métropolitain lyonnais est un rameau stérile”, a-t-il expliqué. Pour l'élu PS, si l'exemple lyonnais n'a pas fait d’émule, c'est qu'il a été le fruit “d'un choix de circonstances entre des individus”. “L'un (Gérard Collomb, NdlR) y trouvait un instrument de puissance et de gloire. Tandis que pour l'autre (Michel Mercier, NdlR), ça a été un moyen de sortir d'une gestion pas simple avec des emprunts toxiques, etc.. Tout ceci a par ailleurs été favorisé par la faiblesse de François Hollande qui a dit débrouillez-vous”, a poursuivi le maire de Villeurbanne.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.