Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Philippe Valentin - LyonMag

CCI : Philippe Valentin prône la “continuité dans le changement”

Philippe Valentin - LyonMag

Le nouveau président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, Philippe Valentin, nous a livré ce mardi ses envies et ses objectifs lors d'une conférence de presse.

Pour débuter, le président du groupe Valentin a tenu à rappeler les "réussites" de son prédécesseur Emmanuel Imberton, qui a démissionné pour raisons médicales.

 

Ainsi, le nouveau président de 55 ans, dont la force est d'"être simple et clair" selon lui, a salué la fusion des trois CCI – Lyon Métropole, Saint-Etienne et Roanne – qui est "une première en France à ce niveau". "Une vraie cohésion" ressort de ce rapprochement, même si ce n'était "pas un chantier si simple", témoigne-t-il. C'est ce qui a permis d'"être plus fort pour négocier sur l'ouverture du capital de l'aéroport Saint-Exupéry", enchaîne-t-il de manière à évoquer la deuxième réussite. Le fait d'être "toujours actionnaire à 25%, sans être majoritaire, permet de rendre le résultat net de la CCI positif", précise Yves Chavent, premier vice-président. En effet, "le travail de Vinci est incroyable. La croissance est incroyable, avec l'ouverture de nouvelles lignes", se réjouit-il.

 

La vente du Musée des tissus et des arts décoratifs à la Région est également à mettre au crédit du président démissionnaire. "Cela coûtait de l'argent tous les ans. Une solution a été trouvée avec la Région qui remet 50 millions d'euros. C'est une démarche personnelle parce qu'Emmanuel Imberton qui est un petit-fils de tisseur", précise Philippe Valentin.

 

Le nouveau président de la CCI a par ailleurs annoncé que la Chambre "n'a pas les moyens financiers pour faire booster EM Lyon. Il est plus judicieux de passer la main à d'autres opérateurs pour booster l'école. Le closing a été réalisé il y a une semaine".

 

"Dans un contexte de réduction de ressources, de redéfinition des missions des CCI et de transformation", Philippe Valentin veut "atténuer le choc budgétaire pour [se] redéployer". Ce choc correspond à la "baisse de 75% de [leurs] recettes fiscales d'ici 2021". Le président de la CCI a donc décidé de "mettre [en place] des services facturés", en plus des services gratuits déjà prévus.

De plus, il compte remettre la CCI "au centre du dispositif. Pour mieux la connaître grâce à une communication appropriée".


En outre, une société d'investissement vient d'être créée. Son budget correspond à "200 000 euros par an sur trois ans". Les entreprises concernées sont celles "en création et qui font déjà l'objet d'un dispositif". L'investissement sera de l'ordre de "5000 à 15 000 euros par entreprise".



Tags : Philippe Valentin | cci | cci lyon |

Commentaires 3

Déposé le 20/09/2019 à 10h00  
Par dans le texte Citer

"fusion des trois CCI – Lyon Métropole, Saint-Etienne et Roanne – qui est "une première en France à ce niveau". "Une vraie cohésion"
St Etienne a été engloutie par la métropole de Lyon deux chiffres édifiants en 2016 : taux de chômage 21,2% // taux de pauvreté 25%
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2011101?geo=COM-42218

"toujours actionnaire à 25%, sans être majoritaire, permet de rendre le résultat net de la CCI positif", précise Yves Chavent, premier vice-président. En effet, "le travail de Vinci est incroyable. La croissance est incroyable, avec l'ouverture de nouvelles lignes", se réjouit-il."
les "bienfaits" de la privatisation !! A priori, Vinci se gave et la CCI en profite. N'oubliez pas de signer le RIP sur ADP.

"Cela coûtait de l'argent tous les ans. Une solution a été trouvée avec la Région qui remet 50 millions d'euros. C'est une démarche personnelle parce qu'Emmanuel Imberton qui est un petit-fils de tisseur", précise Philippe Valentin."
transfert de charges, dans tous les cas c'est nous qui payons un musée qui a toujours été mal mis en valeur. A ce demander ce que fait les services chargés du tourisme ?

"n'a pas les moyens financiers pour faire booster EM Lyon. Il est plus judicieux de passer la main à d'autres opérateurs pour booster l'école. Le closing a été réalisé il y a une semaine".
Ils sont vraiment dans la mouise la CCI, ils abandonnent tous leurs sujets ! Pitié "closing" merci de parler français, finalisation est-ce trop difficile à dire ?

atténuer le choc budgétaire pour [se] redéployer". Ce choc correspond à la "baisse de 75% de [leurs] recettes fiscales d'ici 2021"
effectivement ils sont dans la mouise, 3/4 de leur ressources vont être sucrées dans moins de 2 ans !

"mettre [en place] des services facturés", en plus des services gratuits déjà prévus."
ou plutôt fin de la gratuité et on vous fera payer 1€ la photocopie. C'est le grand truc de tout facturer à la tâche : bienvenue dans le pays des tacherons de macron

une société d'investissement vient d'être créée. Son budget correspond à "200 000 euros par an sur trois ans". Les entreprises concernées sont celles "en création et qui font déjà l'objet d'un dispositif". L'investissement sera de l'ordre de "5000 à 15 000 euros par entreprise".
600 000€ de budget pour une CCI avec un périmètre aussi large... ce n'est même plus un gadget. Avec les taux actuels autant passer par les banques

Déposé le 20/09/2019 à 07h06  
Par Bozo Citer

C'est à dire fromage et dessert chaque midi, histoire de garder la ligne

Déposé le 18/09/2019 à 12h24   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par VGE... Citer

même idée et slogan de Giscard en 1974..vu les résultats..sans commentaires

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.