Episode de pollution à Lyon : le préfet réclame des efforts mais ne sanctionnera pas

Episode de pollution à Lyon : le préfet réclame des efforts mais ne sanctionnera pas
Photo d'illustration - LyonMag

Avec le froid extrême qui s'est emparé de l'agglomération lyonnaise ces dernières heures, la pollution a tendance à stagner.

Et la vigilance jaune pollution aux particules fines est activée, avec des recommandations du préfet du Rhône.


Pascal Mailhos réclame donc des efforts aux automobilistes comme d'abaisser leur vitesse de 20km/h sur les axes limités à 90km/h ou plus.

"Toutefois, au regard des circonstances exceptionnelles précipitées, notamment de l'impossibilité de nos concitoyens à utiliser des alternatives à l'usage du véhicule individuel, (le préfet) demandera aux forces de l'ordre de ne pas verbaliser les véhicules qui ne disposeraient pas de la bonne vignette Crit'Air", indique la préfecture dans un communiqué.

X

Tags :

pollution

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Merci M'sieur le curé vert ! le 06/12/2019 à 08:28
késako a écrit le 05/12/2019 à 16h00

les transports en commun ? Le vélo électrique ou non ? le scooter électrique ou thermique ? Le co-voiturage ? déménager ? changer de travail ?

wouaooouuuuuuhhhhhh !
Quels bons conseils !
Merci M'sieur le curé vert !

Signaler Répondre

avatar
Kesekça le 05/12/2019 à 17:46
késako a écrit le 05/12/2019 à 16h00

les transports en commun ? Le vélo électrique ou non ? le scooter électrique ou thermique ? Le co-voiturage ? déménager ? changer de travail ?

Yaka fokon

Signaler Répondre

avatar
je ne pollue pas moi le 05/12/2019 à 17:07

A quoi sert ce prefet ??? il fait preuve d'une inconscience digne d'un adolescent !!
Heureusement (ou pas) , il sera remplacé dans 2 ans tout au plus, par un autre énarque en attente de retraite.
On espere qu'à ce moment la, le prefet aura un peu plus conscience que la pollution aux particules vient des voitures thermiques gazoles et essence et PAS DU TOUT des voitures electriques.
Et qu'il est donc déséquilibré de sanctionner les VE en imposant des limites de vitesse alors que ceux qui conduisent ces VE ont fait le choix, citoyen , volontaire et actif de payer plus et ne pas polluer.

Il roule dans quoi le préfet , accessoirement fonc à la retraite dorée de son régime spécial ?
100€ que c'est un gazole .... pitoyable !

Signaler Répondre

avatar
késako le 05/12/2019 à 16:00
voiture de plus de 10 ans a écrit le 05/12/2019 à 14h00

J’aimerais changer de voiture mais ce n’est pas en gagnant le SMIC que je peux faire grand-chose le chat se mord la queue

les transports en commun ? Le vélo électrique ou non ? le scooter électrique ou thermique ? Le co-voiturage ? déménager ? changer de travail ?

Signaler Répondre

avatar
voiture de plus de 10 ans le 05/12/2019 à 14:00

J’aimerais changer de voiture mais ce n’est pas en gagnant le SMIC que je peux faire grand-chose le chat se mord la queue

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 05/12/2019 à 12:40

À choisir entre les particules fines ou les délires parfois et trop souvent illusoires du préfet... Je choisis le bien être pulmonaire.
Nos enfants à poussettes ou à pied sont bien au niveau des pots d'échappement des véhicules.
Pourquoi le préfet ne se mouille pas sachant qu'il respire le même O2 ou CO2 ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.