Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les habitudes de stationnement à Lyon vont devoir changer

La ville de Lyon a préparé un nouveau « plan stationnement » et il devrait entrer en vigueur en septembre ou octobre prochain. Dans les grandes lignes, il prévoit l’augmentation du nombre de places payantes, notamment près des gares et des stations importantes de transports en communs. Ainsi, sur les 100 000 places que compte la Capitale des Gaules, environ 33 000 seront payantes, contre 20 000 aujourd’hui. Des modifications de tarifs sont également au programme mais ces changements ne conviennent pas à tout le monde.

La seule chose qui ne change pas, c’est le tarif horaire : entre 1,50 euro et 2 euros, voire plus selon les arrondissements, pour une heure. L’abonnement mensuel, lui, augmente et passe de 14 à 16 euros et il n’y a plus une seule vignette par foyer qui sera dorénavant attribuée. La période à facturer augmente elle aussi, de 9h à 19h. Finie donc la gratuité entre 12h et 14h et entre 18h et 19h. « C’est la fin du tout automobile, déclare Gérard Claisse, adjoint à la participation citoyenne. C’est la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale que le trafic automobile baisse dans l’agglomération lyonnaise. » Le responsable avance aussi une explication à la fin de la seconde vignette pour un même foyer : « On a créé ce type de vignette à la fin des années 90, car le nombre de demande était en augmentation. Aujourd’hui, cette demande est en baisse et on constate que de plus en plus de gens prennent les transports en commun. La seconde vignette peut donc être supprimée. »

Fini aussi le stationnement sauvage toléré : les amendes seront maintenant facturées 35 euros, dès le dépassement de deux heures non-payées. Un souci dans le 4e arrondissement, puisque les habitants s’organisent le matin pour trouver une place non-assujettie à une contravention. A l’inverse, dans le 6e arrondissement, Marie-Claude Vial n’est pas contre certaines mesures. « Nous, dans le quartier, on souhaite depuis longtemps que le stationnement devienne payant partout. Mais pourquoi supprimer la deuxième vignette ? Il y a beaucoup de familles que ça va pénaliser : un parking privé, c’est minimum 35 euros par mois, alors que la vignette, c’est seulement 16 euros » s’exclame la secrétaire du conseil d’intérêt local du quartier Saxe-Brotteaux. En contrepartie, les habitants attendent maintenant la construction et l’ouverture du parking souterrain sous la place des Brotteaux et le lancement du projet sous la place Edgard-Quinet.

Une consultation a eu lieu ou est en cours dans chaque arrondissement. Elle doit permettre de définir les zones d’extension du stationnement payant.

Gwenaël Windrestin

A noter : Le conseil d’intérêt local Saxe-Brotteaux, qui se tient mercredi soir à l’association Chèvrefeuille (Rue Bossuet), doit porter essentiellement sur les questions de places payantes.



Tags : stationnement |

Commentaires 1

Déposé le 02/03/2010 à 14h12  
Par monique Citer

Les nouvelles mesures ne commenceraient qu'en septembre ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.