L'ancien directeur du Michelin réclame une "étoile d'or" pour Bocuse

L'ancien directeur du Michelin réclame une "étoile d'or" pour Bocuse
LyonMag

Et si le restaurant Paul Bocuse de Collonges perdait sa 3e étoile au guide Michelin en janvier ?

C'est la question que se pose notre mensuel LyonMag sorti en kiosques fin décembre et toujours en vente.

Ce vendredi, Jean-François Mesplède revient sur cette menace qui plane au-dessus du pape de la Gastronomie lyonnaise et française, alors que le Bibendum a de plus en plus tendance à sanctionner les institutions qui ronronnent.


Dans le Progrès, le Lyonnais, ancien directeur du célèbre guide dont la nouvelle édition sortira le 27 janvier, plaide pour la création d'une "étoile d'or" pour le restaurant de Collonges, si Michelin venait à lui retirer la 3e étoile. "Rétrograder cette maison conduirait à la faire entrer un peu dans l'ombre. Elle deviendrait comme les autres, alors qu'elle est au-dessus de beaucoup d'autres", indique Jean-François Mesplède, réputé pour avoir été proche de Monsieur Paul.

Découvrez dans LyonMag la stratégie adoptée par la direction du restaurant Paul Bocuse pour conserver à tout prix sa 3e étoile. "La tradition en mouvement" a déjà entraîné de nombreux changements en cuisine et en salle. L'établissement va d'ailleurs fermer en janvier pour de nouveaux travaux.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
et affreux à dire, mais ça marche le 12/01/2020 à 14:26
normal non ? a écrit le 12/01/2020 à 11h56

C'est sûr que si le côlon n'est pas ré-ré-ré-réélu, ça va faire mal au chiffre d'affaires du monsieur Paul !
et ça fera par là même grand bien aux finances de la ville de lyon et donc aux contribuables !

Le reste, ce n'est que littérature et comme dit l'autre : on s'en balek !

très juste !
se servir avant de servir, certains élus ont bien compris depuis très longtemps comment ça marche bien pour eux, et pour que ça dure, que font ils ? ils donnent des subventions en contrepartie des voix électorales .....

Il y a donc bien corruption active et corruption passive
et la vie continue, et on voudrait nous faire croire que la France serait un pays démocratique !

Signaler Répondre

avatar
normal non ? le 12/01/2020 à 11:56

C'est sûr que si le côlon n'est pas ré-ré-ré-réélu, ça va faire mal au chiffre d'affaires du monsieur Paul !
et ça fera par là même grand bien aux finances de la ville de lyon et donc aux contribuables !

Le reste, ce n'est que littérature et comme dit l'autre : on s'en balek !

Signaler Répondre

avatar
justin le 11/01/2020 à 21:25
Oups a écrit le 11/01/2020 à 17h51

Il y a beaucoup de monde qui s'en baleck. Pour tous ceux qui n'auront jamais les moyens de prendre le moins cher de la carte (1 litre d'eau minéral plate à 8 euros), je leur souhaite un bon appétit avec les restes de la veille.

On est bien d'accord.

Signaler Répondre

avatar
@Oups le 11/01/2020 à 21:01

Ce n’est pas parce qu’il y a des pauvres que les riches doivent cesser de vivre. Le populisme et le nivellement par le bas ça suffit, que les pauvres s’enrichissent plutôt que de culpabiliser les riches. Ça commence à bien faire de vouloir que tout le monde arrête de vivre car certains sont pauvres, avoir les moyens n’est mas un délit non plus, c’est souvent le résultats du travail.

Signaler Répondre

avatar
et oui le 11/01/2020 à 20:49

Le prix de l'eau augmente et oui il va falloir travaillé . C'est dommage Mr Bocuse en connaissait un rayon je suis persuadé qu'il aurait été de bon conseil. Respect pour ces courageux cuisiniers

Signaler Répondre

avatar
Oups le 11/01/2020 à 17:51

Il y a beaucoup de monde qui s'en baleck. Pour tous ceux qui n'auront jamais les moyens de prendre le moins cher de la carte (1 litre d'eau minéral plate à 8 euros), je leur souhaite un bon appétit avec les restes de la veille.

Signaler Répondre

avatar
re loulou le 11/01/2020 à 16:31

Pour ma part j'ai croisé ,MONSIEUR PAUL BOCUSE ,quelques fois comme prestataire de service ,j'étais en bleu de chauffe et à chaque fois il est venu serrer la main du petit ouvrier que j'étais.je n'est jamais ressenti de sa part ni mépris ni complexe de supériorité . Grand merci pour la gastronomie ,d'avoir fait briller notre nation . Louis XIV de la gastronomie Il n'est pas acceptable de critiquer les icônes de notre pays ,je plains les personnes qui le font ,elles sont tristes ,aigries et malheureuses.

Signaler Répondre

avatar
vive moi ! le 11/01/2020 à 08:45
Éric du pyla a écrit le 11/01/2020 à 01h50

Nous avons dîner chez Paul Bocuse au mois de novembre certes c est une cuisine classique mais tout était parfait c est une maison hors norme inimitable c est un véritable patrimoine culinaire qui peu avoir autant de meilleurs ouvriers de France dans sa cuisine !!!!!pour moi c est trois étoiles à vie

3 étoiles à vie ? Bocuse n'est plus,et les étoiles vont lui être retirées ....On verra qui aura raison !Quant à Bocuse ,c'était un prétentieux ; qu'on fait les courses sur le marché St Vincent ,on ne montre pas du doigt ce que l'on désire ,sans ouvrir sa bouche !IRRESPECT

Signaler Répondre

avatar
Éric du pyla le 11/01/2020 à 01:50

Nous avons dîner chez Paul Bocuse au mois de novembre certes c est une cuisine classique mais tout était parfait c est une maison hors norme inimitable c est un véritable patrimoine culinaire qui peu avoir autant de meilleurs ouvriers de France dans sa cuisine !!!!!pour moi c est trois étoiles à vie

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.