Lyon : le procès Preynat débutera mardi à cause de la grève des avocats ! - VIDEO

Le procès de Bernard Preynat, prêtre accusé de pédophilie sur dix enfants aujourd'hui adultes, a été renvoyé ce lundi d'une journée.

Lyon : le procès Preynat débutera mardi à cause de la grève des avocats ! - VIDEO
Bernard Preynat - LyonMag

A 9h, alors que l'audience devait débuter au tribunal correctionnel de Lyon, des avocats en grève contre la réforme des retraites ont dessiné un SOS avec des codes civils, et ont accroché leurs tenues au balcon du tribunal. Avant que Serge Deygas, nouveau bâtonnier du barreau de Lyon, ne prenne la parole et réclame le renvoi.

"On pense aux victimes et on sait que c'est difficile pour elles. Mais nous sommes ici pour la défense d'un intérêt général que nous considérons comme supérieur car le projet de réforme des retraites met en danger un grand nombre de cabinets et notamment les plus petits cabinets qui travaillent pour le droit des gens et la proximité et l'accès au droit", a indiqué aux journalistes le bâtonnier.

Depuis vendredi, beaucoup redoutaient que le procès ne puisse se dérouler cette semaine à cause du mouvement des robes noires.

Malgré la présence de tous les protagonistes, le tribunal a accédé à la requête des avocats. La procureure avait pourtant déclaré son opposition au renvoi du dossier lors du début de l’audience. "Je ne puis imaginer que le principe de l’évocation de cette affaire soit soumis à un rendez-vous avec une ministre. La justice se doit d’être indépendante", avait-elle assuré.

Le père Preynat, présent dans la salle, a également pris la parole. "Il faut que le procès ait lieu le plus vite possible. J’ai été confronté à quelques victimes par la police. J’ai entendu la souffrance de ces personnes pour lesquelles je suis coupable et je comprends très bien qu’elles désirent que ce procès se déroule le plus vite possible".

Le rendez-vous judiciaire débutera donc ce mardi à 9h30 au tribunal correctionnel de Lyon.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Oups le 14/01/2020 à 12:13
DTC a écrit le 13/01/2020 à 14h50

Pauvre abruti. Comment peut on laisser s'exprimer un idiot pareil. Vous êtes la fange de l'humanité

DTC vous êtes un avocat déguise derrière trois initiales.
"Abruti" c'est la façon dont vous traités vos clients dans vos pensées, lorsqu'ils vous ont fait un chèque de 1000 euros pour des heures de travail invérifiable ...?

Un avocat ça se doit d'être digne et respectueux.

Signaler Répondre

avatar
Matou le 13/01/2020 à 15:06

Macron rend le pognon même les riche font grève

Signaler Répondre

avatar
DTC le 13/01/2020 à 14:50
Oups a écrit le 13/01/2020 à 11h32

Ne se trouve dans ces vidéos que les avocats qui n'ont pas de clients à défendre.
Et ensuite, ils assomment le premier client qui franchit le pas de leur entreprise de droit pour leur prendre un maximum de pognon.
Alors parler de retraite dans ces conditions, pour des avocats qui finissent souvent leur carrière à plus de 70 ans en générale ou bien abandonne le métier pour devenir salarié dans un service juridique d'entreprise.

Je n'ai pas de peine pour ces gens qui roulent en 4x4 et qui ponctionne par tranche de 1000 euros.

Pauvre abruti. Comment peut on laisser s'exprimer un idiot pareil. Vous êtes la fange de l'humanité

Signaler Répondre

avatar
Sherlock knows le 13/01/2020 à 14:03

Avec sa barbe et sa veste sans cravate, on dirait un délégué de Téhéran. Même mentalité, de toute façon...

Signaler Répondre

avatar
Raconter la vérité le 13/01/2020 à 13:22

Preynat... viré barbu. Qui sait ce qui se passe dans sa crâne depuis la fin des jeux pour lui ...

Signaler Répondre

avatar
paddy le 13/01/2020 à 12:58

C est un manque de respect pour les victimes ... et aussi pour les autres ! Le coût d un report d audience, les gens qui sont venus de loin ! Alors que la retraite des avocats est largement au dessus des autres ! Avec l argent gagné ils devraient prendre une retraite personnelle....

Signaler Répondre

avatar
amen le 13/01/2020 à 12:56

il pouvait nier étant donné la prescription
c'est honnête et courageux de sa part
faute avouée à moitié pardonnée

Signaler Répondre

avatar
Oups le 13/01/2020 à 11:32

Ne se trouve dans ces vidéos que les avocats qui n'ont pas de clients à défendre.
Et ensuite, ils assomment le premier client qui franchit le pas de leur entreprise de droit pour leur prendre un maximum de pognon.
Alors parler de retraite dans ces conditions, pour des avocats qui finissent souvent leur carrière à plus de 70 ans en générale ou bien abandonne le métier pour devenir salarié dans un service juridique d'entreprise.

Je n'ai pas de peine pour ces gens qui roulent en 4x4 et qui ponctionne par tranche de 1000 euros.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.