Et si la cour de Cassation permettait à Martial Passi de se présenter en 2020 ?

Et si la cour de Cassation permettait à Martial Passi de se présenter en 2020 ?
Martial Passi - LyonMag

C'est ce mercredi matin que Martial Passi saura s'il pourra ou non tenter de redevenir élu cette année, et pourquoi pas maire de Givors.

La cour de Cassation doit se pencher sur le cas de l'ancien édile givordin et de sa soeur, tous les deux condamnés dans l'affaire de prise illégale d'intérêts qui a secoué la commune du sud de la Métropole de Lyon.

Pour rappel, Martial Passi avait écopé en appel en avril 2019 de 6 mois de prison avec sursis et d'un an d'inéligibilité pour avoir recruté sa soeur Muriel Goux comme directrice générale des services à la mairie de Givors. Cette dernière avait été condamnée à 4 mois de prison avec sursis. Martial Passi avait expliqué aux juges avoir paré au plus pressé en faisant appel à sa soeur car l’ancien DGS devait être écarté rapidement, compte-tenu de son travail bâclé. A la question de savoir si personne ne s’est méfié de faire passer Muriel Goux devant un jury composé de personnes qu’elle connaissait et de lui confier un poste important validé par son propre frère, la réponse fut non. Muriel Goux avait clairement annoncé au tribunal qu’elle ne voyait pas où était le problème, se sentant la plus compétente pour remplir ce rôle de DGS.

La cour de Cassation va donc prendre une décision très attendue. Si elle décide de rejeter le pourvoi de Martial Passi, ce dernier restera condamné et il devra démissionner de ses mandats actuels avec l'impossibilité de se présenter en mars 2020 aux municipales et/ou aux métropolitaines.

Mais si elle cassait l'arrêt de la cour d'appel de Lyon, Martial Passi et sa soeur obtiendraient un gain de temps permettant à l'élu communiste de figurer sur une liste d'ici le 27 février, date limite de dépôt en préfecture du Rhône.

Tags :

Martial Passi

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Kikou38 le 16/01/2020 à 09:12

Bravo pour cet ancien Maire j'espère que la justice lui donnera raison car il a tout donné pour se ville et ses habitants.

Signaler Répondre

avatar
hé oui le 15/01/2020 à 10:19
ENZO69 a écrit le 15/01/2020 à 08h25

Et je suis sur qu'il y aura des électeurs pour voter pour lui ! Carignon se représente bien à Grenoble. Ces politicards n'ont aucune vergogne.

Regardez aussi la popularité des Balkany (et là, l'infraction est en plus d'une autre nature) .
Les élus locaux peuvent être aimés même quand ils ont commis des fautes (et ça tient plus à leurs personnalités qu'à leurs rattachements politiques me semble-t-il !)

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 15/01/2020 à 09:45

Condamné et peut se représenter !
Allez y les pigeons les moutons à vos bulletins et voter encore pour lui !!!!
Donc je regrette pas de voter pour le R N.
Vu le restes des autres partis politiques !!!!

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 15/01/2020 à 09:19

Incroyable de voir ces repris de justice communistes s'acharner à vouloir revenir après ce qu'ils ont fait. I

Ils devraient demander pardon et faire profil bas.

Quelle honte !

Signaler Répondre

avatar
c’est beau le 15/01/2020 à 08:50

Vous verrez qu’il va être élu...

Signaler Répondre

avatar
Coc0 le 15/01/2020 à 08:30

C'est beau le communisme.
Ces valeurs de partage, de tolérance, de probité... ça donne envie de leur confier des mandats !

Signaler Répondre

avatar
ENZO69 le 15/01/2020 à 08:25

Et je suis sur qu'il y aura des électeurs pour voter pour lui ! Carignon se représente bien à Grenoble. Ces politicards n'ont aucune vergogne.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.