Municipales à Lyon : Etienne Blanc met en lumière son programme déjà fourni

Municipales à Lyon : Etienne Blanc met en lumière son programme déjà fourni
Etienne Blanc et ses têtes de liste ce jeudi - LyonMag

Au dernier étage du Sofitel des quais du Rhône, dans un soleil radieux, apparemment non affecté par des sondages bien moins brillants, Etienne Blanc avait réuni toutes ses têtes de listes ce jeudi.

Avec l’objectif de dévoiler le programme qu’il défend en vue des municipales de mars. Prenant la parole dans une longue introduction, l’actuel 1er vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, candidat LR à la mairie de Lyon, a pratiquement rendu hommage au bilan de Gérard Collomb, tout en assurant qu’il allait "renverser la table" par rapport à 20 ans d’exercice du pouvoir par le maire actuel.

Puis, avec la maitrise d’un chœur antique qui aurait répété toute la nuit, les 9 têtes de liste ont décliné de multiples propositions dans bien plus de domaines que les trois axes principaux que sont la démocratie augmentée, la sécurité retrouvée, et l’écologie. Après plus d’une heure et demie de propositions, Anne Pellet (4e arrondissement) concluait sans un sourire qu’il ne s’agissait pourtant que d’une présentation synthétique, non-exhaustive, qui serait encore enrichie dans les semaines à venir.

Difficile donc de rendre compte de toutes les mesures nouvelles annoncées ce jeudi matin, après celles qui l’avaient déjà été : 250 policiers municipaux en plus pour porter le total à 600, qui seraient tous porteurs d’une arme (actuellement ils ne sont que 125 à en avoir une). Six cents corolles (dont 200 dans les cours des école) sorte de structure en composite se recouvrant de végétaux poussant dans des bacs de 300 kg de terre et 220 litres d’eau, en plus de 500 000 arbres et arbustes plantés dans le mandat (notamment un par enfant lyonnais né). Et pour rendre l’accès au service public plus simple, un "écrivain public" dans chaque mairie d’arrondissement, chargé d’aider la population à se repérer entre mairie et métropole.

Certaines promesses alléchantes (-30% sur le prix de l’abonnement TCL) paraissent difficiles à atteindre ("il faut en terminer avec la baisse continuelle des contributions de la Métropole au budget du Sytral", a défendu Pascal Blache). D’autres, plus anecdotiques ("on offrira des hôtels à insectes aux copropriétés qui accepteront de planter des arbres dans leurs cours d’immeuble") sont moins urgentes. D’autres encore seront-elles prêtes à temps : "on disposera des bassins flottants sur la Saône et le Rhône, alimentés par l’eau filtrée de ces cours d’eau, pour permettre aux lyonnais de se baigner en été" ?

La grande difficulté sera de faire cela en n’augmentant pas les impôts (promesse renouvelée) tout en envisageant une baisse d’un budget actuellement supérieur au demi-milliard d’au moins 20 millions d’euros.

Car, si on y réfléchit, les 600 corolles coûtent déjà 6 millions d’euros, soit dix fois plus que les détestées jardinières de Gérard Collomb dont décidément, personne n’a l’air de vouloir.

@lemediapol

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Populo le 17/01/2020 à 21:11
RN LREM idem a écrit le 16/01/2020 à 21h40

TCL pas HCL

une présentation du programme de LR au dernier étage du Sofitel... c'est pas très peuple tout ça. S'ils dépensent autant d'argent ici alors une fois à la mairie ?!!
D'un autre coté la droite c'est Ainay et le 6e donc des populations hors sols !

quoiqu'à la lecture de leur programme ça à l'air bien parti. Pour l'écologie c'est étonnant j'ai du mal à croire la sincérité de la droite (et du centre) sur ses thématiques.
Peut être une question d'expérience !

la prochaine sera au MacDo de la guill’

Signaler Répondre

avatar
lugdu le 17/01/2020 à 16:24

Le pauvre, tout seul avec son programme inaudible... même Agnès Marion fait mieux dans les propositions et la cohérence politique ...

Signaler Répondre

avatar
franchouillAin le 17/01/2020 à 09:46
No PasarAin a écrit le 16/01/2020 à 22h35

Vivement qu'Etienne Blanc retrouve des idées pour Divonne 2027.

va falloir vous y faire....

Signaler Répondre

avatar
No PasarAin le 16/01/2020 à 22:35

Vivement qu'Etienne Blanc retrouve des idées pour Divonne 2027.

Signaler Répondre

avatar
@lemediapol le 16/01/2020 à 22:07
RN LREM idem a écrit le 16/01/2020 à 21h40

TCL pas HCL

une présentation du programme de LR au dernier étage du Sofitel... c'est pas très peuple tout ça. S'ils dépensent autant d'argent ici alors une fois à la mairie ?!!
D'un autre coté la droite c'est Ainay et le 6e donc des populations hors sols !

quoiqu'à la lecture de leur programme ça à l'air bien parti. Pour l'écologie c'est étonnant j'ai du mal à croire la sincérité de la droite (et du centre) sur ses thématiques.
Peut être une question d'expérience !

Oui, bien sûr, TCL. désolé.
Pour le reste. passer de 10 à 20% de surface perméable dans la ville de Lyon et la mise en place de fermes urbaines intégrées

Signaler Répondre

avatar
RN LREM idem le 16/01/2020 à 21:40

TCL pas HCL

une présentation du programme de LR au dernier étage du Sofitel... c'est pas très peuple tout ça. S'ils dépensent autant d'argent ici alors une fois à la mairie ?!!
D'un autre coté la droite c'est Ainay et le 6e donc des populations hors sols !

quoiqu'à la lecture de leur programme ça à l'air bien parti. Pour l'écologie c'est étonnant j'ai du mal à croire la sincérité de la droite (et du centre) sur ses thématiques.
Peut être une question d'expérience !

Signaler Répondre

avatar
Clotic le 16/01/2020 à 21:10
Mathieu Chaize a écrit le 16/01/2020 à 20h57

Un programme concret et aligné avec les attentes des lyonnais... L écologie n'est pas un parti politique.

Avec les attentes des lyonnais ??
Non pas pour tous.
Non merci.

Signaler Répondre

avatar
Looping le 16/01/2020 à 21:07

Programme à l'ouest...

Signaler Répondre

avatar
Mathieu Chaize le 16/01/2020 à 20:57

Un programme concret et aligné avec les attentes des lyonnais... L écologie n'est pas un parti politique.

Signaler Répondre

avatar
Aux urnes citoyens le 16/01/2020 à 19:01
Dans quel monde? a écrit le 16/01/2020 à 18h10

Si la campagne va se jouer sur si on met des corolles, des jardinières et des hôtels à insectes cela veut dire que les politiques et beaucoup d'électeurs n'ont vraiment aucun sens des réalités et des priorités.
Tout va bien Madame la Marquise !!!

Il faut arrêter de fumer la moquette monsieur Blanc...

Signaler Répondre

avatar
Dans quel monde? le 16/01/2020 à 18:10

Si la campagne va se jouer sur si on met des corolles, des jardinières et des hôtels à insectes cela veut dire que les politiques et beaucoup d'électeurs n'ont vraiment aucun sens des réalités et des priorités.
Tout va bien Madame la Marquise !!!

Signaler Répondre

avatar
Alainm le 16/01/2020 à 18:04

Pas mal ce programme. Une vision différente pour la droite c’est bien

Signaler Répondre

avatar
Olivierd le 16/01/2020 à 17:33

Un très beau projet pour les lyonnais financé par le sérieux et l’expérience d’Etienne Blanc. Oui, les investissements sont possibles quand on fait des efforts de gestion. Les lyonnais le savent très bien.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.