Quais du Rhône, Guillotière, gradins flottants… l'ambitieux plan urbanisme de Kimelfeld et Képénékian à Lyon

Quais du Rhône, Guillotière, gradins flottants… l'ambitieux plan urbanisme de Kimelfeld et Képénékian à Lyon
L’esplanade piétonne devant l'Hotel Dieu - DR

Le président sortant de la Métropole de Lyon et l'ancien maire de la Ville se sont réunis ce mardi pour présenter les grandes lignes de leur plan urbanisme pour l'agglomération lyonnaise dans le cadre de leurs campagnes électorales

David Kimelfeld et Georges Képénékian veulent "aménager la Métropole autrement pour co-construire la ville". Qui dit projet d'avenir dit respect de l'environnement. "La transition écologique se fera aussi à travers les aménagements", assure David Kimelfeld. Naissent ainsi des idées de "forêts urbaines" dans l'hypercentre de la capitale des Gaules. Les étés de plus en plus chauds forcent les candidats à réfléchir à des "îlots de fraicheur". Concrètement, ceux-ci prendraient vie sur la place de la République, en remplacement de l'actuel bassin d'eau, et la place Louis Pradel jugée "trop minérale".

L' îlot de fraicheur sur la place de la République - DR

Tout comme les Verts de Grégory Doucet et Bruno Bernard, l'alliance "Ensemble avant tout" et "Respirations" souhaite transformer le quai Jules Courmont. Les deux anciens professionnels de la santé souhaitent faire disparaître les voies de circulations de la surface, devant l'Hôtel Dieu, pour les enterrer en dessous d'une esplanade 100 % piétonne sur toute la longueur de l'édifice fraichement rénové. Coût estimé du projet : 40 millions d'euros.

Si ces aménagements relèvent des compétences de la Métropole convoitée par David Kimelfeld, Georges Képénékian n'est pas en reste. "Co-construire la ville" signifie consulter élus locaux, population et professionnels de l'urbanisme. "J'entends les collectifs d'habitants", affirme-t-il en référence aux mouvements riverains comme "Presqu'île en colère" ou "Guillotière en colère".

C'est à partir de ces témoignages sur le cadre de vie que l'ancien maire de Lyon par intérim souhaite transformer le quartier de la Guillotière confronté aux problèmes de sécurité et de propreté. Ainsi le tramway disparaîtrait de la rue de Marseille pour retrouver sa position initiale quai Claude Bernard. La rue de Marseille serait piétonisée et végétalisée, prolongeant ainsi la promenade Moncey jusqu'à l'avenue Berthelot.

Autre changement de ce quartier emblématique, la place Gabriel Péri. Le Clip serait à terme détruit et "la place apaisée", selon Georges Képénékian. Coût total de l'opération : 50 millions d'euros.

Vers une Métropole flottante ?

Lyon est souvent décrite comme "la ville où coulent trois fleuve". Si on met de côté le Beaujolais, il est vrai que le Rhône et la Saône sont des attributs majeurs de la capitale des Gaules. Georges Képénékian et David Kimelfeld l'ont bien compris et souhaitent utiliser ces larges cours d'eau. Outre la création d'un service rapide et public de navettes fluviales, les deux alliés ont imaginé l'implantation de "gradins flottants" sur le Rhône. Piscines, quais d'embarcation, jardins dépolluants, résidences étudiantes… ces constructions aquatiques rentreraient dans le cadre "d'une Ville pensée pour ses usages", selon David Kimelfeld.

Une résidence "flottante" à la Doua - DR

A également été présenté le "projet urbain de La Loupe" à Albigny-sur-Saône. Là aussi, il s'agit de s'approprier le cours d'eau pour y créer un pôle mêlant habitations, commerces, bureaux, hôpital et centre scolaire.

Beaucoup de projets donc, qui se feraient toujours sur la base d'une consultation citoyenne. Reste à savoir si les grands Lyonnais seront d'accord pour supporter tous ces travaux qui permettrait "un meilleur cadre de vie".

X
21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bravissimo le 27/02/2020 à 13:49
Barbapapa a écrit le 25/02/2020 à 16h17

Festivisme à deux balles...et pour les coups de couteau et les sauts à pieds joints sur la tête après 22H sous les fenêtres de la mairie centrale on fait quoi?

Enfin quelqu'un un de réaliste .merci pour votre commentaire. Violences ,agressions .....on n en parle pas

Signaler Répondre

avatar
Zone de non droit ! le 27/02/2020 à 08:40
zone de non droit dites vous ? a écrit le 26/02/2020 à 16h20

J' aime bien les tags, chacun ses gouts,, vous n' etes pas le centre du monde..
Quand a la drogue, je préférerait qu' elle soit légalisée en coffee shop plutôt que réprimée .
(la prohibition permettant a la mafia et a la police d' en importer des dizaines de tonnes.)

https://www.lesinrocks.com/2016/11/news/police-importer-40-tonnes-de-cannabis-france/
https://www.europe1.fr/societe/des-policiers-auraient-organise-limportation-illicite-de-40-tonnes-de-cannabis-2914892

Que c'est facile d'aimer les tags sur les murs des autres, payés par les autres... et dire que les autres sont le centre du monde. Que c'est confortable... ! Que les tagueurs s'achètent leur mur et les décorent.
Ce serait bien aussi de parler de la pollution liée aux bombes de peinture...parce qu'elle ne polluent pas hein ?

Sur la légalisation des drogues, la seule solution est d''en discuter, d'en rediscuter dans les parlements. Pour l'instant, la loi interdit leur commercialisation. Si vous voulez changer cette loi, porter ce message jusqu'à l'assemblée et convainquez vos futurs collègues !

En résumé :
- les tags et graffitis sont du vandalisme
- la vente de drogue est un trafic illicite pénalement répréhensible.
Pour changer ça, faites changer les lois.

Signaler Répondre

avatar
En passant le 26/02/2020 à 20:29

Concernant le Clip (l'immeuble vitrée de la place Gabriel Peri), largement décrié depuis son origine, faut-il vraiment le détruire ou plutôt le réaménager, reconfigurer, relooker? Ce sont surtout les dealers et autres voyous qui gangrènent ce quartier, plutôt que l'habitat.. .

Signaler Répondre

avatar
zone de non droit dites vous ? le 26/02/2020 à 16:20
Zone de non droit ! a écrit le 26/02/2020 à 09h53

Devraient jouer en réseau à Empire Immo ces politiciens... !

Ce sont de très gros projets dont le financement, la durée et les contraintes ne sont pas précisés. Très joli, ça fait rêver hein? Mais bien loin des attentes des administrés.

Dans le secteur de la route de Vienne, oublié de ces projets les attentes sont plus 'terrain".
Comment lutter contre les tags ? Toutes les façades du quartier sont vandalisées. Mais aucune réaction de la Métropole ni de la mairie centrale. On ne parle pas de la mairie d'arrondissement qui n'a jamais pris en compte les attentes de ses habitants.
Pareil pour la propreté des rues, les incivilités, les ivresses publiques, les squats, les travaux sans autorisation, l'insécurité.

Sur des sujets encore plus graves, quid de la lutte contre les trafics de drogues ?
Carrefour Route de Vienne Berthelot depuis des années des teneurs de murs dealent. Ils sont attablés sur la terrasse de la Boulangerie, parfois à l'intérieur lorsqu'il fait trop froid.
Qu'est-ce que ces politiciens ont prévu ? Rien ?

Oui c'est un sujet régalien, sous la tutelle du ministère de l'intérieur, mais bon sang le maire, le président de la métropole ne peuvent pas tourner le dos à la sécurité et la tranquillité publique.
Que ces personnes listent les actions engagées ces dernières années pour lutter contre ces trafics par la mairie et la métropole et dressons le bilan ! Que prévoient-elles pour limiter ce fléau ? pas grands chose...

Pour résumer, Loic GRABER, candidat à la Mairie du 7e et colistier de Mr Képénékian/ Kimfeld a simplement oublié de traiter le problème "Sécurité" dans son programme. Quant aux autres, c'est pareil, le représentant de Mr COLLOMB, inscrit pour remporter l'écharpe de Lyon 7 n'est-il pas en charge de la sécurité pour Lyon ?

On peut construire à tout va. Dépenser le budget dans des projets pharaoniques pour faire du beau, de l'ostentatoire...mais pour venir dans le cente ville de Lyon, il faudra toujours traverser des zones de non droits.
Affecter un peu de ces budgets à la lutte pour le bien être et le savoir vivre dans tous les quartiers c'est pas mal non plus.
C'est une question de priorité. Ces politiciens en ont visiblement une autre...

J' aime bien les tags, chacun ses gouts,, vous n' etes pas le centre du monde..
Quand a la drogue, je préférerait qu' elle soit légalisée en coffee shop plutôt que réprimée .
(la prohibition permettant a la mafia et a la police d' en importer des dizaines de tonnes.)

https://www.lesinrocks.com/2016/11/news/police-importer-40-tonnes-de-cannabis-france/
https://www.europe1.fr/societe/des-policiers-auraient-organise-limportation-illicite-de-40-tonnes-de-cannabis-2914892

Signaler Répondre

avatar
c'est que le début le 26/02/2020 à 13:42
Pharaon s'ennuie, alors il pond des projets a écrit le 26/02/2020 à 13h37

Tiens, si on dépensait 100 millions d' Euros pour déplacer le trajet du tramway dans une rue parallèle pour mettre des pots de fleurs Rue de Marseille...?
J' ai une meilleure idée: creuser un tunnel sous la rue Edouard Herriot pour déplacer latéralement de 50 mètres la ligne A du Métro..
Tant qu' a dépenser une montagne de fric dans des projets 100% inutiles..

Et c'est que le début !
Sous couvert de "transition écologique" ce sont des millions qui vont être jetés par les fenêtres (rénovées énergétiquement)....

Signaler Répondre

avatar
Pharaon s'ennuie, alors il pond des projets le 26/02/2020 à 13:37

Tiens, si on dépensait 100 millions d' Euros pour déplacer le trajet du tramway dans une rue parallèle pour mettre des pots de fleurs Rue de Marseille...?
J' ai une meilleure idée: creuser un tunnel sous la rue Edouard Herriot pour déplacer latéralement de 50 mètres la ligne A du Métro..
Tant qu' a dépenser une montagne de fric dans des projets 100% inutiles..

Signaler Répondre

avatar
Zone de non droit ! le 26/02/2020 à 09:53

Devraient jouer en réseau à Empire Immo ces politiciens... !

Ce sont de très gros projets dont le financement, la durée et les contraintes ne sont pas précisés. Très joli, ça fait rêver hein? Mais bien loin des attentes des administrés.

Dans le secteur de la route de Vienne, oublié de ces projets les attentes sont plus 'terrain".
Comment lutter contre les tags ? Toutes les façades du quartier sont vandalisées. Mais aucune réaction de la Métropole ni de la mairie centrale. On ne parle pas de la mairie d'arrondissement qui n'a jamais pris en compte les attentes de ses habitants.
Pareil pour la propreté des rues, les incivilités, les ivresses publiques, les squats, les travaux sans autorisation, l'insécurité.

Sur des sujets encore plus graves, quid de la lutte contre les trafics de drogues ?
Carrefour Route de Vienne Berthelot depuis des années des teneurs de murs dealent. Ils sont attablés sur la terrasse de la Boulangerie, parfois à l'intérieur lorsqu'il fait trop froid.
Qu'est-ce que ces politiciens ont prévu ? Rien ?

Oui c'est un sujet régalien, sous la tutelle du ministère de l'intérieur, mais bon sang le maire, le président de la métropole ne peuvent pas tourner le dos à la sécurité et la tranquillité publique.
Que ces personnes listent les actions engagées ces dernières années pour lutter contre ces trafics par la mairie et la métropole et dressons le bilan ! Que prévoient-elles pour limiter ce fléau ? pas grands chose...

Pour résumer, Loic GRABER, candidat à la Mairie du 7e et colistier de Mr Képénékian/ Kimfeld a simplement oublié de traiter le problème "Sécurité" dans son programme. Quant aux autres, c'est pareil, le représentant de Mr COLLOMB, inscrit pour remporter l'écharpe de Lyon 7 n'est-il pas en charge de la sécurité pour Lyon ?

On peut construire à tout va. Dépenser le budget dans des projets pharaoniques pour faire du beau, de l'ostentatoire...mais pour venir dans le cente ville de Lyon, il faudra toujours traverser des zones de non droits.
Affecter un peu de ces budgets à la lutte pour le bien être et le savoir vivre dans tous les quartiers c'est pas mal non plus.
C'est une question de priorité. Ces politiciens en ont visiblement une autre...

Signaler Répondre

avatar
aajv le 26/02/2020 à 08:13

Je préfère voter pour les verts ils sont plus légitimes à proposer des alternatives moins minérales

Signaler Répondre

avatar
Lyonmax le 25/02/2020 à 23:02

Qu'ils finissent déjà les rives de saones... Pas besoin de tout ces artifices qui dénaturent la ville et vieillissent très mal.

Signaler Répondre

avatar
johann le 25/02/2020 à 22:25

il devrai plus avoir plus de securite le soir et la nuit et meme la journee avec plus de patrouille de police meme la nuit et pas que des camera

Signaler Répondre

avatar
johann le 25/02/2020 à 22:22

c bien beaus tout ces projets de verdures de partout et pourquoi il y en pas pas eu ni au terreaux ni devant saint nizier et ni au cordelier devant boulanger et monoprix

Signaler Répondre

avatar
berthe le 25/02/2020 à 21:43

Et Feyzin on garde??????

Signaler Répondre

avatar
Oups le 25/02/2020 à 20:41

Les promesses sont gratuites, alors pourquoi ne pas proposer de faire un système de prêt gratuit de voiture qui roule à l'hélium et un chèque cadeau de 500 euros pour tous les Lyonnais et Lyonnaises et en plus il peut nous promettre la prochaine coupe d'Europe de foot masculine et féminine !!
Tous est possible dans le monde des promesses gratuite.

Et moi je veux le retour des prostitués sur les quais de Perrache comme au bon vieux temps

Signaler Répondre

avatar
Oui, mais. le 25/02/2020 à 19:26

Le problème est que les deux places viennent d'être refaites à grands frais....

Signaler Répondre

avatar
Déflation pré-électorale le 25/02/2020 à 19:14
Forfait spécial élection: 40 millions a écrit le 25/02/2020 à 16h17

"Coût estimé du projet : 40 millions d'euros."

Programme d'eelv:
"Pour ce qui est de la transformation du quai Perrache sur 2,2km, le coût s’élèverait à 40 millions d’euros."

https://www.lyonmag.com/article/105851/les-ecologistes-veulent-reconquerir-les-quais-de-la-rive-droite-du-rhone-video

Ils ont la même agence de com?

Gauche, droite, verts, centre, c'est fou - et curieux - comme les travaux ne sont pas chers avant les élections.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 25/02/2020 à 19:07
Ouech a écrit le 25/02/2020 à 16h43

Que du blabla avant les élections. Une fois les élections passé c'est préparation de festivités entre politicards et chefs d'entreprises avec homard et champagne, pour 5 ans

Sauf si la roue tourne et que ce n'est plus l'équipe Collomb qui est à la barre.

Signaler Répondre

avatar
pourquoi pas! le 25/02/2020 à 16:46

c est plutot une bonne idée...
a Berlin, ce sont les clubs (privé) qui font cela... comme le watergate
mais pour en profiter pleinement, il faut avant tout s occuper de securité!
il y a des bandes qui zonent et raquettent sur les autres berges... il y en a meme qui jette leur victime a l eau

avant de connaitre un drame, il faut traiter le problème de ces voyous constamment relâchés... quand les flics font leur boulot et osent les interpeller!

Signaler Répondre

avatar
Ouech le 25/02/2020 à 16:43

Que du blabla avant les élections. Une fois les élections passé c'est préparation de festivités entre politicards et chefs d'entreprises avec homard et champagne, pour 5 ans

Signaler Répondre

avatar
Forfait spécial élection: 40 millions le 25/02/2020 à 16:17

"Coût estimé du projet : 40 millions d'euros."

Programme d'eelv:
"Pour ce qui est de la transformation du quai Perrache sur 2,2km, le coût s’élèverait à 40 millions d’euros."

https://www.lyonmag.com/article/105851/les-ecologistes-veulent-reconquerir-les-quais-de-la-rive-droite-du-rhone-video

Ils ont la même agence de com?

Signaler Répondre

avatar
Barbapapa le 25/02/2020 à 16:17

Festivisme à deux balles...et pour les coups de couteau et les sauts à pieds joints sur la tête après 22H sous les fenêtres de la mairie centrale on fait quoi?

Signaler Répondre

avatar
Maec le 25/02/2020 à 15:56

Projet assez plat et bof.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.