Deux députés du Rhône parmi les 66 parlementaires qui préparent "le jour d'après"

Deux députés du Rhône parmi les 66 parlementaires qui préparent "le jour d'après"
Hubert Julien-Laferrière - Lyonmag.com

Hubert Julien-Laferrière et Jean-Louis Touraine font partie des 66 parlementaires à porter 30 propositions pour "Le Jour d’Après". 

En un mois, ce sont plus de 8 700 contributions portées par 26 000 citoyens qui ont été déposées sur la plateforme « Le Jour d’Après ». Ces contributions ont été analysées lors de 23 ateliers par plus de 50 acteurs de société civile, experts et intellectuels. Trente propositions ont été retenues, et ont fait l'objet d'un débat de la part des parlementaires français.

Des propositions qui "s’articulent autour de 4 S : Santé, Sobriété, Solidarité, Souveraineté" .

Ont ainsi été retenues, la revalorisation de 200 euros par mois la rémunération des soignants, l'encouragement du télétravail, l'élargissement du RSA aux 18-25 ans, ou encore un soutien massif au développement de projets alimentaires territoriaux.

Autant de propositions qui doivent servir "à une réflexion commune", expliquent les parlementaires signataire du Jour d'Après.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
deputés le 15/05/2020 à 19:37

Si les 66 députés et dépités démissionnaient des nuls de la REM , ils auront une chance de se faire réélire !

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 15/05/2020 à 12:03

"On ne ment jamais tant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse."...Georges Clémenceau
on pourrait préciser "après la chasse aux électeurs "...!!

Signaler Répondre

avatar
mépris le 13/05/2020 à 20:04

bon, ils ont pris le programme de Benoit Hamon sans les bonnes idées. On a 66 parlementaires qui veulent recréer le parti socialiste.
Le monde d'après avec les idées et les structures du monde d'avant...
Vous n'amenez rien de nouveau peut être même vous parasitez des partis politiques qui ont réfléchi à ces voies là depuis des décennies. Alors pitié épargnez nous avec votre monde d'après, vous aviez des années pour le préparer.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 13/05/2020 à 18:11
Mise au point a écrit le 13/05/2020 à 16h44

Comme tous les monuments religieux d avant 1901, notre dame appartient à l état au titre du patrimoine ... il finance à ce titre son entretien, mais pas le culte
De plus, notre dame, contrairement à la mosquée de Bron, fait parti du paysage touristique, romanesque et historique de la nation France
Je n ai jamais vu de touristes à la mosquée de Bron, ni de comédie musicale, ni même une ligne dans les livres d histoire

Si vous souhaitez que etat finance les religieux, je vous invite à changer de passeport et de pays

Notre Dame avec un " D " majuscule stoplet, c'est l'histoire de France.... Ensuite, l'année 1901 correspond à quoi comme événement selon toi ???
Après, je ne te jette pas la pierre même si l'État a décidé à l'époque de faire des établissements cultuels en établissement culturels depuis 1905 . Ce qui est responsable et remarquable en vrai et je l'avoue aussi.
Mais alors , pourquoi ce lieu de culte qui offre au monde entier un patrimoine français incroyable , très visité par la population mondiale et qui , pourtant des cérémonies religieuses ont eut lieu????
C'est très bien connu que les Mosquées, les Synagogues, les Temples Hindouistes ,Temples Bouddhistes ,chez les Maronites, les Mormons , sur Jérusalem, à Lourdes..... Les pratiquants ne chantent pas du Johnny Halliday ou de la techno .
Sois pas idiot aussi car ,tu parles de la Mosquée de Bron et que tu ne connais pas je suppose, tout comme moi j'avoue aussi .
Je ne souhaite en aucun cas que l'État finance les lieux de cultes de toutes religions, pourtant et qu'il ne te déplaît, ce dernier mets de la tunes pour NDP . Pour finir, l'histoire de France fait partie de mouaaa.....Pas besoin de passeport aussi .
Dans tous les cas ,merci pour tes réflexions hasardeuses et hâtives.

Signaler Répondre

avatar
Mise au point le 13/05/2020 à 16:44
Calahann a écrit le 13/05/2020 à 13h47

Perso , je ne veux pas rentrer dans ce délire là, mais , l'État mets une part de l'argent de tous les éthno-contribuables pour redonner vie à la Cathédrale Notre-Dame de Paris malgré la séparation de l'église et de l'État .
Mais bon, c'est un autre sujet !

Comme tous les monuments religieux d avant 1901, notre dame appartient à l état au titre du patrimoine ... il finance à ce titre son entretien, mais pas le culte
De plus, notre dame, contrairement à la mosquée de Bron, fait parti du paysage touristique, romanesque et historique de la nation France
Je n ai jamais vu de touristes à la mosquée de Bron, ni de comédie musicale, ni même une ligne dans les livres d histoire

Si vous souhaitez que etat finance les religieux, je vous invite à changer de passeport et de pays

Signaler Répondre

avatar
Merci pour ce moment le 13/05/2020 à 16:40
précieuses ridicules a écrit le 13/05/2020 à 12h27

Et je vous le donne en mille ces "experts et intellectuels" ont retenu comme idées le encore plus de dépenses sociales ! Dépenses soicales que le pays n'était déjà plus apte à financer et le "soutien massif au développement de projets alimentaires territoriaux"...

Quelle tarte à la crème ce fameux "manger local" devenu tant à la mode, psalmodié comme un verset d'une nouvelle bible écologique présentée comme sauveuse de l'humanité....
Sauf que justement il n'y a eu aucune pénurie alimentaire, la seule pénurie qu'il y a eu c'est celle de la main d'oeuvre pour les maraichers locaux ! (Et oui, c'est en France que le taux de personnes ayant continué à travailler a été le plus faible...)
Lors du début du confinement les gens se sont précipités sur les aliments de première nécessité et se sont approvisionné avant tout (de manière excessive) de pâtes et de riz... or malgré ces excès il n'y a eu aucune pénurie de la chaîne alimentaire...
Je vous laisse imaginer s'il avait fallu se contenter du riz de Camargue plutôt que du riz importé d'Asie....

Mais ""experts et intellectuels" préfèrent réciter leur catéchisme à la mode plutôt que de regarder sereinement la vérité....

Juste comme ça, en passant
La France a Aucun stock stratégique de nourriture et se félicite de vendre tout son blé à la Chine... qui a déjà un an de stock stratégique d avance et continu malgré tout d acheter cette céréale (c est aujourd’hui le premier producteur mondial!!!!!!)

Il se chuchote des prévisions alarmiste sur une crise alimentaire mondiale engendrée par la crise du COVID (personne pour ramasser)
Mais comme pour la crise sanitaire, la France de Macron reste aveugle

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 13/05/2020 à 13:47
Joel a écrit le 13/05/2020 à 13h19

Ils ne font que copier leur mentor qui les a mis en place
Le père colon a tout fait ce que l'on peut imaginer pour exister et tenir le siège qu'il fait tout pour ne plus quitter

jusqu'à même financer les mosquées (notamment celle de Bron pour l'aspect culturel disait il - et non cultuel)
et même créer des relations douteuses, très douteuses

Perso , je ne veux pas rentrer dans ce délire là, mais , l'État mets une part de l'argent de tous les éthno-contribuables pour redonner vie à la Cathédrale Notre-Dame de Paris malgré la séparation de l'église et de l'État .
Mais bon, c'est un autre sujet !

Signaler Répondre

avatar
Joel le 13/05/2020 à 13:19

Ils ne font que copier leur mentor qui les a mis en place
Le père colon a tout fait ce que l'on peut imaginer pour exister et tenir le siège qu'il fait tout pour ne plus quitter

jusqu'à même financer les mosquées (notamment celle de Bron pour l'aspect culturel disait il - et non cultuel)
et même créer des relations douteuses, très douteuses

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 13/05/2020 à 13:16

Purée , que des chiffres :
- 66 parlementaires ;
- 30 propositions ;
- 8700 contributions ;
- 26000 citoyens ;
- 23 ateliers ;
- 50 acteurs ;
- 4 S ;
- 200 euros ;
- 18/25 ans .
Je doute du résultat définitif !

Signaler Répondre

avatar
sans lui le 13/05/2020 à 13:15

Espérons tous que les jours d’après se feront sans lui et sans ses acolytes dont la sibeth qui porte si bien son nom !!

Signaler Répondre

avatar
pathetique le 13/05/2020 à 12:49

ca fait peur.... ce genre de personnes.... sans convictions juste des ambotions...et surtout sans respect pour les victimes.

Signaler Répondre

avatar
Aux voleurs le 13/05/2020 à 12:46

"Le jour d'après"... ENFIN... Donc remboursements des subventions et dons faits aux associations dirigées par les élus, plus d'emplois fictifs pour les membrs de familles d'élus dans ces associations, ...

"Le jour d'après" selon les élus, c'est pour nous pas pour eux !

Signaler Répondre

avatar
franck76 le 13/05/2020 à 12:35
précieuses ridicules a écrit le 13/05/2020 à 12h27

Et je vous le donne en mille ces "experts et intellectuels" ont retenu comme idées le encore plus de dépenses sociales ! Dépenses soicales que le pays n'était déjà plus apte à financer et le "soutien massif au développement de projets alimentaires territoriaux"...

Quelle tarte à la crème ce fameux "manger local" devenu tant à la mode, psalmodié comme un verset d'une nouvelle bible écologique présentée comme sauveuse de l'humanité....
Sauf que justement il n'y a eu aucune pénurie alimentaire, la seule pénurie qu'il y a eu c'est celle de la main d'oeuvre pour les maraichers locaux ! (Et oui, c'est en France que le taux de personnes ayant continué à travailler a été le plus faible...)
Lors du début du confinement les gens se sont précipités sur les aliments de première nécessité et se sont approvisionné avant tout (de manière excessive) de pâtes et de riz... or malgré ces excès il n'y a eu aucune pénurie de la chaîne alimentaire...
Je vous laisse imaginer s'il avait fallu se contenter du riz de Camargue plutôt que du riz importé d'Asie....

Mais ""experts et intellectuels" préfèrent réciter leur catéchisme à la mode plutôt que de regarder sereinement la vérité....

Message trop long et inintéressant

Signaler Répondre

avatar
précieuses ridicules le 13/05/2020 à 12:27

Et je vous le donne en mille ces "experts et intellectuels" ont retenu comme idées le encore plus de dépenses sociales ! Dépenses soicales que le pays n'était déjà plus apte à financer et le "soutien massif au développement de projets alimentaires territoriaux"...

Quelle tarte à la crème ce fameux "manger local" devenu tant à la mode, psalmodié comme un verset d'une nouvelle bible écologique présentée comme sauveuse de l'humanité....
Sauf que justement il n'y a eu aucune pénurie alimentaire, la seule pénurie qu'il y a eu c'est celle de la main d'oeuvre pour les maraichers locaux ! (Et oui, c'est en France que le taux de personnes ayant continué à travailler a été le plus faible...)
Lors du début du confinement les gens se sont précipités sur les aliments de première nécessité et se sont approvisionné avant tout (de manière excessive) de pâtes et de riz... or malgré ces excès il n'y a eu aucune pénurie de la chaîne alimentaire...
Je vous laisse imaginer s'il avait fallu se contenter du riz de Camargue plutôt que du riz importé d'Asie....

Mais ""experts et intellectuels" préfèrent réciter leur catéchisme à la mode plutôt que de regarder sereinement la vérité....

Signaler Répondre

avatar
En fait... le 13/05/2020 à 12:17

..pour lui..et eux, le jour d'après sera celui ou il feront leur valise de député

Signaler Répondre

avatar
Dégagez ! le 13/05/2020 à 12:10

Le jour d'après idéal serait celui de leur démission.
Ils sont nuls.
Qu'ils dégagent !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.