Villeurbanne : Jean-Paul Bret a écarté ses adjoints dissidents de la cellule de crise

Villeurbanne : Jean-Paul Bret a écarté ses adjoints dissidents de la cellule de crise
Jean-Paul Bret - LyonMag

A cause du confinement, les maires sortants ont été obligés de poursuivre leur mandat.

A Villeurbanne, Jean-Paul Bret espérait bien se retirer et laisser la place à son favori, Cédric Van Styvandael, arrivé en tête du 1er tour des élections municipales. Mais voilà l’élu PS obligé de rester en poste et de faire face à l’épidémie de coronavirus.

Et le maire villeurbannais a décidé de le faire en comité restreint. Contrairement à d’autres, Jean-Paul Bret n’a pas souhaité faire appel à tous ses adjoints pour gérer la crise. Selon le Progrès ce samedi, cinq élus dissidents ont été complètement écartés des prises de décision. Et pas des moindres.


Candidat LREM aux municipales, le 1er adjoint aux Finances Prosper Kabalo ne fait pas partie de la cellule de crise. Pas plus que ses soutiens Didier Vullierme, adjoint à la Sécurité, Loïc Chabrier, adjoint à la Culture et Sarah Sultan, adjointe à la Petite enfance. Sans oublier la conseillère municipale Nathalie Perret.

Certains d’entre eux, volontaires, ont écrit à Jean-Paul Bret pour lui faire part de leur disponibilité. Mais le maire a préféré par exemple s'appuyer sur Damien Berthilier, adjoint à l'Education, qui avait décidé de ne pas se représenter aux élections de mars et qui travaille désormais dans un autre département.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Racailles le 17/05/2020 à 13:04
humour de mairie socialiste ? a écrit le 17/05/2020 à 01h45

il faut peut être comprendre comme sécurité des dealers. Qu'ils ne se fassent pas mal quand ils se font courser par la police.

Oui il ne faut pas que les délinquants se fassent mal quand ils sont coursés par les forces de l'ordre...

A Rilleux ils ont résolu ce problème.
Rappelez-vous de cet individu coursé par une équipe cynophile de la municipale, et mordu par le chien.

Il lui on versé 15.000€ d'argent public...

Racailles un jour racailles toujours !

Signaler Répondre

avatar
humour de mairie socialiste ? le 17/05/2020 à 01:45
Ciboul a écrit le 16/05/2020 à 21h31

Un adjoint à la sécurité à villeurbanne ? C'est un emploi fictif, j'espère que le parquet financier va enquêter comme il l'a fait pour Penelope et François fillon!!

il faut peut être comprendre comme sécurité des dealers. Qu'ils ne se fassent pas mal quand ils se font courser par la police.

Signaler Répondre

avatar
Ciboul le 16/05/2020 à 21:31

Un adjoint à la sécurité à villeurbanne ? C'est un emploi fictif, j'espère que le parquet financier va enquêter comme il l'a fait pour Penelope et François fillon!!

Signaler Répondre

avatar
Yvon le 16/05/2020 à 16:23

Le sectarisme socialiste ne connaît pas la crise sanitaire.

Signaler Répondre

avatar
Attention le 16/05/2020 à 15:22
info..sécurité... a écrit le 16/05/2020 à 11h45

ce poste d'adjpint à la sécurité est un traquenard: explications,aucun réels pouvoirs car il n'est pas commissaire de la police nationale, ne peut procéder à des arrestations, instruire des enquêtes, il doit se contenter de faire respecter les arrêtés municipaux et "controler" sa police municipale..aucune maîtrise non plus sur les juges, préfet..etc..poste "merdique" idéal pour saboter quelqu'un..expliquant mon refus car je voyais le piège dans lequel s'est engouffré le pauvre Vuillerme à Villeurbanne pour des raisons ignorées mais quand même par fidélité au maire..résultat? ingratitude totale

Ne pas Confondre sécurité avec sûreté.

Les gens qui travaillent dans la sécurité ne luttent pas contre les délinquants.

Par exemple (Wikipedia)
"la sûreté des transports vise à protéger les moyens de transports de biens ou de personnes de toute manœuvre criminelle[2]. Elle est distincte de la sécurité des transports qui vise la protection contre les accidents dus à des défaillances ou des causes environnementales.".

Dans une ville, c'est normal il me semble qu'il y ait un adjoint SÉCURITÉ.
Au nom de la SÉCURITÉ civile, un maire peut faire fermer un bâtiment recevant du public s'il y a d'importants risques incendies non maîtrisés par exemple.

Rien à voir avec la sûreté (contre la délinquance, le terrorisme...).

Signaler Répondre

avatar
brol le 16/05/2020 à 12:13

Il serait temps que les Villeurbannais écartent JP Bret de la mairie. Il en va de la survie du "bien vivre ensemble" !

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 16/05/2020 à 12:11

Même dans un contexte comme celui d'aujourd'hui, nos politiciens (décider au niveau bien proche du niveau 0) trouvent le moyen de s'entredéchirer.
C'est que vraiment la place doit être très bonne.
En meme temps, et contrairement à de nombreux pays, ils font partie de l'exception de ceux qui n'ont pas contribué à l'effort financier en abaissant leurs émoluments....payé par nos impôts !

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 16/05/2020 à 12:03

Adjoint à la Sécurité à Villeurbanne ? C'est une farce de mauvais goût !!!! Mdrrrrr

Signaler Répondre

avatar
info..sécurité... le 16/05/2020 à 11:45

ce poste d'adjpint à la sécurité est un traquenard: explications,aucun réels pouvoirs car il n'est pas commissaire de la police nationale, ne peut procéder à des arrestations, instruire des enquêtes, il doit se contenter de faire respecter les arrêtés municipaux et "controler" sa police municipale..aucune maîtrise non plus sur les juges, préfet..etc..poste "merdique" idéal pour saboter quelqu'un..expliquant mon refus car je voyais le piège dans lequel s'est engouffré le pauvre Vuillerme à Villeurbanne pour des raisons ignorées mais quand même par fidélité au maire..résultat? ingratitude totale

Signaler Répondre

avatar
Merci pour l'information le 16/05/2020 à 11:13

On apprend qu'il y a un adjoint à la sécurité à Villeurbanne ?
Il doit donc, vu les résultats être le seul à s'en occuper...

Signaler Répondre

avatar
Les Villeurbannais... le 16/05/2020 à 10:09

aiment êtres pris pour des couillons..placer un incompétent inconnu mais en tête suite aux magouilles du maire et sa trahison envers des fidèles depuis plusieurs mandats, hélas suivis par des godillots(et idiots) du ps..il faut être frappadingue..mais ça passe..déconcertant !

Signaler Répondre

avatar
Zig le 16/05/2020 à 10:06

Quelque part, il peut se le permettre, il ne voulait pas se présenter, et voilà qu'il reste maire d'office.

Le "pauvre" gars peut-être qu'il voulait juste jouir de sa retraite !

Donc normal qu'il ne s'encombre pas de ses adversaires non ?

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 16/05/2020 à 09:33

Qu'il y ait une cuisine politique, bon ça se fait partout !
Mais quelle odeur de m... elle dégage !!!
Pas du tout envie d'aller la goûter !!!

Signaler Répondre

avatar
mdr le 16/05/2020 à 09:11

Un voyou ,sauce PS !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.