Absent et sanctionné financièrement, Olivier Véran va-t-il lâcher la Région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Absent et sanctionné financièrement, Olivier Véran va-t-il lâcher la Région Auvergne-Rhône-Alpes ?
Olivier Véran - LyonMag

Il y a encore quelques semaines, nous relations des bruits de couloir sur la possible candidature d’Olivier Véran aux élections régionales 2021.

Si la République en Marche se cherche un candidat, l’actuel ministre de la Santé, originaire de Grenoble, remplirait plusieurs critères nécessaires.

Mais selon Capital.fr, Olivier Véran est loin, très loin d’Auvergne-Rhône-Alpes aujourd’hui. A tel point que le neurologue a été sanctionné financièrement. A cause de ses absences à répétition (28% en 2019), il a dû faire une croix sur 5000 euros brut l’an dernier. Avec la crise du coronavirus et ses nouvelles fonctions à Paris, Olivier Véran devrait connaître une année 2020 encore plus chaotique.

Alors Olivier Véran pourrait-il démissionner de la Région puisqu’il ne peut se rendre à Lyon et participer aux réunions et commissions qui justifient ses indemnités ? "Franchement, il n’y a pas encore pensé. Avec la crise sanitaire qu’il doit gérer, les priorités sont ailleurs", a indiqué son cabinet à nos confrères. Alors que dans un premier temps, l'entourage d'Olivier Véran et Capital.fr évoquaient la possibilité d'un retrait de la Région à l'issue de l'épidémie, les deux ont fait machine arrière. Olivier Véran ne démissionnerait pas mais pourrait envisager de renoncer à ses indemnités locales pour éviter le cumul de rémunérations publiques.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gege le combinard le 14/06/2020 à 08:19

En 2019 pas encore ministre mais deja absent...
Le nouveau monde quoi

Signaler Répondre

avatar
Doubien le 13/06/2020 à 16:33

Quand un salarié en bonne santé est autant absent, son patron ne le sanctionne pas financièrement mais il est démissionné !!!
Encore un exemple du pourquoi les politiques ne peuvent pas comprendre le peuple...

Signaler Répondre

avatar
Kate67 le 12/06/2020 à 15:46

Pour moi c est un bon ministre, car cette crise n a pas été facile, avec tout ces gens "compétents" qui n étaient jamais d accord entre eux et un pseudo gourou narcissique qui a embrouille les neurones de certain????????

Signaler Répondre

avatar
Dr Nguyen le 12/06/2020 à 13:36
Ursul a écrit le 12/06/2020 à 11h29

Le pire ministre de la santé voudrait revenir sur Rhône-Alpes après ses échecs !

Qu'il reste à Paris avec les autres nuls !

Vous confondez pas avec Agnès Buzyn ?
Il me semble que M. VERAN a fait le job durant la crise sanitaire.
L'actualité tragique du covid-19 explique son manque d'assiduité ces derniers mois à la Région mais bien compréhensible.

Signaler Répondre

avatar
Sarah Boumalaka le 12/06/2020 à 11:50

Je suis aide soignante, j'exècre LREM, mais s'il se présentait je voterai pour lui ! Il nous écoute lui et nous aide.

Signaler Répondre

avatar
Jacques Matelier le 12/06/2020 à 11:49

Absent ? Il a toujours été présent aux assemblées et autres, il suffit de regarder les vidéos de l'Assemblée XD Quel mensonge...

Signaler Répondre

avatar
Avec Veran le 12/06/2020 à 11:48

Un excellent ministre qui a sauvé les français d'une crise sanitaire extrême. Une chance s'il revenait à Lyon contre ce lâche et menteur de Wauquiez.

Signaler Répondre

avatar
cala âne le 12/06/2020 à 11:32

et qu'il y reste à paris, on en veut plus ici, fini les marcheurs à reculons

Signaler Répondre

avatar
Ursul le 12/06/2020 à 11:29

Le pire ministre de la santé voudrait revenir sur Rhône-Alpes après ses échecs !

Qu'il reste à Paris avec les autres nuls !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 12/06/2020 à 11:17

Ce n'est pas une sanction mais simplement la normalité.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.