Sénatoriales dans le Rhône : la vague verte se poursuit, les Républicains se neutralisent

Sénatoriales dans le Rhône : la vague verte se poursuit, les Républicains se neutralisent
Thomas Dossus (EELV) et sa liste aux sénatoriales - LyonMag

L’avantage avec les élections sénatoriales, c’est qu’on connaît presque à l’avance les résultats.

Ce dimanche, les 3710 grands électeurs du Rhône se sont rendus à la préfecture sous la pluie pour voter pour l’une des 11 listes. Et ainsi élire les sept sénateurs du département.

Les résultats officiels n'étaient pas encore tombés que le président de la Métropole les a annoncés sur les réseaux sociaux. Thomas Dossus et sa liste "Unis pour le Rhône, rassemblement de la gauche et des écologistes" ont donc profité de la vague verte aux municipales et métropolitaines de cet été. Assuré d’être élu, l’éminence grise derrière la victoire de Bruno Bernard et Grégory Doucet emmène avec lui au Palais du Luxembourg Raymonde Poncet (EELV) et Gilbert-Luc Devinaz (PS). Ce dernier est réélu.

François-Noël Buffet et Catherine Di Folco ont également réélus. Mais les candidats officiels des Républicains ont souffert de la liste dissidente menée par Etienne Blanc. Le 1er vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a chipé un siège à son ancien binôme pour les élections lyonnaises et redevient parlementaire après avoir été député de 2002 à 2016. Autant dire que les retrouvailles dans le train direction Paris risquent d’être glaciales…

Enfin, le dernier siège occupé jusque là par l'UDI Michèle Vullien restait à distribuer. Il échoue à un autre membre du parti, Bernard Fialaire, l'ancien maire de Belleville-sur-Saône. Ce dernier s'empare du siège historique de Michel Mercier, que le centre conserve tant bien que mal en s'associant avec des macronistes proches de David Kimelfeld.

La morale de l'histoire est probablement que la gauche a réussi en restant unie tandis que la droite et le centre s'éparpillaient.

 

- Liste Unis pour le Rhône, rassemblement de la gauche et des écologistes de Thomas Dossus : 1156 voix / 32,49% / 3 élus

- Liste Territoires et République de François-Noël Buffet : 884 voix / 24,85% / 2 élus

- Liste Des sénateurs engagés pour nos villes et nos territoires, liste d'union de la droite, du centre et des indépendants d'Etienne Blanc : 579 voix / 16,27% / 1 élu

- Liste Avec les élus du Rhône et de la Métropole de Lyon de Bernard Fialaire : 341 voix / 9,58% / 1 élu

- Liste Union centriste pour le Rhône de Michèle Vullien : 222 voix / 6,24%

- Liste Le Rhône, la Métropole, les commune unis et solidaires de Max Vincent : 141 voix / 3,96%

- Liste Résistance de Farouk Ababsa : 109 voix / 3,06%

- Liste Pour le rééquilibrage territorial d’Andrea Kotarac : 60 voix / 1,69%

- Liste Liste Gaulliste de Gerbert Rambaud : 36 voix / 1,01%

- Liste Territoires et Proximité de Pierre Diamantidis : 18 voix / 0,51%

- Liste Ne votez pas pour notre liste de Pierre Obrecht :  : 12 voix / 0,34%

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pitoyable le 28/09/2020 à 21:38

Devinaz élu depuis Hernu à Villeurbanne en 1977, c'est ça la nouveauté ????

Signaler Répondre

avatar
Bide le 28/09/2020 à 12:38

On voit ce que pèse Synergies avec Max Vincent et les centristes avec Vullien....ils pèsent rien. Tchao

Signaler Répondre

avatar
Tonkin le 28/09/2020 à 10:56
euh.... a écrit le 28/09/2020 à 08h10

Oui, et faire comme en Belgique, vote OBLIGATOIRE pour TOUS et TOUTES, sinon, déchéance des droits sociaux.

Ce n'est pas vous qui votez pour les Sénatoriales, les inscrits font parti d'élus d'autres instances. Les Sénatoriales remplacent un groupe d'anciens séniles, aujourd'hui cette institution complètement stérile et sans pouvoirs réels permet à certains politiques évincés de continuer à palper un salaire issu de nos impôts.
L'abstention est une forme d'expression, dont usent les gens qui en ont ras le bol de voir toujours les mêmes bouffons rabâcher les mêmes discours et prendre un siège. Marre, par exemple, de voir un Président d e la République, élue avec 15 à17 % des électeurs inscrits, au premier tour, car c'est là sa véritable représentativité.

Signaler Répondre

avatar
euh.... le 28/09/2020 à 08:10
PerouAtLC a écrit le 28/09/2020 à 08h05

les ecolos gauchos bobos sont en tête parce que les autres se sont divisés.
En realisant l'addition des blocs, les soits disants vainqueur sont au paquerette !
D'une manière générale, la politique francaise ne peut pas continuer à fonctionner avec des personnes élus avec -50%.
Les abstentions aux élections en sont une des conséquences
Il faut revoir le fonctionnement

Oui, et faire comme en Belgique, vote OBLIGATOIRE pour TOUS et TOUTES, sinon, déchéance des droits sociaux.

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 28/09/2020 à 08:05

les ecolos gauchos bobos sont en tête parce que les autres se sont divisés.
En realisant l'addition des blocs, les soits disants vainqueur sont au paquerette !
D'une manière générale, la politique francaise ne peut pas continuer à fonctionner avec des personnes élus avec -50%.
Les abstentions aux élections en sont une des conséquences
Il faut revoir le fonctionnement

Signaler Répondre

avatar
imagine le 28/09/2020 à 07:59

Vague verte, faut être modeste quand même.2 élus et 10 au niveau national.On voit bien que ce sont les bobos des metropoles qui ont voté pour les verts.Le reste de la France est à droite et au centre.Donc ne rêvez pas trop mesdames et messieurs des verts, la Présidentielle c'est encore très loin pour vous !!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
exocet le 28/09/2020 à 07:49

Quand le « vert » est dans le fruit il pourrit le fruit stop à cette engeance verte

Signaler Répondre

avatar
Fes économies à faire... le 28/09/2020 à 07:42

Supprimer le sénat ! Retour sur investissement immédiat !!

Signaler Répondre

avatar
ouf le 28/09/2020 à 07:32
le-fait-politique a écrit le 27/09/2020 à 22h45

Ce scrutin est déconnecté de la réalité, c'est de l'entre soit loin de la réalité d'un territoire. Exemple parmi tant d'autres Max Vincent réélu royalement du 1er tour au municipale pour un 8e mandat, c'est donc que le habitants lui font largement confiance. Pour les sénatoriales les membres de sa majorité municipale ont ils menés une campagne active a ses cotés sur le terrain…bien sur que non… c'est irrespectueux pour les électeurs, car une fois élus tout ces conseillers et adjoints ne mouillent plus leurs chemises pour d'autres élections...pourquoi ?
Résultat, les sénateurs sont avant de prendre leurs fonctions loin d'être représentatifs puisque issus des grands partis politique...reste les législatives de 2022

Et que dire de Devinaz PS 40 ans de mandat, élu municipal sous Hernu à Villeurbanne!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Khmer noir le 28/09/2020 à 06:09
ForzaVert a écrit le 27/09/2020 à 20h41

Vive les écolos ! Forza les Verts !

Ouais, vive la dictature.

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 28/09/2020 à 06:01

Le Sénat coûte très cher. Et est inutile. Tout cet argent pris aux Français.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 28/09/2020 à 00:00

Cette élection était prévisible puisque ce sont les élus aux municipales qui votent à leur tour, donc plus de vert à l'une, plus de vert à l'autre.

Signaler Répondre

avatar
droite déçue le 27/09/2020 à 23:25

La liste LREM / LR de Buffet se prend une sacrée rouste, tandis que la droite sauve l'honneur avec Etienne Banc. Mais tout est à reconstruire

Signaler Répondre

avatar
Fenotte69 le 27/09/2020 à 22:59

On en reparle dans 6 ans n'oubliez pas qui se présente aux présidentielles en 2022 déjà avec les dégâts qu'ils vont le faire pendant 2 ans sur Lyon réfléchissez bien toutes les façons de sommes dans la merde beaucoup de lyonnais s'en vont et les restaurateurs aussi bientôt vous serez dans une ville du bled comme Marseille ou Grenoble

Signaler Répondre

avatar
le-fait-politique le 27/09/2020 à 22:45

Ce scrutin est déconnecté de la réalité, c'est de l'entre soit loin de la réalité d'un territoire. Exemple parmi tant d'autres Max Vincent réélu royalement du 1er tour au municipale pour un 8e mandat, c'est donc que le habitants lui font largement confiance. Pour les sénatoriales les membres de sa majorité municipale ont ils menés une campagne active a ses cotés sur le terrain…bien sur que non… c'est irrespectueux pour les électeurs, car une fois élus tout ces conseillers et adjoints ne mouillent plus leurs chemises pour d'autres élections...pourquoi ?
Résultat, les sénateurs sont avant de prendre leurs fonctions loin d'être représentatifs puisque issus des grands partis politique...reste les législatives de 2022

Signaler Répondre

avatar
berk en brousse le 27/09/2020 à 22:02

Buffet a tué la droite à Lyon. Mais il est élu et pourra continuer sa cour à Macron en espérant intégrer le gouvernement au prochain remaniement. A vomir.

Signaler Répondre

avatar
Oullins 69600 le 27/09/2020 à 21:19

Collomb ce n'est plus ce que c'était...
Regardez malgré son soutien Buffet fait flop...

Signaler Répondre

avatar
jef le 27/09/2020 à 21:06

Blanc/Buffet vous désespérez la droite ! Mais vous avez un job, c’est l’essentiel n’est-ce pas ?

Signaler Répondre

avatar
Vieux guignols obs le 27/09/2020 à 20:58

On comprend enfin pourquoi le chasseur de Bourg-en-Bresse était candidat à la mairie de Lyon ! Il voulait un bon job pour sa retraite... beurk.

Signaler Répondre

avatar
NopasarAin le 27/09/2020 à 20:58

Blanc, la machine à perdre ou à faire perdre.
Après avoir essayé Lyon, le voici à Paris.
Politique à vomir!

Signaler Répondre

avatar
perdant le 27/09/2020 à 20:50

Blanc fait perdre un siège à la droite. Que Lr le vire

Signaler Répondre

avatar
ForzaVert le 27/09/2020 à 20:41

Vive les écolos ! Forza les Verts !

Signaler Répondre

avatar
Dégage le 27/09/2020 à 20:31

Buffet se prends une sacrée raclée. Il divise par 2 le nombre de sa liste. C est nullissime comme son accord avec Collomb

Signaler Répondre

avatar
Muslim le 27/09/2020 à 20:17

Tous kif kif.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.