Lyon : après le recensement d’un squat, les élus de Lyon en Commun dénoncent "une opération de police musclée"

Lyon : après le recensement d’un squat, les élus de Lyon en Commun dénoncent "une opération de police musclée"
Photo d'illustration - LyonMag

Important déploiement policier ce mardi matin dans le 4e arrondissement de Lyon.

Mise à jour le 07/10 à 11h35 : Suite à ce communiqué de presse, le cabinet du préfet du Rhône a tenu à réagir aux propos des trois élus de Lyon en Commun : "Comparer la préparation d'une évacuation de squat à une opération antiterroriste est une digression inacceptable et montre une méconnaissance manifeste du dossier. Cette expulsion est demandée par l'actuel président de la Métropole de Lyon et ce recensement est réalisé pour procéder à une évacuation en toute sécurité. Il n'y a pas eu de déploiement d'hélicoptère et le drone a été utilisé pour des raisons techniques pour observer les toits du bâtiment. Plutôt que de "stigmatiser", l'Etat apporte son soutien, car plus de 200 personnes de ce squat ont déjà été hébergées".

Article initial : Un recensement du squat de l’ancien collège Maurice Scève à la Croix-Rousse a été réalisé, dans l’optique probable d’une future expulsion de ses occupants. Mais pour les élus de Lyon en Commun, la formation de l’adjointe à la Culture Nathalie Perrin-Gilbert, il s’agissait d’une "opération de police musclée" et "disproportionnée".

"Nous avons découvert avec stupéfaction que le Préfet du Rhône a ordonné une opération, digne d’une action antiterroriste, menée avec 6 camions de CRS, un drone de repérage/surveillance et un hélicoptère, créant ainsi un vent de panique intolérable chez les habitants du collège et du quartier. Si le préfet a autorité pour ordonner une telle opération, les moyens disproportionnés utilisés viennent renforcer la stigmatisation d’une population fortement éprouvée par un contexte particulièrement délétère où le débat sur le "séparatisme" voulu par Emmanuel Macron, est l’occasion, pour certains éditorialistes comme Eric Zemmour, de jeter l’opprobre et l’anathème sur les jeunes exilés", dénoncent Matthieu Azcué, Alexandre Chevalier et David Souvestre dans un communiqué commun.

"Pour les élus Lyon en Commun, l’évacuation, de cet ancien collège, ne doit pas donner l’occasion au préfet du Rhône de mener une chasse aux migrants. Les majorités, à la Ville de Lyon et Métropole de Lyon, se sont engagées à reloger l’ensemble des occupants", concluent-ils.

44 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tonkin le 08/10/2020 à 14:01
Au boulot! a écrit le 07/10/2020 à 11h34

Et si Nathalie Perrin-Gilbert s'occupait plutôt de la culture? Bref, le job pour lequel elle est payées par les contribuables.

....... et, bien payée, voir trop payée !

Signaler Répondre

avatar
Au boulot! le 07/10/2020 à 11:34

Et si Nathalie Perrin-Gilbert s'occupait plutôt de la culture? Bref, le job pour lequel elle est payées par les contribuables.

Signaler Répondre

avatar
pilipili le 07/10/2020 à 11:21
mobil a écrit le 07/10/2020 à 10h17

philipili ,,,,,,,,,,,Ils vous disent ce qu'ils veulent bien vous dire , en avez vous vérifier la teneur de leurs propos , est ce les mêmes que celui du présumé terroriste de Charlie dernièrement et qui disait que pour avoir un visa qu'il n'avait que 18 ans et qu'en faite il avait 25 ans . Moi si j'avais écouté mon banquier je serais à la rue aujourd'hui sauf que mon père m'avait appris de prendre du recul pour toute action à long terme
Oui moi aussi j'ai passé des veillées autour d'un feu à refaire le monde , c'était sympa on s'émerveillait devant les délires des uns mais la réalité est tout autre

UN : vous me parlez de terrorisme , DEUX : vous me parlez de votre banquier et de votre père , TROIS : vous me parlez de veillées au coin du feu ..... Bin résultat c'est une belle salade niçoise !!

Signaler Répondre

avatar
exocet le 07/10/2020 à 11:08

Et la gaucho Perrin Gilbert la ramène qu’elle les loge chez elle et qu’elle arrête son extrémisme la pire de tous

Signaler Répondre

avatar
modérateur le 07/10/2020 à 11:06
oui ouin a écrit le 07/10/2020 à 09h42

prenez leurs places dans leur pays d'origine. Que connaissez vous de la situation dans leur pays ? `Quant au souk, c'est le fait des autochtone (étudiants, fils de bourgeois, toxicomanes, SDF, délinquants etc...) car peu de gens le savent il y a eu jusqu'à 350 migrants dans le collège et pas ou peu de nuisances en proportion.

Maintenant, est ce normal que des migrants soient parqués dans ce collège à l'abandon depuis deux ans ? Aucune solution n'a été trouvée par la préfecture. Enfin si envoyer les policiers pour rassurer la populace mais aucune solution pérenne.

Alors les hauts fonctionnaires (préfet) au boulot, on vous paie une fortune pour résoudre ce type de problème et non pour vous tourner les pouces pendant deux ans.

Rien à cirer du blabla "prenez leurs places dans leur pays...", ça va être de notre faute maintenant si ils sont dans cette situation. Non arrêtez de toujours vouloir accabler le peuple. une seule solution valable: Retour au pays.

Signaler Répondre

avatar
mobil le 07/10/2020 à 10:17
pilipili a écrit le 07/10/2020 à 09h54

Merci merci merci pour votre commentaire !! vous avez tout dit et très bien dit !!! Je connais bien certains migrants de ce Collége Maurice Scéve , et la situation de ce lieu , ils sont très sympas et très correct et comme vous dites : ce sont nos autochtones ( français ) qui sont des délinquants .... Beaucoup parlent sans savoir et sans chercher à comprendre , ceux là j'aimerais qu'ils passent seulement une journée et une nuit dans ce lieu et discuter avec les migrants , pour leur faire changer d'avis .

philipili ,,,,,,,,,,,Ils vous disent ce qu'ils veulent bien vous dire , en avez vous vérifier la teneur de leurs propos , est ce les mêmes que celui du présumé terroriste de Charlie dernièrement et qui disait que pour avoir un visa qu'il n'avait que 18 ans et qu'en faite il avait 25 ans . Moi si j'avais écouté mon banquier je serais à la rue aujourd'hui sauf que mon père m'avait appris de prendre du recul pour toute action à long terme
Oui moi aussi j'ai passé des veillées autour d'un feu à refaire le monde , c'était sympa on s'émerveillait devant les délires des uns mais la réalité est tout autre

Signaler Répondre

avatar
pilipili le 07/10/2020 à 09:54
oui ouin a écrit le 07/10/2020 à 09h42

prenez leurs places dans leur pays d'origine. Que connaissez vous de la situation dans leur pays ? `Quant au souk, c'est le fait des autochtone (étudiants, fils de bourgeois, toxicomanes, SDF, délinquants etc...) car peu de gens le savent il y a eu jusqu'à 350 migrants dans le collège et pas ou peu de nuisances en proportion.

Maintenant, est ce normal que des migrants soient parqués dans ce collège à l'abandon depuis deux ans ? Aucune solution n'a été trouvée par la préfecture. Enfin si envoyer les policiers pour rassurer la populace mais aucune solution pérenne.

Alors les hauts fonctionnaires (préfet) au boulot, on vous paie une fortune pour résoudre ce type de problème et non pour vous tourner les pouces pendant deux ans.

Merci merci merci pour votre commentaire !! vous avez tout dit et très bien dit !!! Je connais bien certains migrants de ce Collége Maurice Scéve , et la situation de ce lieu , ils sont très sympas et très correct et comme vous dites : ce sont nos autochtones ( français ) qui sont des délinquants .... Beaucoup parlent sans savoir et sans chercher à comprendre , ceux là j'aimerais qu'ils passent seulement une journée et une nuit dans ce lieu et discuter avec les migrants , pour leur faire changer d'avis .

Signaler Répondre

avatar
oui ouin le 07/10/2020 à 09:48
Vous verrez.. a écrit le 07/10/2020 à 07h28

Un jour vous verrez que les Français prendront les armes et là ça risque d'être sanglant ça n'aura pas été faute de vous avertir vous ne pourrez pas dire on ne savais pas vous verrez......

en 2001 : "vous verrez que les Français prendront les armes et là ça risque d'être sanglant ça n'aura pas été faute de vous avertir vous ne pourrez pas dire on ne savais pas vous verrez......"
en 2005 : "vous verrez que les Français prendront les armes et là ça risque d'être sanglant ça n'aura pas été faute de vous avertir vous ne pourrez pas dire on ne savais pas vous verrez......"
en 2015 : "vous verrez que les Français prendront les armes et là ça risque d'être sanglant ça n'aura pas été faute de vous avertir vous ne pourrez pas dire on ne savais pas vous verrez......
en 2020 : "vous verrez que les Français prendront les armes et là ça risque d'être sanglant ça n'aura pas été faute de vous avertir vous ne pourrez pas dire on ne savais pas vous verrez......"

heureusement que le français se paie de mots et qu'il est couard

Signaler Répondre

avatar
yfoyaka le 07/10/2020 à 09:47

Voila un bel exemple de certains faux culs politique et assos qui vivent avec l'argent public qui jouent les pleureuses.Si ils sont si généreux qu'ils organisent des foyers avec leur denier pour récupérer ces pauvres gens ou mieux qu'ils en logent chez eux.Voila avec ce genre de gens ou en est la France et les préfets police n'ose plus appliquer les lois.Pourtant ils faut qu'ils sachent qu'ils ont le soutien de la majorité des Français qui en ont marrent du pourrissement des lois bafouées .Quand à ces faux culs politiques qui jouent les généreux au grand coeur c'est leur cul et leur fric qu'ils défendent

Signaler Répondre

avatar
oui ouin le 07/10/2020 à 09:44
galinette a écrit le 07/10/2020 à 07h24

Et nos SDF. Qui on perdu leur job à cause du COVID ? ils ne paient plus leur loyer faute de moyen, qui leur vient en aide. Les étrangers dans ce pays sont traités royalement. Les Français doivent leur laisser la place. .....tout pour eux.

vivre dans un squat bourré d'amiante quels privilèges !
votre commentaire est vraiment hors sol.

Signaler Répondre

avatar
oui ouin le 07/10/2020 à 09:42
jompi a écrit le 07/10/2020 à 06h40

Bcp d'entre eux ne viennent pas de pays en guerre ; ils n 'ont pas vocation à rester en france . Ils sont illégaux et doivent être renvoyés , mineurs ou pas ! On a largement assez de souk en france ; pas besoin d'en inventer et des pauvres , français , on en voit sur les trottoirs actuellement ; ceux là sont prioritaires ......

prenez leurs places dans leur pays d'origine. Que connaissez vous de la situation dans leur pays ? `Quant au souk, c'est le fait des autochtone (étudiants, fils de bourgeois, toxicomanes, SDF, délinquants etc...) car peu de gens le savent il y a eu jusqu'à 350 migrants dans le collège et pas ou peu de nuisances en proportion.

Maintenant, est ce normal que des migrants soient parqués dans ce collège à l'abandon depuis deux ans ? Aucune solution n'a été trouvée par la préfecture. Enfin si envoyer les policiers pour rassurer la populace mais aucune solution pérenne.

Alors les hauts fonctionnaires (préfet) au boulot, on vous paie une fortune pour résoudre ce type de problème et non pour vous tourner les pouces pendant deux ans.

Signaler Répondre

avatar
Fallait y penser le 07/10/2020 à 09:40

"Vent de panique chez les squatteurs parce que contrôlés par la police"... fallait y penser. Surement un futur argument à utiliser devant un juge, en cas de procédure d'expulsion. Ca devrait marcher.. .

Signaler Répondre

avatar
erreur le 07/10/2020 à 09:39

ce n'est PAS UN SQUAT t... C'est un lieu AUTORISE , choisi et aménagé par la mairie du 4ième et du 1ier , à l'époque de l'arrivée massif des migrants ..... Donc ne dites pas n'importe, quoi !!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Avec stupéfaction ? le 07/10/2020 à 09:11

C'est du ressort de l'adjointe à la culture ....de stupefiant ?
Cette capacité a ouvrir sa bouche , pour ne rien dire et dans un domaine qui ne leur incombe pas....et si vous alliez bosser pour le salaire pour lequel vous etes payé par la collectivité ?

Signaler Répondre

avatar
le boeing le 07/10/2020 à 09:07

Si il y a soupçon d'illégalité sur le territoire et qui n'appartiennent pas à l'EU , le préfet et dans son droit le plus absolu d'intervenir et de placer en rétention les sans visa , après quoi expulsion ou pas c'est autre chose
Quant aux associations , bah !!! même pas la peine d'en parler

Signaler Répondre

avatar
bien dit le 07/10/2020 à 09:06

Tout à fait d accord avec @pauvre France ! Situation irrégulière donc expulsion immédiate surtout pour les pays qui ne sont pas ou plus en guerre

Signaler Répondre

avatar
Ça va pas non? le 07/10/2020 à 08:54

C'est inadmissible. Déjà venir le matin, ça ne se fait pas et en plus venir sans viennoiseries, on va où là. Depuis quand en France, on n'a pas droit de squatter paisiblement? D'habitude ce sont les assistantes sociales et les associations qui viennent avec des aides financières, alimentaires, vestimentaires. On est mal barré les élus doivent veiller à l'application des lois mais pas toutes. Pauvres pays

Signaler Répondre

avatar
Pleureuse le 07/10/2020 à 08:16

Marre de ces élus et de ces associations qui jouent les pleureuses quand la police fait son taf... Prenez les avec vous si ça vous procure tant d'indignation !!

Signaler Répondre

avatar
Appliquons la Loi le 07/10/2020 à 08:14

Quelle honte, ces élus de la République! Les FDO doivent être défendus. Aujourd’hui, c’est simple, avec les gauchistes à la mairie, il vaut mieux être un migrant sans papier qu’un bon Lyonnais qui travaille et qui paie ces impôts. Deja un migrant sans papier n’a rien à faire dans notre pays, la loi doit s'appliquer. Il doit être renvoyé dans son pays d’origine pour créer de la valeur et travailler dans son pays...comme disait un celebre homme politique, la France ne peut pas accueillir toute la misère du Monde! Nous avons déjà des problèmes de pauvreté en France donc ne rajoutons pas d’autres problèmes aux problèmes qui mériteraient d’être solutionnés.
Elus, Lyon en commun, ne soyez pas dans la surenchère ideologique, vous avez deja des postes d’adjoint a la mairie alors que vous ne représentez pas grand chose sur Lyon.

Signaler Répondre

avatar
EELV = Attitude irresponsable le 07/10/2020 à 07:42

Voici le véritable visage des élus EELV : plutôt que de soutenir la police dont les missions sont rendues de plus en plus difficiles, ils lancent une polémique ! Ce sont les mêmes élus qui s'offusquent de la division de la société française... Ils sont lamentables !!! En attendant, les pompiers se font agresser à la machette... Le réveil n'a pas fini d être difficile pour les lyonnais...

Signaler Répondre

avatar
Voisin du squat le 07/10/2020 à 07:30

J’habite en face du squat, Aucun vent de panique dans le quartier, dans le squat non plus. Dispositif certes impressionnant mais justifié vu la taille du squat et le comportement agressif des squatteurs et soutiens. (Surtout des soutiens ). C’est le bordel depuis deux ans, vivement la fin.

Signaler Répondre

avatar
Vous verrez.. le 07/10/2020 à 07:28
Pauvre France.... a écrit le 07/10/2020 à 07h09

Non seulement ce sont des étrangers, des migrants, des illégaux mais il faudrait encore accepter qu'ils squattent à tout va sans rien dire.
Mais c'est une plaisanterie il faut les foutre dehors Manu militari les renvoyer chez eux d'où ils viennent on ne peut pas accueillir toute la misère du monde et d'ailleurs ils n'auraient jamais dû arriver en France ce qui prouve que d'avoir fait l'Europe est une grave erreur. Pauvre France.

Un jour vous verrez que les Français prendront les armes et là ça risque d'être sanglant ça n'aura pas été faute de vous avertir vous ne pourrez pas dire on ne savais pas vous verrez......

Signaler Répondre

avatar
Un peu de courage... Sinon la pays va basculer le 07/10/2020 à 07:24

Ce ne sont pas des migrants. Il serait temps que le gouvernement assument ses responsabilités et les renvoient dans leur pays. Les lois ne sont plus respectées, les juges ne sanctionnent plus les délinquants, les pompiers se font agresser à coup de machette... Il faut quoi pour qu'ils comprennent ? Pour les écolos, ce n'est même pas la peine d'espérer, pour eux un migrant a plus de droits qu'un lyonnais et qu un policier qui se fait cracher dessus à longueur de journée, mais il faut un gouvernement RN pour que ça bouge ? C'est ça la solution ???

Signaler Répondre

avatar
galinette le 07/10/2020 à 07:24

Et nos SDF. Qui on perdu leur job à cause du COVID ? ils ne paient plus leur loyer faute de moyen, qui leur vient en aide. Les étrangers dans ce pays sont traités royalement. Les Français doivent leur laisser la place. .....tout pour eux.

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France.... le 07/10/2020 à 07:09
Pilou69 a écrit le 06/10/2020 à 21h42

Il serait grand temps que TOUS les illégaux soient rapatriés chez eux...

Non seulement ce sont des étrangers, des migrants, des illégaux mais il faudrait encore accepter qu'ils squattent à tout va sans rien dire.
Mais c'est une plaisanterie il faut les foutre dehors Manu militari les renvoyer chez eux d'où ils viennent on ne peut pas accueillir toute la misère du monde et d'ailleurs ils n'auraient jamais dû arriver en France ce qui prouve que d'avoir fait l'Europe est une grave erreur. Pauvre France.

Signaler Répondre

avatar
jompi le 07/10/2020 à 06:40
Pilou69 a écrit le 06/10/2020 à 21h42

Il serait grand temps que TOUS les illégaux soient rapatriés chez eux...

Bcp d'entre eux ne viennent pas de pays en guerre ; ils n 'ont pas vocation à rester en france . Ils sont illégaux et doivent être renvoyés , mineurs ou pas ! On a largement assez de souk en france ; pas besoin d'en inventer et des pauvres , français , on en voit sur les trottoirs actuellement ; ceux là sont prioritaires ......

Signaler Répondre

avatar
Kesskidi le 06/10/2020 à 23:44

C'est bien, voila des élus qui s'engagent, mais une fois de plus avec l'argent des autres ... Qu'ils les hébergent chez eux !

Signaler Répondre

avatar
Réponse le 06/10/2020 à 22:49
questions a écrit le 06/10/2020 à 22h28

on est capable de dépêcher 6 camions de CRS pour un squat, mais pas pour les traffic de la place du pont, ou les agressions sur les berges et place de terreaux
... que cherche a prouver le préfet?

On aurait dépêché 6 camions de CRS place du pont , vous auriez dit l inverse . Next

Signaler Répondre

avatar
questions le 06/10/2020 à 22:28

on est capable de dépêcher 6 camions de CRS pour un squat, mais pas pour les traffic de la place du pont, ou les agressions sur les berges et place de terreaux
... que cherche a prouver le préfet?

Signaler Répondre

avatar
La puanteur de l'ironie le 06/10/2020 à 22:28

Les 'élus' ... quel don pour l'ironie.

Signaler Répondre

avatar
poupette109521 le 06/10/2020 à 22:06

Je confirme aucune intervention musclée les policiers procédaient à un recensement dans le respect des personnes par contre c est les personnes du squat qui insultaient et provoquaient les policiers qui n ont pas rétorqué ! Bref des mensonges qui attise la haine

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 06/10/2020 à 21:42

Il serait grand temps que TOUS les illégaux soient rapatriés chez eux...

Signaler Répondre

avatar
Assumezdonc le 06/10/2020 à 21:28
Pétoche a écrit le 06/10/2020 à 21h19

Lyon Mag, c'est bien dommage que vous refusiez de publier mon post où je dis qui est l'instigatrice de ce squat et pourquoi. Renseignez-vous, vous verrez que j'ai raison. Est-ce que c'est parce qu'elle a gagné aux dernières élections que vous avez peur de mentionner son nom, même avec le conditionnel ?

Et bien lancez une procédure à l'encontre de la personne que vous accusez d'instigatrice ! Au lieu de ça vous vous juste balancer son nom dans un commentaire certainement dépourvu de preuves factuelles et aussi grossier que votre façon de faire.
Après tout chacun sa croix
Bonne chance

Signaler Répondre

avatar
Bons à rien le 06/10/2020 à 21:27
Humanisme a écrit le 06/10/2020 à 21h12

Si vous avez de l'espace chez vous pourquoi ne pas en accueillir.1 ou 2.
Après tout si vous avez des pièces que vous n'utilisez pas il serait convenable d'en faire profiter. Fraternité c'est bien une des valeurs de la France ! Hein ?
Ce serait bien qu'une loi puisse être voter pour réquisitionner un logement ou des pièces inutilisés.
Soyons généreux

Chez moi c est compliqué, par contre dans mon jardin il y a peut être de la place pour faire un zoo. Ne vous inquiétez pas je vous ferais une ristourne pour vous remercier de m y avoir fait penser...

Signaler Répondre

avatar
Maitre enfouarosse le 06/10/2020 à 21:22
Pétoche a écrit le 06/10/2020 à 21h19

Lyon Mag, c'est bien dommage que vous refusiez de publier mon post où je dis qui est l'instigatrice de ce squat et pourquoi. Renseignez-vous, vous verrez que j'ai raison. Est-ce que c'est parce qu'elle a gagné aux dernières élections que vous avez peur de mentionner son nom, même avec le conditionnel ?

Mais les gens, vous êtes complètement déconnectés de la réalité et des lois françaises ? De ce que je comprends, vous accusiez sans preuve une personne et vous tombez sur le coin du nez de LM parce qu'ils vous évitent, et à eux-aussi, un procès en diffamation ? Les forums sur Internet, c'est pas le marché de la Croix-Rousse hein !

Signaler Répondre

avatar
Pétoche le 06/10/2020 à 21:19

Lyon Mag, c'est bien dommage que vous refusiez de publier mon post où je dis qui est l'instigatrice de ce squat et pourquoi. Renseignez-vous, vous verrez que j'ai raison. Est-ce que c'est parce qu'elle a gagné aux dernières élections que vous avez peur de mentionner son nom, même avec le conditionnel ?

Signaler Répondre

avatar
Humanisme le 06/10/2020 à 21:12
Bons à rien a écrit le 06/10/2020 à 20h41

mais relogés les chez vous! On ne veut pas payer pour ces futurs cas sos!

Si vous avez de l'espace chez vous pourquoi ne pas en accueillir.1 ou 2.
Après tout si vous avez des pièces que vous n'utilisez pas il serait convenable d'en faire profiter. Fraternité c'est bien une des valeurs de la France ! Hein ?
Ce serait bien qu'une loi puisse être voter pour réquisitionner un logement ou des pièces inutilisés.
Soyons généreux

Signaler Répondre

avatar
Intox le 06/10/2020 à 21:05

Le grand mensonge a commencé il y a 2 ans. Ce squat a été justifié par soi-disant la présence de mineurs isolés. Tu parles, fallait voir la tête des mineurs, n'importe quelle personne sensée ne pouvait croire à cette histoire !!!
Visiblement pour ces associations et politique la fin justifie tous les mensonges, c'est honteux

Signaler Répondre

avatar
Bas les masques... le 06/10/2020 à 20:49
Intox a écrit le 06/10/2020 à 20h45

Quelle bande de menteurs !! Les moyens étaient importants mais cette intervention n'avait absolument rien de musclé. La majorité des policiers n'avaient pas leur casque et je n'ai vu absolument aucun acte d'intimidation de la part de ceux-ci. Ils dialoguaient avec les migrants, qui étaient loin d'être apeurés et vaquaient à leurs occupations

Vous découvrez le visage des gauchistes ? Il va falloir vous y habituer... Communication, manipulation... Vous ne vous rappelez pas de "mais c'est moi la République"... Bah voilà...

Signaler Répondre

avatar
Intox le 06/10/2020 à 20:45

Quelle bande de menteurs !! Les moyens étaient importants mais cette intervention n'avait absolument rien de musclé. La majorité des policiers n'avaient pas leur casque et je n'ai vu absolument aucun acte d'intimidation de la part de ceux-ci. Ils dialoguaient avec les migrants, qui étaient loin d'être apeurés et vaquaient à leurs occupations

Signaler Répondre

avatar
La générosité EELV... le 06/10/2020 à 20:44

Que les élus EELV les prennent chez eux ou dans leurs résidences secondaires. Pour la grande majorité, ces squatters ne relèvent pas du statut de migrant.

Signaler Répondre

avatar
Bons à rien le 06/10/2020 à 20:41

mais relogés les chez vous! On ne veut pas payer pour ces futurs cas sos!

Signaler Répondre

avatar
Thevenet le 06/10/2020 à 20:39

« Vent de panique dans le quartier » ? Sûrement pas. Les habitants du quartier qui subissent ce squat depuis 2 ans attendent avec impatience cette expulsion.

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 06/10/2020 à 20:37

Rien à foutre de ces mecs et que ces abrutis les prennent chez eux point barre

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.