Conflit avec Mediapro : Jean-Michel Aulas plaide pour une offre sélective et moins chère

Conflit avec Mediapro : Jean-Michel Aulas plaide pour une offre sélective et moins chère
Jean-Michel Aulas - Lyonmag.com

Jean-Michel Aulas s'est de nouveau exprimé au sujet du conflit qui oppose Mediapro à la Ligue concernant les droits TV.

Dans une interview accordée au magazine Challenge, le président de l'OL a de nouveau plaidé pour son idée de plateforme de streaming du sport : "Le fait de vendre des droits exclusifs, de manière traditionnelle n'a plus de sens face à la possibilité d'avoir un contenu à la demande pour chacun. Il y a une dimension de prix évidente. Si d'un côté Mediapro n'arrive pas à avoir autant d'abonnés qu'il le souhaitait, c'est que l'offre cumulative de droits TV, plutôt que sélective, ne séduit plus. On arrive à un prix total démesuré, alors qu'on peut facilement adapter l'offre au besoin de l'utilisateur. On multiplierait ainsi les utilisateurs potentiels".

Jean-Michel Aulas se dit "assez favorable, si on récupère une partie des droits, qu'on arrive à se coordonner avec Canal+ et Free, pour revoir, à court ou à moyen terme, la réflexion afin d'intégrer un certain nombre de GAFA ou d'acteurs à la demande dans la retransmission des droits TV. Ou même réfléchir à une plateforme de streaming du sport".

Selon le boss de l'OL, cela pourrait mettre un coup de frein aux sites internet proposant les rencontres de foot en streaming gratuitement : "Le piratage actuel, si la réponse que nous apportons sur le changement de l'offre et l'abaissement du prix est bonne, n'aura plus lieu d'être. Celui qui veut pirater, c'est celui qui considère que le prix est abusif. Si la proposition est adaptée, au bon prix, il n'y a plus de sujet".

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
HIHI le 06/11/2020 à 12:50

BIEN SUR BIEN SUR !!!

Signaler Répondre

avatar
Touc le 04/11/2020 à 09:15
bien sûr a écrit le 03/11/2020 à 20h35

hihi, qu'il se l'applique à lui-même sa prose, avec ses prix d'abonnements trop chers pour sa petite équipe;
Petit rappel, Aulas attendait pas moins de 30 000 abonnements pour son stade, mais la réalité, c'est 21 000 abonnements, bien loin de ses désirs.

Et bien sûr ce n’est pas lié aux différentes crises, à commencer par celle des gilets jaunes. Pour une fois qu’une analyse qui a du sens arrive sur le plateau, il faut encore qu’un aigri s’en prenne à la personne. Triste peuple.

Signaler Répondre

avatar
Toutmonrespect le 03/11/2020 à 22:03

AULAS c'est le boss ! Un grand homme !

Signaler Répondre

avatar
bien sûr le 03/11/2020 à 20:35

hihi, qu'il se l'applique à lui-même sa prose, avec ses prix d'abonnements trop chers pour sa petite équipe;
Petit rappel, Aulas attendait pas moins de 30 000 abonnements pour son stade, mais la réalité, c'est 21 000 abonnements, bien loin de ses désirs.

Signaler Répondre

avatar
Bonne analyse... le 03/11/2020 à 17:03

d'Aulas, s'il faisait pareil pour l'achat de joueurs il dépenserait moins et eux joueraient mieux

Signaler Répondre

avatar
Rends l argent le 03/11/2020 à 16:54

On en est où dû remboursement des lyonnais???? Vous savez bien!... le « prêt » accordez par la baronnie dans le cadre de la constitution d un stade... privé.... et qui en plus exige d’accueillir les grands événements culturels... dans bien entendu payer les taxes qui vont avec!!!???

Les journalistes et les « français » ont été audieux avec Fillon à ce sujet... ils doivent être impitoyable avec Aulas

Signaler Répondre

avatar
galinette le 03/11/2020 à 15:54

Il faut se battre monsieur Aulas vous avez raison. Et les 180 MILLIONS QUAND SERONT ILS REMBOURSÉS ? Ce sont des voyous en col blanc et la ministre dit amen. .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.