Auvergne-Rhône-Alpes "toujours très touchée" par l'épidémie de Covid-19

Auvergne-Rhône-Alpes "toujours très touchée" par l'épidémie de Covid-19
photo d'illustration - Lyonmag.com

Auvergne-Rhône-Alpes fait toujours partie des régions les plus touchées par l'épidémie de Covid-19 avec la Bourgogne-Franche-Comté.

Le bilan a été dressé ce jeudi soir lors d'un point presse organisé par le ministre de la Santé Olivier Véran.

829 personnes sont hospitalisées en réanimation dans la région où le taux d'incidence est deux fois supérieur à la moyenne nationale. En France, on constate néanmoins une baisse du taux de reproduction du virus "mais la charge sanitaire reste élevée dans les hôpitaux", a prévenu ce soir le ministre de la Santé Olivier Véran.

"Le taux d'incidence baisse mais reste très en-dessus du cap fixé par le président de la République, et notamment en Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté", a de son côté indiqué Jérôme Salomon le directeur général de la Santé.

Tags :

Covid-19

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bof le 21/11/2020 à 00:20

Il n'y rien du tout qui va sonner
vous allez tous vous faire vacciner comme des moutons et reprendre vos vies comme si rien ne s'était passé
vous allez tous oublie
et travailler encore plus qu'avant pour bien engraisser l'état
voila ce qui va se passer

Signaler Répondre

avatar
Les commerces le 20/11/2020 à 02:34

Beaucoup de personnes estiment que l'économie prévaut sur la santé des plus faibles et que leur disparition est dans la logique des choses.
Pourquoi dès lors lors ne pas avoir la même logique vis à vis des commerces en considérant que les plus fragiles disparaîtront et que d'autres les remplaceront sans que cela ne perturbe le plus grand nombre ?....

Signaler Répondre

avatar
vous avez une mauvaise lecture de la situation le 20/11/2020 à 00:18

Ils envisagent de rendre la vaccination obligatoire pour les enfants.

Ce gouvernement est pret à tout. Jusqu'à mettre en danger la vie dans tous les enfants du pays avec un vaccin expérimental alors que les enfants ne sont pas à risque de cette maladie. Ils n'ont aucun bénéfice à tirer de la vaccination

Signaler Répondre

avatar
Henri V. le 19/11/2020 à 19:37
LaREM : Assassins a écrit le 19/11/2020 à 18h37

Une des régions les pires dans un pays parmi les pires dans la gestion et les résultats concernant cette pandémie.
Et après il y aura les suicides des commerçants ruinés par la niaiserie des politiques en place.
L'heure des comptes va sonner.

Tout à fait, et on attend toujours le méa culpa du gouvernement après toutes ces erreurs et mensonges.

Signaler Répondre

avatar
Lyon, la vie chez les troglodytes le 19/11/2020 à 18:54

Etonnés ? Pas moi, lorsqu'on fait le constat des attitudes de troglodyte de la plupart des habitants de Lyon face à cette épreuve inédite dans notre vie.

Signaler Répondre

avatar
Oui le 19/11/2020 à 18:54
PerouAtLC a écrit le 19/11/2020 à 18h44

Pas de controles, + pas de verbalisations + pas de pédagogie + pas de prévention = Les résultats en cours

Bon résumé auquel on pourrait ajouter : démagogie et clientélisme politique.

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 19/11/2020 à 18:44

Pas de controles, + pas de verbalisations + pas de pédagogie + pas de prévention = Les résultats en cours

Signaler Répondre

avatar
LaREM : Assassins le 19/11/2020 à 18:37

Une des régions les pires dans un pays parmi les pires dans la gestion et les résultats concernant cette pandémie.
Et après il y aura les suicides des commerçants ruinés par la niaiserie des politiques en place.
L'heure des comptes va sonner.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.