Immobilier à Lyon : les prix augmentent, les ventes en net recul

Immobilier à Lyon : les prix augmentent, les ventes en net recul
Photo d'illustration - LyonMag

L'année 2020 a été cruelle pour tout le monde.

Et notamment pour le marché de l'immobilier. Ce mercredi matin, la FNAIM du Rhône organisait sa conférence de presse annuelle.

Et la fédération n'a pu que constater une baisse significative des transactions. Fin septembre, le cumul des ventes de logements dans le Rhône sur douze mois s'élevait à 26 618, soit -9% que l'an dernier. Un recul observé également dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (-7% par rapport à 2019).

Ce dérèglement du marché de l'immobilier n'a pas eu d'effets sur la baisse des prix des biens. Au contraire ! La FNAIM du Rhône a annoncé que la valeur moyenne d'un appartement dans le département avait augmenté de 12,3% entre juin 2019 et juin 2020 et celle d'une maison de 4%. Ainsi, le niveau médian des prix d'un appart est de 3590 euros/m2 et celui d'une maison rhodanienne est fixé à 322 500 euros.

Lyon est la 3e ville la plus chère derrière Paris et Bordeaux, également pour ses loyers (14,9 euros du m2 comme loyer médian de relocation). Soit un loyer médian (du studio au 4 pièces et plus) de 706 euros par mois, contre 598 euros dans le reste de la Métropole de Lyon.

Quelles perspectives cela offre-t-il au marché immobilier lyonnais en 2021 ? La crise sanitaire et son évolution seront forcément des acteurs majeures dont dépendra le volume de ventes. La FNAIM planche donc sur "des prix moins dynamiques en 2021".

Tags :

immobilier

fnaim

28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hydrazine le 06/12/2020 à 18:31
Un bobo a écrit le 04/12/2020 à 20h51

Bref, on a gagné. Allez, hop, dehors !

tres bonne etude anthropologique du bobo - "homo urbanis" (et sapiens?à voir!!)carnassier-predateur de demain!!......
le prochain conflit sera digne de "la guerre du feu"!............y aura-t-i des phenomenes de cannibalisme????

Signaler Répondre

avatar
Touchant le 05/12/2020 à 05:18
Un bobo a écrit le 04/12/2020 à 20h51

Bref, on a gagné. Allez, hop, dehors !

Comme le disait votre interlocuteur, « c’est à ça qu’on vous reconnaît ». Dans toute votre splendeur :)
Bisou mon choupinou, et continue à faire de beaux rêves.

Signaler Répondre

avatar
Un bobo le 04/12/2020 à 20:51
Macron doublé... par son centre a écrit le 04/12/2020 à 10h47

Même le mot « gentrification » paraît inoffensif par rapport à la violence de la réalité sociale. C’est l’équivalent d’une colonisation brutale, dont les armes sont la spéculation immobilière, le mépris de classe (qui s’ignore car ils sont imbus de leur bien-pensance / ignorance), et qui tend vers un entre soi hégémonique. Ils n’admettront jamais les injustices et l’exclusion que ça suppose, ils feront des blablas cosmétiques (humanisme de surface) pour masquer les faits. Ce ne sont que les rénovateurs du système économique libéral garant de leurs privilèges : ils entendent lui donner une nouvelle légitimité (verte ou mauve peu importe). Ils accélèrent le mouvement, creusent le précipice des inégalités et des violences économiques... Et ne sont pas avares de le leçons paternalistes.
Comme dirait l’autre, c’est à ça qu’on les reconnaît.

Bref, on a gagné. Allez, hop, dehors !

Signaler Répondre

avatar
Macron doublé... par son centre le 04/12/2020 à 10:47
Gentrification a écrit le 03/12/2020 à 21h05

Gentrification à marche forcée. Ca avait commencé sous Collomb, ça va très rapidement s'amplifier avec les écologistes qui vont transformer Lyon en éco-musée, avec interdiction des voitures, vélos de partout (courage aux piétons), épiceries bio solidaires, boutiques tendances, restos vegan, espaces de co-working trop sympas, pub cool... y a qu'à voir ce qui se passe au sud de la Guillotière (ce qu'ils appellent le "brooklin lyonnais, le nouveau coin branchouille de Lyon)

Même le mot « gentrification » paraît inoffensif par rapport à la violence de la réalité sociale. C’est l’équivalent d’une colonisation brutale, dont les armes sont la spéculation immobilière, le mépris de classe (qui s’ignore car ils sont imbus de leur bien-pensance / ignorance), et qui tend vers un entre soi hégémonique. Ils n’admettront jamais les injustices et l’exclusion que ça suppose, ils feront des blablas cosmétiques (humanisme de surface) pour masquer les faits. Ce ne sont que les rénovateurs du système économique libéral garant de leurs privilèges : ils entendent lui donner une nouvelle légitimité (verte ou mauve peu importe). Ils accélèrent le mouvement, creusent le précipice des inégalités et des violences économiques... Et ne sont pas avares de le leçons paternalistes.
Comme dirait l’autre, c’est à ça qu’on les reconnaît.

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 04/12/2020 à 09:50
Gentrification a écrit le 03/12/2020 à 21h05

Gentrification à marche forcée. Ca avait commencé sous Collomb, ça va très rapidement s'amplifier avec les écologistes qui vont transformer Lyon en éco-musée, avec interdiction des voitures, vélos de partout (courage aux piétons), épiceries bio solidaires, boutiques tendances, restos vegan, espaces de co-working trop sympas, pub cool... y a qu'à voir ce qui se passe au sud de la Guillotière (ce qu'ils appellent le "brooklin lyonnais, le nouveau coin branchouille de Lyon)

tres bon diagnostique!!lucide et pragmatique !!
et c est pareil pour toutes les metropoles!!
memes causes,memes effets!!.........
la politique n y pourra rien.........
politique....... "faux nez"....cocteau disait:
"puisque ces choses nous depassent ,feignons d en etre les instigateurs...."

Signaler Répondre

avatar
Gentrification le 03/12/2020 à 21:05
Bye bye Lyon a écrit le 02/12/2020 à 21h00

Lyon va rejoindre Paris, grace aux écologistes qui sont en train de faire un habile tri social en chassant les classes moyennes hors de Lyon.
Lyon, dans 3 ou 4 ans, il n'y a que des pauvres bourrés d'aides sociales et des friqués façon CSP+ électeurs d'EELV.
Qu'ils la gardent leur ville autrefois si joyeuse, dynamique et animée, qu'elle devienne un musée à ciel ouvert pour bobos bio,de toute façon je la quitte bientôt.

Gentrification à marche forcée. Ca avait commencé sous Collomb, ça va très rapidement s'amplifier avec les écologistes qui vont transformer Lyon en éco-musée, avec interdiction des voitures, vélos de partout (courage aux piétons), épiceries bio solidaires, boutiques tendances, restos vegan, espaces de co-working trop sympas, pub cool... y a qu'à voir ce qui se passe au sud de la Guillotière (ce qu'ils appellent le "brooklin lyonnais, le nouveau coin branchouille de Lyon)

Signaler Répondre

avatar
TCL le 03/12/2020 à 14:35
@non non et non a écrit le 03/12/2020 à 14h20

Ceux qui achètent dans le périurbain où à l'écart des transports en communs sont tout autant malavisés.

Voies réservées au covoiturage, désynchronisation des feux rouges, suppression de voies de circulation en hypercentre, extension des zones 30, ZFE, interdiction aux véhicules polluants...

Quel que soit leur opinion sur cet état de fait, les futurs acheteurs doivent accepter l'idée que les grandes villes vont progressivement se fermer au trafic automobile.

Les mêmes qui achètent à l'autre bout du monde pour payer moins cher et après viennent réclamer qu'on leur amène le métro en bas de chez eux...

Signaler Répondre

avatar
@non non et non le 03/12/2020 à 14:20
Non non et non a écrit le 02/12/2020 à 18h12

Mais il faut être taré d'acheter à Lyon non seulement les prix ne sont pas justifiés ils se croient sur la Côte d'Azur avec le soleil et la mer mais acheter à Lyon c'est de la folie une ville qui est placée numéro deux en terme d'insécurité , de racaille et de saleté non merci mon argent je place ailleurs mais surtout pas ailleurs . Par ce que si vous achetez à Lyon aujourd'hui dans 30 ans votre bien aura perdu la moitié de sa valeur à cause de la population de racaille qui règnera sur la ville . Restez en location vous prenez moins de risques .

Ceux qui achètent dans le périurbain où à l'écart des transports en communs sont tout autant malavisés.

Voies réservées au covoiturage, désynchronisation des feux rouges, suppression de voies de circulation en hypercentre, extension des zones 30, ZFE, interdiction aux véhicules polluants...

Quel que soit leur opinion sur cet état de fait, les futurs acheteurs doivent accepter l'idée que les grandes villes vont progressivement se fermer au trafic automobile.

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 03/12/2020 à 14:15
VGE a écrit le 03/12/2020 à 08h18

Les cimetières sont plein de petits malins qui attendaient l'éclatement de la bulle immobilière pour acheter.

meme les concessions de cimetiere sont hors de prix!!......et........meme morts,on " finance encore " le systeme!!!.....................fiscalite post mortem!!.......

Signaler Répondre

avatar
10 000 euros! le 03/12/2020 à 08:19
folie immobilière a écrit le 02/12/2020 à 19h02

8000 euros le M2 dans le 6ème.....les prix Lyonnais rejoignent peu à peu les prix Parisiens.

Et même 10 000 euros pour certains appartements!

Signaler Répondre

avatar
VGE le 03/12/2020 à 08:18

Les cimetières sont plein de petits malins qui attendaient l'éclatement de la bulle immobilière pour acheter.

Signaler Répondre

avatar
Anto le 03/12/2020 à 07:11
Bye bye Lyon a écrit le 02/12/2020 à 21h00

Lyon va rejoindre Paris, grace aux écologistes qui sont en train de faire un habile tri social en chassant les classes moyennes hors de Lyon.
Lyon, dans 3 ou 4 ans, il n'y a que des pauvres bourrés d'aides sociales et des friqués façon CSP+ électeurs d'EELV.
Qu'ils la gardent leur ville autrefois si joyeuse, dynamique et animée, qu'elle devienne un musée à ciel ouvert pour bobos bio,de toute façon je la quitte bientôt.

C'est pas d'hier , la croix rousse , le vieux Lyon , le 7em ...chacun son tour

Signaler Répondre

avatar
Lecteur. le 03/12/2020 à 05:57
Bye bye Lyon a écrit le 02/12/2020 à 21h00

Lyon va rejoindre Paris, grace aux écologistes qui sont en train de faire un habile tri social en chassant les classes moyennes hors de Lyon.
Lyon, dans 3 ou 4 ans, il n'y a que des pauvres bourrés d'aides sociales et des friqués façon CSP+ électeurs d'EELV.
Qu'ils la gardent leur ville autrefois si joyeuse, dynamique et animée, qu'elle devienne un musée à ciel ouvert pour bobos bio,de toute façon je la quitte bientôt.

Tu vas t'installer à Villeurbanne ?

Le loyer y est en moyenne 8E/mois moins cher qu'à Lyon !

Signaler Répondre

avatar
Bye bye Lyon le 02/12/2020 à 21:00
manège a écrit le 02/12/2020 à 13h43

Il faut mettre Paris hors classement , là bas c'est du grand n'importe quoi , les prix sont 3 à 4 fois plus élevés que Lyon !

Lyon va rejoindre Paris, grace aux écologistes qui sont en train de faire un habile tri social en chassant les classes moyennes hors de Lyon.
Lyon, dans 3 ou 4 ans, il n'y a que des pauvres bourrés d'aides sociales et des friqués façon CSP+ électeurs d'EELV.
Qu'ils la gardent leur ville autrefois si joyeuse, dynamique et animée, qu'elle devienne un musée à ciel ouvert pour bobos bio,de toute façon je la quitte bientôt.

Signaler Répondre

avatar
folie immobilière le 02/12/2020 à 19:02

8000 euros le M2 dans le 6ème.....les prix Lyonnais rejoignent peu à peu les prix Parisiens.

Signaler Répondre

avatar
Non non et non le 02/12/2020 à 18:12

Mais il faut être taré d'acheter à Lyon non seulement les prix ne sont pas justifiés ils se croient sur la Côte d'Azur avec le soleil et la mer mais acheter à Lyon c'est de la folie une ville qui est placée numéro deux en terme d'insécurité , de racaille et de saleté non merci mon argent je place ailleurs mais surtout pas ailleurs . Par ce que si vous achetez à Lyon aujourd'hui dans 30 ans votre bien aura perdu la moitié de sa valeur à cause de la population de racaille qui règnera sur la ville . Restez en location vous prenez moins de risques .

Signaler Répondre

avatar
Vive la bêtise le 02/12/2020 à 17:03

L'euro nous la mis bien profond. En 94 mes parents ont acheté une villa dans les monts au prix de 1,6 millions de francs (240.000 euros). Revendu près d'1 million d'euros cette année

Signaler Répondre

avatar
Exact69 le 02/12/2020 à 16:47
Une bulle qui va faire PSCHIIIT a écrit le 02/12/2020 à 16h08

Et pourtant les prix de l'immobilier sont bien illogiques

Le prix d'un bien immobilier doit être aligné sur le revenu des acheteurs. Aujourd'hui très peux de primo-accédants, ça veut dire que seul ceux qui vendent, rachètent un bien ..

Moi perso prendre un crédit sur 30 ans pour m'acheter un T3 qui vaudra plus rien dans 30 ans, faut pas me prendre pour un âne

J'achèterai lorsque je pourrai rembourser mon crédit sur 15 ans, comme mes parents et grands-parents ont eu l'opportunité.

D'ailleurs, faites le calcul, ça coute mois cher de louer que d'acheter pour le moment

L'immo est devenu spéculatif comme la bourse.
Un Cac40 à 5600 points alors que nous sommes en recession, immobilier à des records, c'est la même connerie. Et l'état laisse faire ces magouilles

Signaler Répondre

avatar
2 joueurs 1 winner le 02/12/2020 à 16:35
Pas compliqué a écrit le 02/12/2020 à 15h25

Il faudrait savoir, y-a-t'il des gogos qui soutiennent les prix ou personne ne peut il s'aligner?

=> ou alors vous considérez que tous ceux qui peuvent payer ces prix sont des gogos?

Métropolisation + mondialisation (air BnB) + taux bas + banlieues inhabitables => les prix en centre ville explosent!

Que ça soit porteur de frustration et de mutations sociales, c'est une chose.

Mais tout ce qui est désagréable n'est pas forcément illogique, depuis le temps ça se saurait!

T'a ceux qui ont acheté ces dernières années et qui vont pleurer, et ceux qui attendent patiemment pour acheter

Signaler Répondre

avatar
gradouble le 02/12/2020 à 16:23
Pas compliqué a écrit le 02/12/2020 à 15h25

Il faudrait savoir, y-a-t'il des gogos qui soutiennent les prix ou personne ne peut il s'aligner?

=> ou alors vous considérez que tous ceux qui peuvent payer ces prix sont des gogos?

Métropolisation + mondialisation (air BnB) + taux bas + banlieues inhabitables => les prix en centre ville explosent!

Que ça soit porteur de frustration et de mutations sociales, c'est une chose.

Mais tout ce qui est désagréable n'est pas forcément illogique, depuis le temps ça se saurait!

sauf que le centre ville de Lyon est aussi inhabitable, bordel permanent dénoncé par les habitants, voir les associations quartier bidule en colère. Alors bon, si c'est juste pour éviter 10 min de métro, ça fait cher les emmerdes ;)

Signaler Répondre

avatar
MDR69 le 02/12/2020 à 16:20
Renaud d'eau a écrit le 02/12/2020 à 15h53

y a que moi que les phrases sans sujet/verbe choquent?

On dit pas "y a que moi que", mais "y-a-t'il que moi dont"

Surtout quand on veut faire le/la prof de grammaire ......

Signaler Répondre

avatar
Une bulle qui va faire PSCHIIIT le 02/12/2020 à 16:08
Pas compliqué a écrit le 02/12/2020 à 15h25

Il faudrait savoir, y-a-t'il des gogos qui soutiennent les prix ou personne ne peut il s'aligner?

=> ou alors vous considérez que tous ceux qui peuvent payer ces prix sont des gogos?

Métropolisation + mondialisation (air BnB) + taux bas + banlieues inhabitables => les prix en centre ville explosent!

Que ça soit porteur de frustration et de mutations sociales, c'est une chose.

Mais tout ce qui est désagréable n'est pas forcément illogique, depuis le temps ça se saurait!

Et pourtant les prix de l'immobilier sont bien illogiques

Le prix d'un bien immobilier doit être aligné sur le revenu des acheteurs. Aujourd'hui très peux de primo-accédants, ça veut dire que seul ceux qui vendent, rachètent un bien ..

Moi perso prendre un crédit sur 30 ans pour m'acheter un T3 qui vaudra plus rien dans 30 ans, faut pas me prendre pour un âne

J'achèterai lorsque je pourrai rembourser mon crédit sur 15 ans, comme mes parents et grands-parents ont eu l'opportunité.

D'ailleurs, faites le calcul, ça coute mois cher de louer que d'acheter pour le moment

Signaler Répondre

avatar
Renaud d'eau le 02/12/2020 à 15:53

y a que moi que les phrases sans sujet/verbe choquent?

Signaler Répondre

avatar
Les riches ? le 02/12/2020 à 15:37
Les prix a écrit le 02/12/2020 à 14h18

sont aberrant..s'il n'y avait aucun gogo pour acheter ces appartements, les prix redeviendraient normaux..mais qui et comment peut payer de tels prix vu les salaires et le cout de la vie ???

Certainement pas les classes moyennes qui sont expulsées en dehors de la ville et qui vont devoir se payer des voitures neuves pour venir y travailler.

Signaler Répondre

avatar
Pas compliqué le 02/12/2020 à 15:25
Les prix a écrit le 02/12/2020 à 14h18

sont aberrant..s'il n'y avait aucun gogo pour acheter ces appartements, les prix redeviendraient normaux..mais qui et comment peut payer de tels prix vu les salaires et le cout de la vie ???

Il faudrait savoir, y-a-t'il des gogos qui soutiennent les prix ou personne ne peut il s'aligner?

=> ou alors vous considérez que tous ceux qui peuvent payer ces prix sont des gogos?

Métropolisation + mondialisation (air BnB) + taux bas + banlieues inhabitables => les prix en centre ville explosent!

Que ça soit porteur de frustration et de mutations sociales, c'est une chose.

Mais tout ce qui est désagréable n'est pas forcément illogique, depuis le temps ça se saurait!

Signaler Répondre

avatar
Huhu le 02/12/2020 à 15:15

avatar
Les prix le 02/12/2020 à 14:18

sont aberrant..s'il n'y avait aucun gogo pour acheter ces appartements, les prix redeviendraient normaux..mais qui et comment peut payer de tels prix vu les salaires et le cout de la vie ???

Signaler Répondre

avatar
manège le 02/12/2020 à 13:43

Il faut mettre Paris hors classement , là bas c'est du grand n'importe quoi , les prix sont 3 à 4 fois plus élevés que Lyon !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.