Interpol ouvre sa base de données

L'organisation policière a ouvert l'accès en ligne à un base de données regroupant les biens culturels volés.
Cette base mondiale collecte environ 34 000 pièces artistiques volées. Son but est de lutter contre le trafic d'œuvres d'art. Sur demande, tout utilisateur désireux d'y accéder recevra un mot de passe lui permettant de se connecter à cette base de données. L'organisation internationale dont le siège est à Lyon espère ainsi rendre la tâche plus difficile aux trafiquants.

Tags :

police

interpol

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.