Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

ASVEL : « date butoir avant 2010 »

Un peu plus d’un mois avant la reprise de la saison de Pro A, l’ASVEL présentait lundi ses objectifs pour 2010. Deux projets étaient à l’ordre du jour : le sportif et le dossier de la nouvelle salle, qui pourrait aboutir rapidement.

"Nous nous sommes fixés comme date butoir la fin de l’année pour au moins savoir où cette future salle sera construite". Pierre Grall, le directeur exécutif de l’ASVEL en est certain, la décision sera prise rapidement. Réunis sur le parquet flambant neuf de l’Astroballe, les dirigeants du club ont précisé les avancées du projet. "Il s’agira d’une salle multimodale de 15 000 places dont l’ASVEL sera le club résident mais qui pourra également accueillir des spectacles ou des concerts", poursuit le président Gilles Moretton. La SPSM (Société de projet de salle multimodale) a été créée pour présenter un cahier des charges complet à différentes collectivités. Car si Villeurbanne entend bien garder la salle qui remplacera l’Astroballe sur son territoire, d’autres communes sont intéressées, comme Vénissieux. Ce nouveau complexe comprendra par ailleurs un bâtiment réservé à la Tony Parker Academy, dont le club souhaite se doter. D’après les calculs de Gilles Moretton, cette future salle multimodale coûtera entre 120 et 130 millions d’euros, et au vu de ce qui se fait à l’étranger, les travaux de construction devraient durer entre 16 et 24 mois.

Des ambitions sportives revues à la hausse

En ce qui concerne les objectifs sportifs, les choses sont beaucoup plus claires. "L'ASVEL doit rester champion de France, jouer toutes les finales nationales et passer le premier tour de l’Euroleague", estime Pierre Gall. Pour l’entraîneur Vincent Collet, "ces objectifs sont logiques au vu de la saison passée, on ne pouvait pas me demander moins, d’autant que le budget du club a augmenté. Il est important de pérenniser notre niveau de jeu sur le long terme". Au niveau européen, le but est d’atteindre le Top16 pour obtenir la Licence A. L’ASVEL s’est considérablement renforcé cet été, avec notamment les arrivées de deux américains : Bobby Dixon en meneur de jeu, et le très puissant Curtis Borchardt au poste de pivot. Le secteur extérieur a été étoffé avec l’arrivée du très attendu lituanien Mindaugas Lukauskis qui devrait suppléer Laurent Foirest. Ce recrutement ravit Ali Traoré : "on a une grosse équipe, les objectifs sont vraiment atteignables". Aymeric Jeanneau est lui aussi impatient : "on va être attendu partout, mais on va tout faire pour honorer les efforts que le club consent pour progresser. Avec l’Euroleague, cette saison s’annonce vraiment très excitante". Premiers paniers à l’Astroballe le 3 octobre, les champions de France en titre reçoivent Dijon.

Sébastien Iulianella



Tags : ASVEL | villeurbanne | salle |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.