Etudiantes tuées lors de l’attentat de Marseille : un non-lieu pour le frère du tueur

Etudiantes tuées lors de l’attentat de Marseille : un non-lieu pour le frère du tueur
Les deux cousines tuées à Marseille - DR

Il était le seul suspect dans l’affaire.

Il n’y aura certainement pas de procès après l’attentat de Marseille ayant coûté la vie à deux cousines, Laura et Mauranne, en octobre 2017 devant la gare Saint-Charles.

Le frère d’Ahmed Hanachi abattu par la police après avoir froidement poignardé à mort deux étudiantes, dont l’une était originaire de Rillieux-la-Pape, s’est vu blanchi par la justice.

Dans leur ordonnance consultée par l’AFP, les juges d’instruction antiterroristes estiment que "sa participation effective à la préparation et à la réalisation des assassinats terroristes n’a pas été démontrée" malgré son "parcours djihadiste relativement solide" qu’il conteste.

Anis Hanachi avait été interpellé quelques jours après l’attaque en Italie avant d’être remis à la France où il avait été mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste ».

Il devrait désormais être libéré après trois ans et demi de détention provisoire. Anis Hachani sera néanmoins extradé vers la Tunisie où il a été condamné en 2018 en son absence à douze ans de prison pour "des faits en lien avec une activité terroriste".

Les parties civiles ont annoncé leur intention de faire appel de cette décision qui mettrait fin à la perspective d’un procès puisqu’aucun autre suspect n’a été identifié.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Many le 15/04/2021 à 19:26

Les expulsions n’ont jamais été longtemps efficaces. A l’époque, les politiciens pleutres comme aujourd’hui, ont même donné de l argent à ceux qui voulaient partir de France . Ils prenaient l’argent , partaient queques temps et revenaient par la suite . Comme quoi, la bêtise et la gentillesse sont considérés par d’autres comme de la ´Faiblesse ´ et pour cause .

Signaler Répondre

avatar
Plop! le 15/04/2021 à 10:59

Au moins, il ne continuera pas à couter des tunes à l'état français une fois en Tunisie ! :D

Signaler Répondre

avatar
??? le 15/04/2021 à 10:41

Pourquoi avons nous une (?) justice,sachant que l'on peut peut faire tout et n'importe en France en matière de criminalité ,en toute liberté ?

Signaler Répondre

avatar
hubris69 le 15/04/2021 à 10:12

Elles n'auront même pas eu droit aux 10 séances chez un/e psychologue prôné par Jupiter 1. La nouvelle doxa présidentielle. Décadence en Marche !

Signaler Répondre

avatar
Loup le 15/04/2021 à 10:00

Comment pourrais-t-on respecter une personne qui ne respecte pas les autres. C'est franchement lamentable.

Signaler Répondre

avatar
Quelques rappels sur cette affaire le 15/04/2021 à 09:55

Condamné en Tunisie à 12 ans de prison pour des faits en lien avec le terrorisme, non-lieu en France...
Voilà la "sévère" justice en France.
Cet homme d’origine tunisienne était mis en examen pour “association de malfaiteurs terroriste en vue de commettre des crimes d’atteintes aux personnes”. “Il y avait un faisceau de présomptions qui montrait bien qu’il y avait un réseau derrière tout ça", indique le père de Mauranne.
Sur l'auteur des faits, Ahmed Hanachi, clandestin d’origine tunisienne: Rappelons qu'il n'a pas seulement poignardé les malheureuses victimes, il les a égorgées.
Il était connu des services de police. Pris en flagrant délit de vol à Lyon vendredi 29 septembre, il aurait dû être placé dans un centre de rétention avant son expulsion, mais le centre était complet. Le terroriste libéré le samedi soir frappait à mort Mauranne et Laura dès le lendemain.
Tout mon soutien aux familles des victimes.

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 15/04/2021 à 09:52

Un mot me vient : écœurement

Signaler Répondre

avatar
Lis le 15/04/2021 à 09:43

Une honte.
Quelle déchéance dans ce pays

Signaler Répondre

avatar
Prout le 15/04/2021 à 09:30

A gerber. Juges naïfs.

Signaler Répondre

avatar
Malika le 15/04/2021 à 09:25

No comment « Anis Hachani sera néanmoins extradé vers la Tunisie où il a été condamné en 2018 en son absence à douze ans de prison pour "des faits en lien avec une activité terroriste".....

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 15/04/2021 à 08:45

Comme quoi notre justice est vraiment pourrie.

Signaler Répondre

avatar
La peur de la France le 15/04/2021 à 08:24

Les jugements doivent être rendus en fonction des crimes mais pas des assassins.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.