Lyon dit adieu au cordon bleu dans les cantines scolaires

Lyon dit adieu au cordon bleu dans les cantines scolaires
DR

La rumeur circulait déjà parmi les responsables de cantines des écoles de Lyon.

C’est au cours d’une rencontre avec des journalistes en marge du conseil municipal de ce jeudi que Gautier Chapuis, conseiller délégué à l’Alimentation locale et à la Sécurité alimentaire nommé par le maire Grégory Doucet, l'a confirmée.

"Le cordon bleu est un peu le fer de lance des produits alimentaires ultra transformés, et à ce titre il n’a plus de raison d’être dans les menus des élèves lyonnais", a asséné le jeune élu.

Dès septembre 2022, et quel que soit le délégataire que la mairie de Lyon aura choisi pour faire tourner sa gigantesque cuisine centrale qui livre 26 000 repas par jour pour assurer la restauration scolaire des petits Lyonnais, ces derniers n’auront plus jamais de cordon bleu au menu.

Il est probable que Davy Tissot, enfant des Minguettes et lauréat lundi du Bocuse d’Or au Sirha, et que Gautier Chapuis a rencontré juste après sa victoire, soutiendra cette décision culinaire tant le cordon bleu industriel est peu appétissant et apprécié.

@lemediapol

X
37 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Armatus le 04/10/2021 à 13:29
EnMarcheVersUnMondeLibérale a écrit le 30/09/2021 à 14h19

Tout à fait d'accord " Ce qui prime ce sont les actionnaires et leurs dividendes, les bénéfices, l'argent, le coût..." après on s'en out on sera plus là !

Parfaitement et c'est la structure même de notre civilisation capitaliste. On a bien essayé le communisme, mais bon... ca n'a pas été très probant, donc oui, il faut des investisseurs pour faire tourner tout ça, créer des emplois et de la richesse, qui va en parti au rendement du capital, c'est incontournable... près il y des règles qui encadrent tout ça, qui impose des normes sanitaires et tout ce petit monde se régule. Nous y participons tous à la hauteur de nos mérites et compétences. On attire pas des mouches avec du vinaigre... ca se saurait... après on a le droit de cracher dans la soupe tout en étant content d'avoir sa petite sécu, son petit chômage, les écoles gratos, des routes, des aides...

Signaler Répondre

avatar
Armatus le 04/10/2021 à 13:19
Romi a écrit le 02/10/2021 à 17h56

Un bon début. Il va falloir passer au crible toute la nourriture méchamment industrielle des cantines de nos écoles. Le problème n’est pas dans le cordon bleu mais dans sa recette. Nos enfants ont besoin d’autre chose que ces nourritures ultratransformées rendues addictives par l’usage massif d’additifs.

Un bon début de quoi... non mais sans déconner... a part emmerder les gosses... OK, il y a du porc, mais qu'il ne vienne pas non raconter que c'est pour autre chose ! c'est comme ça que vous gagnerez un petit peu respect, Mr Doucet.
Qu'on aménage des menus pour que cela convienne aux obédiences, c'est très bien, mais en privé une au profit d'une autre, il n'y pas besoin d'être bien futé pour savoir que c'est une erreur grossière.
Mr Doucet nous prends ouvertement pour des cons en nous balaçant des salades. C'est une fois de plus la preuve de son amateurisme... Le costume est bien trop grand pour ce tout petit monsieur.

Signaler Répondre

avatar
Fanola le 04/10/2021 à 12:29

Avant de supprimer des plats il serait bon de remettre ceux enlevés !! Comme les entrées qui sont passées à la trappe depuis la fin de l'année scolaire 2020-2021 quand les enfants peuvent manger de la viande !!!!!!
Car quand LE jour de la semaine où ce n'est pas plat unique, les enfants sont privés d'entrées dans les cantines lyonnaises 😞

Signaler Répondre

avatar
Romi le 02/10/2021 à 17:56

Un bon début. Il va falloir passer au crible toute la nourriture méchamment industrielle des cantines de nos écoles. Le problème n’est pas dans le cordon bleu mais dans sa recette. Nos enfants ont besoin d’autre chose que ces nourritures ultratransformées rendues addictives par l’usage massif d’additifs.

Signaler Répondre

avatar
armatus le 01/10/2021 à 16:02
Dég a écrit le 29/09/2021 à 17h07

Il faut voir le documentaire "La Grande Malbouffe" sur Arte pour se rendre compte de l'immondice qu'est un cordon bleu industriel...

C'est vrai qu'un gamin qui mange en cordon bleu est plus en danger qu'un autre qu'on laisse faire des rodéos dans le centre ville en tout impunité... il est fou ce type...

Signaler Répondre

avatar
armâtes le 01/10/2021 à 15:57

allez les mômes... sachez vos larmes, on les mangera à la maison ces cordons bleus le temps que ca durera... et puis rassurez vous, les cons ca ne durent jamais...

Signaler Répondre

avatar
réponse le 01/10/2021 à 09:16
Pas compris a écrit le 30/09/2021 à 13h02

Comment réaliser 26000 repas quotidiens sans les produire dans des conditions industrielles ?

En ayant des infrastructures à la hauteur, telle la cuisine centrale de Rillieux La Pape ouverte en 2014 pouvant produire jusqu'à 35 000 repas.

Signaler Répondre

avatar
Retour vers le futur le 30/09/2021 à 15:04

Dictature socialisse!! Taubira démission!!
Un papa, une maman, un cordon bleu

Signaler Répondre

avatar
Une dictature !!! le 30/09/2021 à 14:48

Ces verts sont autoritaires et veulent nous imposer leur mode de vie ! Nous devons résister. Les enfants aiment le cordon bleu, c’est à la mairie de choisir son prestataire en fonction de la qualité souhaitée! Et non l’inverse! Ça commence par un plat de cantine et ça finit comment? Par leur vision déformée et fausse de l’histoire de France! ?

Signaler Répondre

avatar
EnMarcheVersUnMondeLibérale le 30/09/2021 à 14:19
Quantité et Qualité ne sont pas antinomiques a écrit le 30/09/2021 à 14h07

Peut-être en utilisant de bons produits, Non ? :)
Ce n'est pas le mode de production qui est en cause mais la qualité des produits utilisés. Des fruits bios ramassés industriellement seront meilleurs (pour la santé) que des fruits traités ramassés à la main par un petit producteur adepte des pesticides, par exemple.

Le problème est plutôt le coût, les budgets alloués et les mises en concurrence par appels d'offres, bien plus impactants sur les choix retenus que la qualité des produits.
Comme pour TOUT aujourd'hui (Hélas !) ce qui prime c'est la rentabilité et l'approche uniquement financière : Hôpital, Services Publics, Régalien... tout y passe..
La santé, l'Homme, l'Education, la Sécurité... sont secondaires. Ce qui prime ce sont les actionnaires et leurs dividendes, les bénéfices, l'argent, le coût. Ça s'appelle le Libéralisme dont la devise pourrait être "Toujours plus pour quelques-uns pour toujours moins pour les autres" ;-)

Tout à fait d'accord " Ce qui prime ce sont les actionnaires et leurs dividendes, les bénéfices, l'argent, le coût..." après on s'en out on sera plus là !

Signaler Répondre

avatar
Quantité et Qualité ne sont pas antinomiques le 30/09/2021 à 14:07
Pas compris a écrit le 30/09/2021 à 13h02

Comment réaliser 26000 repas quotidiens sans les produire dans des conditions industrielles ?

Peut-être en utilisant de bons produits, Non ? :)
Ce n'est pas le mode de production qui est en cause mais la qualité des produits utilisés. Des fruits bios ramassés industriellement seront meilleurs (pour la santé) que des fruits traités ramassés à la main par un petit producteur adepte des pesticides, par exemple.

Le problème est plutôt le coût, les budgets alloués et les mises en concurrence par appels d'offres, bien plus impactants sur les choix retenus que la qualité des produits.
Comme pour TOUT aujourd'hui (Hélas !) ce qui prime c'est la rentabilité et l'approche uniquement financière : Hôpital, Services Publics, Régalien... tout y passe..
La santé, l'Homme, l'Education, la Sécurité... sont secondaires. Ce qui prime ce sont les actionnaires et leurs dividendes, les bénéfices, l'argent, le coût. Ça s'appelle le Libéralisme dont la devise pourrait être "Toujours plus pour quelques-uns pour toujours moins pour les autres" ;-)

Signaler Répondre

avatar
Pas compris le 30/09/2021 à 13:02

Comment réaliser 26000 repas quotidiens sans les produire dans des conditions industrielles ?

Signaler Répondre

avatar
C'est dit le 30/09/2021 à 10:14
What a écrit le 30/09/2021 à 09h10

On est d'accord alors !

Eh oui !!!!
C'est vous qui avez interprété mon commentaire.

Signaler Répondre

avatar
What le 30/09/2021 à 09:10
C'est dit a écrit le 30/09/2021 à 08h20

Je voulais juste dire que la nourriture industrielle concerne aussi les substituts de la viande.

On est d'accord alors !

Signaler Répondre

avatar
C'est dit le 30/09/2021 à 08:20
What a écrit le 29/09/2021 à 22h46

Qui vous a dit de le faire ? Vous mélangez deux sujet là, personne n'a dit que les ersatz végé étaient meilleurs pour la santé mais que le cordon bleu industriel est une poubelle : chute de viande agglomérés avec des fibres, chutes de fromage, sels de fonte, etc... Il est logique de le supprimer de l'alimentation publique que l'on sert à des milliers d'enfants. Au profil d'une entrecôte, si vous avez peur du lobby végé tout puissant... ;)

Je voulais juste dire que la nourriture industrielle concerne aussi les substituts de la viande.

Signaler Répondre

avatar
Aa3 le 29/09/2021 à 23:12
Pigé a écrit le 29/09/2021 à 18h42

Vous plaisantez je présume : le cordon bleu industriel des cantines n'a rien à voir avec cette recette.

Donc le vrai problème c'est la nourriture industrielle... pourquoi ne pas s'attaquer au vrai problème ?

Signaler Répondre

avatar
What le 29/09/2021 à 22:46
C'est dit a écrit le 29/09/2021 à 18h40

Moi je viens d'en voir un récemment sur les "steaks" de soja.
Désolé c'est pas terrible non plus et en plus c'est plus cher que de la viande : je ne vais pas me convertir au sans viande après l'avoir vu.

Qui vous a dit de le faire ? Vous mélangez deux sujet là, personne n'a dit que les ersatz végé étaient meilleurs pour la santé mais que le cordon bleu industriel est une poubelle : chute de viande agglomérés avec des fibres, chutes de fromage, sels de fonte, etc... Il est logique de le supprimer de l'alimentation publique que l'on sert à des milliers d'enfants. Au profil d'une entrecôte, si vous avez peur du lobby végé tout puissant... ;)

Signaler Répondre

avatar
Corsica69 le 29/09/2021 à 22:22

A lieu de s’occuper de ce qu’on leurs met dans leur assiette,ils feraient mieux de s’occuper dans leur tete

Signaler Répondre

avatar
Oui… le 29/09/2021 à 22:22
Pigé a écrit le 29/09/2021 à 19h52

Certainement pas dans l’industriel. Je vous renvoie à vos obsessions.

… mais non. enfin il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Et tout est bon pour racler quelques voies, peu importe le procédé.

Signaler Répondre

avatar
laure delyon le 29/09/2021 à 22:03

et hop
çà c'est un geste fort de Gregory la Fresque
c'est vrai que c'est le plus urgent... rien de plus important dans les cantines de Lyon, même pas les grèves à répétition, même pas les immondes steaks hachés livrés deux jours avant, ni le personnel incompétent, ni même le manque d eplace, ni même...
Ah ces beaux écolos , ils ont des combats à leur hauteur, c'est chouette de savoir que l'avenir passe par l'abolition des privilèges, ah non des cordons bleus

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 29/09/2021 à 21:00

C'est un bon début pour revoir entièrement la qualité de la nourriture dans les diverses cantines.

Signaler Répondre

avatar
MaisAlors le 29/09/2021 à 20:50
John-69003 a écrit le 29/09/2021 à 18h21

Les cantines ont pas le temps faire ça même si c'est meilleur

Le vrai problème est sans doute là, non ?

Signaler Répondre

avatar
MC6908 le 29/09/2021 à 20:30

Il y a peut être aussi la possibilité de ne pas faire d industriel et simplifier la recette si besoin pour continuer à offrir un des plats préférés des enfants. mais il est vrai que la mairie semble privilégier les menus végétariens servi cette semaine le mardi sans alternative viande ou poisson ou oeuf, et sur-privilégier le poisson servi deux jours consécutifs cette semaine, jeudi et vendredi ! C est vrai que le mercure c est mieux pour les enfants, il me semblait pourtant que les scientifiques ne recommandaient pas plus d une fois par semaine le poisson..

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 29/09/2021 à 19:52
Oui… a écrit le 29/09/2021 à 19h18

enfin bon, c’est surtout qu’il y’a du bacon dedans c’est tout…

Certainement pas dans l’industriel. Je vous renvoie à vos obsessions.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 29/09/2021 à 19:27

Le soir en sortant de l'école les gamins ne vont réclamer que des hamburgers frites, et c'est encore plus mauvais de manger çà le soir. Il en auront vite marre des salades.
Donc Mr Doucet participe fortement à la malnutrition des élèves...

Signaler Répondre

avatar
Oui… le 29/09/2021 à 19:18

enfin bon, c’est surtout qu’il y’a du bacon dedans c’est tout…

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 29/09/2021 à 18:42
Bonjour l'hypocrisie a écrit le 29/09/2021 à 17h06

https://www.marmiton.org/recettes/recette_cordon-bleu_27731.aspx

ÉTAPE 1
blanc de poulet
bacon
fromage
Dans chaque tranche de poulet mettre deux tranches de bacon l'une à côté de l'autre et poser dessus une tranche de fromage.

ÉTAPE 2
Refermer le tout en pliant la tranche en deux.

ÉTAPE 3
farine
oeuf
chapelure
Prévoir 3 assiettes et mettre dedans la farine, l'oeuf battu et la chapelure. Tremper chaque escalope d'abord dans la farine,

ÉTAPE 4
puis dans l'oeuf

ÉTAPE 5
et pour finir dans la chapelure.

ÉTAPE 6
beurre
Les faire cuire quelques minutes de chaque côté dans une poêle avec un peu de beurre.

ÉTAPE 7
Déguster immédiatement.

Vous plaisantez je présume : le cordon bleu industriel des cantines n'a rien à voir avec cette recette.

Signaler Répondre

avatar
C'est dit le 29/09/2021 à 18:40
Dég a écrit le 29/09/2021 à 17h07

Il faut voir le documentaire "La Grande Malbouffe" sur Arte pour se rendre compte de l'immondice qu'est un cordon bleu industriel...

Moi je viens d'en voir un récemment sur les "steaks" de soja.
Désolé c'est pas terrible non plus et en plus c'est plus cher que de la viande : je ne vais pas me convertir au sans viande après l'avoir vu.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0,001 le 29/09/2021 à 18:24
Bonjour l'hypocrisie a écrit le 29/09/2021 à 17h06

https://www.marmiton.org/recettes/recette_cordon-bleu_27731.aspx

ÉTAPE 1
blanc de poulet
bacon
fromage
Dans chaque tranche de poulet mettre deux tranches de bacon l'une à côté de l'autre et poser dessus une tranche de fromage.

ÉTAPE 2
Refermer le tout en pliant la tranche en deux.

ÉTAPE 3
farine
oeuf
chapelure
Prévoir 3 assiettes et mettre dedans la farine, l'oeuf battu et la chapelure. Tremper chaque escalope d'abord dans la farine,

ÉTAPE 4
puis dans l'oeuf

ÉTAPE 5
et pour finir dans la chapelure.

ÉTAPE 6
beurre
Les faire cuire quelques minutes de chaque côté dans une poêle avec un peu de beurre.

ÉTAPE 7
Déguster immédiatement.

Tu peux même faire ton cordon bleu hallal ou casher tu remplaces le bacon par du bacon de boeuf, ou une tranche de filet de poulet fumé ou du pastrami et hop hop Gregory qui pensait que le sans viande réglait les pb religieux il y’a des alternatives, on connait le laïcisme à géométrie variable des verts :-)

Signaler Répondre

avatar
John-69003 le 29/09/2021 à 18:21
Bonjour l'hypocrisie a écrit le 29/09/2021 à 17h06

https://www.marmiton.org/recettes/recette_cordon-bleu_27731.aspx

ÉTAPE 1
blanc de poulet
bacon
fromage
Dans chaque tranche de poulet mettre deux tranches de bacon l'une à côté de l'autre et poser dessus une tranche de fromage.

ÉTAPE 2
Refermer le tout en pliant la tranche en deux.

ÉTAPE 3
farine
oeuf
chapelure
Prévoir 3 assiettes et mettre dedans la farine, l'oeuf battu et la chapelure. Tremper chaque escalope d'abord dans la farine,

ÉTAPE 4
puis dans l'oeuf

ÉTAPE 5
et pour finir dans la chapelure.

ÉTAPE 6
beurre
Les faire cuire quelques minutes de chaque côté dans une poêle avec un peu de beurre.

ÉTAPE 7
Déguster immédiatement.

Les cantines ont pas le temps faire ça même si c'est meilleur

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 29/09/2021 à 18:20

Ouf, une vraie cochonnerie ce cordon bleu.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 29/09/2021 à 18:18
Electeur EELV., a écrit le 29/09/2021 à 17h57

Youpi, les repas doivent être sans viande et sans poissons.
Les cours de récré sans foot et la grammaire doit être en écriture inclusive.

Vive les queues de cerises et les arrêtes de poisson. Un beau menu que voila !

Signaler Répondre

avatar
Electeur EELV., le 29/09/2021 à 17:57

Youpi, les repas doivent être sans viande et sans poissons.
Les cours de récré sans foot et la grammaire doit être en écriture inclusive.

Signaler Répondre

avatar
Asté Risque le 29/09/2021 à 17:24
C est une bonne chose a écrit le 29/09/2021 à 16h56

la premiere peut etre ? alors ça se note !

+1
S'ils continue comme cela on leurs donnera un bon point et au bout de 5, ils auront une poignée de petit pois lardons (confiserie). :-)

Signaler Répondre

avatar
Dég le 29/09/2021 à 17:07

Il faut voir le documentaire "La Grande Malbouffe" sur Arte pour se rendre compte de l'immondice qu'est un cordon bleu industriel...

Signaler Répondre

avatar
Bonjour l'hypocrisie le 29/09/2021 à 17:06

https://www.marmiton.org/recettes/recette_cordon-bleu_27731.aspx

ÉTAPE 1
blanc de poulet
bacon
fromage
Dans chaque tranche de poulet mettre deux tranches de bacon l'une à côté de l'autre et poser dessus une tranche de fromage.

ÉTAPE 2
Refermer le tout en pliant la tranche en deux.

ÉTAPE 3
farine
oeuf
chapelure
Prévoir 3 assiettes et mettre dedans la farine, l'oeuf battu et la chapelure. Tremper chaque escalope d'abord dans la farine,

ÉTAPE 4
puis dans l'oeuf

ÉTAPE 5
et pour finir dans la chapelure.

ÉTAPE 6
beurre
Les faire cuire quelques minutes de chaque côté dans une poêle avec un peu de beurre.

ÉTAPE 7
Déguster immédiatement.

Signaler Répondre

avatar
C est une bonne chose le 29/09/2021 à 16:56

la premiere peut etre ? alors ça se note !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.