Présent pendant l'action des Daltons à Corbas, un journaliste du Progrès convoqué par les autorités

Présent pendant l'action des Daltons à Corbas, un journaliste du Progrès convoqué par les autorités
Le Dalton escaladait le grillage pendant que le journaliste du Progrès le filmait de près - DR

Le 7 novembre dernier, les Daltons réalisaient une action à la prison de Lyon-Corbas.

Un individu masqué escaladait un premier grillage de l'établissement pénitentiaire, réalisait une projection avant de revenir pour s'enfuir à l'occasion d'un rodéo urbain.

Le tout avait été retransmis en direct sur le compte Instagram du collectif de rappeurs/délinquants du 8e arrondissement, dont la fermeture est aujourd'hui réclamée par Gérald Darmanin. Et sur la vidéo des Daltons, on voyait une personne, portant un casque de moto, filmer de très près l'homme qui sautait le grillage. Tout le monde s'imaginait alors qu'il s'agissait d'un complice.

Sauf que le contenu, photo et vidéo, avait été publié par le Progrès, qui soulignait le jour-même qu'il avait été réalisé par le journaliste Damien Lepetitgaland. Ce dernier avait donc été mis au courant en amont par les Daltons pour pouvoir réaliser un reportage au plus près de l'action.

Selon nos confrères de Tribune de Lyon, il a été récemment entendu par les forces de l'ordre sur instruction du procureur pour connaître son degré d'implication. Pour les autorités rhodaniennes se pose la question du rôle du journaliste s'il vient à connaître à l'avance les détails de faits répréhensibles à venir.

Mais le Progrès est protégé par le fait que Damien Lepetitgaland n'a fait que son travail : un reportage documenté. Ce dernier lui a d'ailleurs permis d'avoir la confiance des Daltons puisqu'il publie une nouvelle interview des rappeurs ce jeudi dans le quotidien lyonnais, dans laquelle ils déclarent être prêts à rencontrer le maire de Lyon Grégory Doucet sans costume et à visage découvert pour parler des problèmes du 8e arrondissement.

X
28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cyrildu26 le 22/11/2021 à 12:16
Mouriv a écrit le 19/11/2021 à 08h28

A quand le reportage sur le pédophile en pleine action ???

Gros malin ...

Mdr , Je te rejoins la dessus .
Tout a fait d'accord avec toi

Signaler Répondre

avatar
DSK le 21/11/2021 à 07:21
roulette russe a écrit le 20/11/2021 à 12h20

Merci pour votre réponse intelligente et mesurée à un message qui est lui totalement débile.

Pourquoi ce journaliste s inquiterai Alors que TPMP fait la promotion des gentils dalton

Signaler Répondre

avatar
Jolly Jumper le 20/11/2021 à 14:24

Sacré Rantanplan, il s'en prend aux journalistes pendant que les Daltons lui font la pige ! Bon, c'est le chef de la police, il fait ce qu'il peut, il a quand même affaire à un gang aussi dangereux qu'historique !!! Oui, gentil le Rantanplan, allez couché ! Au fait, il est où Lucky Luke ?

Signaler Répondre

avatar
roulette russe le 20/11/2021 à 12:20
Feu a écrit le 18/11/2021 à 12h57

C est pas la police , c est des personnels pénitentiaire ,et on ne tire pas sans raisons valables en France , en l occurrence mise en danger de la vie d autrui , faut arrêter de regarder des films débiles

Merci pour votre réponse intelligente et mesurée à un message qui est lui totalement débile.

Signaler Répondre

avatar
Ch04 le 19/11/2021 à 10:40

Le journaliste est payé pour faire son taf. Et il le fait jusqu’au bout.
Quant aux représentants de la Faiblesse du Désordre, ils le sont également (mais grassement) mais juste pour brasser du vent !!

Signaler Répondre

avatar
Mouriv le 19/11/2021 à 08:28
ouais.. a écrit le 18/11/2021 à 09h56

ah.. ça t' embête un journaliste qui fait son boulot, qui parle avec les gens, quand bien même ils seraient délinquants ou opposants, plutôt que de reprendre pour argent comptant les communiqués de la police, de la préfecture ou de Darmanin..
Et surtout un journaliste qui a une déontologie et qui ne dénonce pas les gens a la police (avocats et journalistes sont couverts par le secret professionnel, en démocratie.. et on vit encore en démocratie, ne t' en déplaise)
ça se fait rare le vrai journalisme: l' état essaie de supprimer le droit au secret professionnel, et on avait il y a 2 ans un certain préfet qui disait que si les journalistes voulaient couvrir les gilets jaunes, il leur fallait le faire derrière les policiers, s' ils ne voulaient pas avoir des "problèmes" comme se faire taper, arrêter ou flashballer.

A quand le reportage sur le pédophile en pleine action ???

Gros malin ...

Signaler Répondre

avatar
Un habitant de l'est lyonnais le 18/11/2021 à 21:41
ouais.. a écrit le 18/11/2021 à 09h56

ah.. ça t' embête un journaliste qui fait son boulot, qui parle avec les gens, quand bien même ils seraient délinquants ou opposants, plutôt que de reprendre pour argent comptant les communiqués de la police, de la préfecture ou de Darmanin..
Et surtout un journaliste qui a une déontologie et qui ne dénonce pas les gens a la police (avocats et journalistes sont couverts par le secret professionnel, en démocratie.. et on vit encore en démocratie, ne t' en déplaise)
ça se fait rare le vrai journalisme: l' état essaie de supprimer le droit au secret professionnel, et on avait il y a 2 ans un certain préfet qui disait que si les journalistes voulaient couvrir les gilets jaunes, il leur fallait le faire derrière les policiers, s' ils ne voulaient pas avoir des "problèmes" comme se faire taper, arrêter ou flashballer.

Chaque fois qu'un journaliste a traité un sujet que je connaissais bien, j'ai eu peur.
Il y en a qui vendent du click.
Ils s'en foutent si des informations approximatives foutent le bazar.
Ils ont vendu leur came, ils passent à autre chose. Pas de service après vente.
Donc il faudrait arrêter d'idealiser la profession.

Signaler Répondre

avatar
C'est quoi la prochaine bourde du Progrès ? le 18/11/2021 à 18:20

"Viendez me filmer, M'sieur le journaliste... j'vais m'faire une ligne de coke, voler une voiture puis braquer le buraliste et violer sa femme"??... "Et si tu m'filmes bien, t'auras m'a confiance et j'te rappellerai avant de dérouiller ma meuf pour te montrer comment j'lui fais sa fête à grands coups de pieds dans la tête "

Signaler Répondre

avatar
Mouriv le 18/11/2021 à 16:54

Filmer des crimes et délits ...

La complicité n'est pas loin

Signaler Répondre

avatar
Yo le 18/11/2021 à 14:59

A quoi servent donc ces prisons ?

Signaler Répondre

avatar
klein le 18/11/2021 à 13:14
Feu a écrit le 18/11/2021 à 12h57

C est pas la police , c est des personnels pénitentiaire ,et on ne tire pas sans raisons valables en France , en l occurrence mise en danger de la vie d autrui , faut arrêter de regarder des films débiles

Sans allé vers des films "débiles" Beaucoup de monde pensait que le grillage d'une prison était électrifié et que les gardiens pouvaient nous tirer dessus même pour un lancé de paquet.

Et pour moi le premier, une prison était à mes yeux une forteresse imprenable et que même un passage à proximité devait être justifié.

Certes il devrait avoir un juste milieu, mais la en fait cela ressemble à une passoire

Signaler Répondre

avatar
Feu le 18/11/2021 à 12:57
que fait la police? a écrit le 18/11/2021 à 12h00

ce qui me choque le plus dans cette histoire c est que la police n a absolument pas bougé!!

il s agit d une prison, avec des miradors et des gardiens armés, prets a faire feu... pourquoi n ont ils pas ouvert le feu?

en gros, demain, une bande peut escalader les mur d une prison, envoyer des armes aux detenus, participer a une mutinerie, sans qu aucun gardien ne bouge!!??

perso, je demande des comptes!

C est pas la police , c est des personnels pénitentiaire ,et on ne tire pas sans raisons valables en France , en l occurrence mise en danger de la vie d autrui , faut arrêter de regarder des films débiles

Signaler Répondre

avatar
Sp86 le 18/11/2021 à 12:39

Ce qui me choque absolument pas, c'est l'incroyable absence d'intelligence de ces gens qui se déguisent comme ils peuvent pour essayer de se donner une raison d'exister. Quelle triste vie, brève et ridicule !! Enfin bref, il faut de tout pour faire un monde.

Signaler Répondre

avatar
que fait la police? le 18/11/2021 à 12:00

ce qui me choque le plus dans cette histoire c est que la police n a absolument pas bougé!!

il s agit d une prison, avec des miradors et des gardiens armés, prets a faire feu... pourquoi n ont ils pas ouvert le feu?

en gros, demain, une bande peut escalader les mur d une prison, envoyer des armes aux detenus, participer a une mutinerie, sans qu aucun gardien ne bouge!!??

perso, je demande des comptes!

Signaler Répondre

avatar
bullit le 18/11/2021 à 11:34

Normal le journaliste à été prévenu de l’arrivée du Dalton c’est sont boulot d’avoir des une sur sont journal il est payé pour ça et les flics vont juste lui demander s’il était vraiment aux courant de cette action voilà à lui de parler ou pas

Signaler Répondre

avatar
Cégé69 le 18/11/2021 à 10:51

Il faut protéger les lanceurs d'alerte comme Damien Lepetitgaland !
Non, je rigole...

Signaler Répondre

avatar
BoyWithNoName le 18/11/2021 à 10:48

"ils déclarent être prêts à rencontrer le maire de Lyon Grégory Doucet sans costume et à visage découvert pour parler des problèmes du 8e arrondissement"

LOL les problèmes du 8ème arrondissement vont être réglés par des petits délinquants

Signaler Répondre

avatar
Un avis de passage le 18/11/2021 à 10:04
A une époque a écrit le 18/11/2021 à 08h48

A une époque, les journalistes glissaient la pièce pour faire cramer des bagnoles.

La déontologie douteuse ne date pas d'hier...

Il faut laisser la liberté de la presse, il faut une justice indépendante, oui mais quand on voit certains journaleux et certains juges, toujours une minorité bruyante = 1% qui vont pourrir 99%
Comme les musulmans en France. Même pas 1% qui pose problème et pourtant tous les musulmans sont mis dans le même sac.
Idem pour les policiers qui pour la majorité sont des gens très bien. Les politicards à titre personnel depuis l'affaire benalla qui aujourd'hui est en Afrique à se faire des millions, perso je vomis sur la politique francaise
La solution = se concentrer sur les 1% de parasites

Signaler Répondre

avatar
ouais.. le 18/11/2021 à 09:56

ah.. ça t' embête un journaliste qui fait son boulot, qui parle avec les gens, quand bien même ils seraient délinquants ou opposants, plutôt que de reprendre pour argent comptant les communiqués de la police, de la préfecture ou de Darmanin..
Et surtout un journaliste qui a une déontologie et qui ne dénonce pas les gens a la police (avocats et journalistes sont couverts par le secret professionnel, en démocratie.. et on vit encore en démocratie, ne t' en déplaise)
ça se fait rare le vrai journalisme: l' état essaie de supprimer le droit au secret professionnel, et on avait il y a 2 ans un certain préfet qui disait que si les journalistes voulaient couvrir les gilets jaunes, il leur fallait le faire derrière les policiers, s' ils ne voulaient pas avoir des "problèmes" comme se faire taper, arrêter ou flashballer.

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 18/11/2021 à 09:35

Inexcusable cette politique des médias qui se foutent de la loi, juste pour faire de la vente et du buzz sur des sujets tragiques.

Signaler Répondre

avatar
Kris Tzr le 18/11/2021 à 09:30

un futur prix Pulitzer ce journaliste🤣 au plus près de l'action ou de sa dose gratuite ?

Signaler Répondre

avatar
artiste69 le 18/11/2021 à 09:25

le soi-disant "secret professionnel" journalistique ne tient pas dans une affaire qui relève du pénal…. c'est un fait de complicité , non dénonciation et médiatisation d'un acte que l'on sait être répréhensif dans le but d'obtenir une gratification….

Tout faux le progrès...

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 18/11/2021 à 09:07
mais lol a écrit le 18/11/2021 à 08h38

assez enorme quand même... aucun soucis pour les Dalton mais par contre le journaliste c'est chaud pour sa pomme!!

Carrément ! Tout part en sucette.

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 18/11/2021 à 08:51

Le Progrès descend bien bas....il est complice et conforte l attitude de ces racailles en leur facilitant leur exposition médiatique....beurk

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 18/11/2021 à 08:51

Avec un tireur dans le mirador cet énergumène aurait passé beaucoup moins de temps sur le grillage

Signaler Répondre

avatar
A une époque le 18/11/2021 à 08:48

A une époque, les journalistes glissaient la pièce pour faire cramer des bagnoles.

La déontologie douteuse ne date pas d'hier...

Signaler Répondre

avatar
mouchette le 18/11/2021 à 08:45

En fait ce journaliste peut être considéré comme complice . Ce même journaliste aurait du prévenir les forces de l'ordre en douce, au moins il aurait pu filmer l'arrestation de ces lanceurs de produits interdits, il a tout gâché , c'est pas très malin, normal qu'il soit poursuivi, et viré du du journal..

Signaler Répondre

avatar
mais lol le 18/11/2021 à 08:38

assez enorme quand même... aucun soucis pour les Dalton mais par contre le journaliste c'est chaud pour sa pomme!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.