Policier agressé en bas de chez lui à Lyon : 5 ans de prison pour deux prévenus

Policier agressé en bas de chez lui à Lyon : 5 ans de prison pour deux prévenus
Photo d'illustration - LyonMag

Le jugement a été rendu ce mardi matin.

Deux individus ont été condamnés à 5 ans de prison dont 30 mois assortis d’un sursis probatoire après l’agression d’un policier qui n’était pas en service.

Ce sont les seules condamnations à l’issue du procès au cours duquel dix prévenus avaient été jugés en novembre dernier pour violence aggravée en réunion, avec arme et sur agent dépositaire de l’autorité publique. Huit d’entre eux ont été relaxés faute de charges suffisantes dans le dossier.

Les faits remontaient au 14 juin 2020 dans le quartier de Gerland dans le 7e arrondissement de Lyon, plus précisément boulevard Yves Farge. La victime avait été violemment frappée par plusieurs individus avec une barre de fer sous les yeux de son épouse. Le couple rentrait d’une soirée lorsqu'il avait été pris à partie par deux individus dans une voiture. Des insultes et des menaces avaient suivi avant que les agresseurs ne reviennent avec plusieurs individus pour s'en prendre au policier qui avait protégé sa compagne en la poussant dans le hall de leur immeuble.

Pris en charge par les pompiers et le Samu, puis hospitalisé à Lyon, le fonctionnaire avait été sérieusement blessé à la cheville et au tendon.

Le syndicat Alliance Police a indiqué espérer que le parquet fasse appel de ce jugement.

X
25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gracieux69 le 05/01/2022 à 09:40

Il faut espérer qu'ils ne seront pas dehors au bout de 2 ans!

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 05/01/2022 à 07:33
Petaudier a écrit le 04/01/2022 à 16h58

Au nom du droit à l'information ça devrait être évident, seulement voilà...

c'est pas Théophile Gautier ......

Signaler Répondre

avatar
lol le 05/01/2022 à 07:12

Où est la "vraie" justice ? C'est se foutre du monde ces condamnations ...HONTEUX ET MINABLE

Signaler Répondre

avatar
tu nous as fait une petite crise .... le 05/01/2022 à 07:11
Zaz a écrit le 04/01/2022 à 14h46

Pauvre type

La verité te derangerait-elle ?

Signaler Répondre

avatar
Pirate le 05/01/2022 à 00:43

5 ans de prison dont la moitié avec sursis pour ce qu'on peut appeler une tentative d'assassinat m'apparaît une peine plus que clémente.
Nous n'avons aucune précision mais on peut penser qu'il s'agit des 2 personnes dans la voiture qui sont revenues avec des renforts.
Pour les 8 autres personnes libérées faute de charges / preuves, ce jugement (ou absence de jugement) me fait penser à cette dizaine de racailles sur la région parisienne qui ont frappé à coups de barre de fer un jeune et l'ont laissé pour mort.
Ils n'ont pu être condamnés parce que les charges n'ont pu être constituées individuellement.
On peut aussi se souvenir de ce groupe empêchant des policiers de sortir de leur voiture en feu.
Je suis en faveur d'une peine de groupe qui instituerait la même lourde peine collective pour toute personne dont la présence au sein du groupe coupable serait prouvée.

Signaler Répondre

avatar
Résistance69 le 04/01/2022 à 17:06
Zaz a écrit le 04/01/2022 à 14h51

Merci Lyon mag de permettre à tous ses fachos xénophobe de pouvoir s exprimer bien cacher derrière leurs écrans cela leurs fait oublié. A quel point c est des laches car si cette agression avait eu lieu devant les fameux commentateurs de Lyon mag pour sur personne n aurait bougé maintenant il veulent connaître les noms comme si cela était primordiale pauvre France pauvre patrie

Être contre la violence , les trafics en tous genres , les agressions de pompiers , de policiers , de personnel hospitalier ... Commis souvent par une certaine frange de la population c est être fachos ?

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 04/01/2022 à 16:58
Des noms ? a écrit le 04/01/2022 à 11h14

Cela signifie que nous sommes en droit de connaître les noms des coupables condamnés à plus de 6 mois de prison ferme ?

Au nom du droit à l'information ça devrait être évident, seulement voilà...

Signaler Répondre

avatar
Zaz le 04/01/2022 à 14:51
bolobolodanslacaz a écrit le 04/01/2022 à 11h11

Après on nous dira qu'il ne faut pas faire d'amalgames ! 😡😡😡🤔

Merci Lyon mag de permettre à tous ses fachos xénophobe de pouvoir s exprimer bien cacher derrière leurs écrans cela leurs fait oublié. A quel point c est des laches car si cette agression avait eu lieu devant les fameux commentateurs de Lyon mag pour sur personne n aurait bougé maintenant il veulent connaître les noms comme si cela était primordiale pauvre France pauvre patrie

Signaler Répondre

avatar
Zaz le 04/01/2022 à 14:46
bolobolodanslacaz a écrit le 04/01/2022 à 11h11

Après on nous dira qu'il ne faut pas faire d'amalgames ! 😡😡😡🤔

Pauvre type

Signaler Répondre

avatar
Est-ce nécessaire ? le 04/01/2022 à 13:02
Des noms ? a écrit le 04/01/2022 à 11h14

Cela signifie que nous sommes en droit de connaître les noms des coupables condamnés à plus de 6 mois de prison ferme ?

A 10 contre 1, c'est signé...

Signaler Répondre

avatar
Les narco politiciens le 04/01/2022 à 12:47
Prato a écrit le 04/01/2022 à 12h02

Ce ne sont pas les juges, enfin pas toujours, c'est la loi qui protège la racaille

Quelle racaille ? Celle qui est devant chez vous ou celle qui vous oblige à rester chez vous ? La corruption en cols blancs a bien aidé celle en capuche . Qui comme le savent les initiés, les gros caïds delà délinquance participent au maintient de l’ordre des manifestations politiciennes de tout bords . Chaque parti à SES voyous , je sais de quoi je parle ,mdr.

Signaler Répondre

avatar
Arrête la fumette. le 04/01/2022 à 12:27

Ils ont chacun 5 ans et pas évident que les remises de peine s'appliquent dans ce cas donc tes n'ont calculs ni queue ni tête. Et même avec des remises de peine (3 mois/an =1/4), ils feraient au minimum 3 ans et 9 mois. Après y'a les mesures de semi-liberté, la libération anticipée... mais ça t'en sais rien...

Signaler Répondre

avatar
Dok ki? le 04/01/2022 à 12:21

Pendant que les citoyens subissent les inconvénients des politiques sanitaires ils voient les vrais ennemis de la société ridiculiser la police.

Signaler Répondre

avatar
JLBee le 04/01/2022 à 12:19

Il faut arrêter cela, 2 /10 cela ne fait pas beaucoup quand nous savons qu'ils étaient plusieurs.
- (Ce sont des courageux : 10 contre un, Bravo)
Nous avons de la chance d'être en démocratie,
- Dans d'autres pays ou la loi n'est pas celle de la démocratie, je ne sais pas dans quel état des agresseurs de policiers seraient arrivés au tribunal,

Signaler Répondre

avatar
le rouge le 04/01/2022 à 12:11
Des noms ? a écrit le 04/01/2022 à 11h14

Cela signifie que nous sommes en droit de connaître les noms des coupables condamnés à plus de 6 mois de prison ferme ?

tu crois qu'ils vont te les donner tu rigole ils ont trop le trac

Signaler Répondre

avatar
Prato le 04/01/2022 à 12:02

Ce ne sont pas les juges, enfin pas toujours, c'est la loi qui protège la racaille

Signaler Répondre

avatar
lol69 le 04/01/2022 à 11:50

Ils ont en gros 2.5 ans de ferme, mais comme le gifleur n'a fait que 40% de sa peine, on peut donc penser qu'ils ne feront que 1 an ferme et on était partis du chiffre 5... lol ^^

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 04/01/2022 à 11:37
Le saviez vous? a écrit le 04/01/2022 à 11h18

Les hyènes chassent toujours en meute.

Les lâches racailles aussi.

Signaler Répondre

avatar
Dupont Gnégnéti le 04/01/2022 à 11:27

C'est toujours de l'ordre du fantasme ?

Signaler Répondre

avatar
Le saviez vous? le 04/01/2022 à 11:18
Pas trop fort les juges ... a écrit le 04/01/2022 à 11h16

Apres tout, qu elle idée aussi de rentrer chez soi après une soirée ?
Et la tu as une bande de 10 connards qui se dit : Tiens et si on passait ce mec a tabac ?
( a coup de barre de fer parce qu ils sont deux et que nous sommes que 10 finalement -faut etre prudent )
Merci pour votre clémence messieurs et dames les juges

Les hyènes chassent toujours en meute.

Signaler Répondre

avatar
Pas trop fort les juges ... le 04/01/2022 à 11:16

Apres tout, qu elle idée aussi de rentrer chez soi après une soirée ?
Et la tu as une bande de 10 connards qui se dit : Tiens et si on passait ce mec a tabac ?
( a coup de barre de fer parce qu ils sont deux et que nous sommes que 10 finalement -faut etre prudent )
Merci pour votre clémence messieurs et dames les juges

Signaler Répondre

avatar
Des noms ? le 04/01/2022 à 11:14

Cela signifie que nous sommes en droit de connaître les noms des coupables condamnés à plus de 6 mois de prison ferme ?

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 04/01/2022 à 11:12

Pour ceux quo doutaient encore du laxisme de la, justice a lyon, en voici encore une preuve de plus.

Signaler Répondre

avatar
guytou le 04/01/2022 à 11:11

Condamné à 60 mois donc 30 avec sursis il reste donc 30 mois avec peut-être 18 mois de préventive donc il leur restera 12 mois a faire après avoir violemment frappé un policier qui a peut-être des séquelles dans un an ils seront libérés quant aux autres racailles relaxes une fois de plus ils s’en sortent sans condamnation comme c’est malheureusement le cas dans ces agressions par un groupe d’individus ou seule une petite minorité est condamnée

Signaler Répondre

avatar
bolobolodanslacaz le 04/01/2022 à 11:11

Après on nous dira qu'il ne faut pas faire d'amalgames ! 😡😡😡🤔

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.