Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

9,1 millions d’euros et des questions

La majeure partie du butin retrouvée hier n'avance pas pour autant la police dans sa recherche du suspect n°1 Tony Musulin. La multiplicité des pistes, les indices grossiers disséminés par le fuyard sont autant d'écueils qu'il faudra vérifier pour les enquêteurs. Pendant ce temps, Tony Musulin est toujours introuvable, et en possession de 2,5 millions d'euros.

9 105 000 euros ont été retrouvés dans un box de garage au 175 route de Vienne dans le 8e arrondissement. Cet argent a été récupéré dès samedi matin mais la justice et la police n’a pas révélé cette information immédiatement pour ne pas éveiller les soupçons du principal suspect Tony Musulin. Car pour le procureur, il est de plus en plus sûr que ce convoyeur de fond a agi seul. Il a loué ce garage avec un nom d’emprunt pour une durée de trois mois ainsi qu’une camionnette. Mais pour le moment, Tony Musulin reste introuvable, mais il garde encore en sa possession deux millions d’euros. Toujours caché à Lyon ou en fuite à l’étranger, peut-être vers les Balkans ? Toutes les hypothèses sont envisagées. La justice française a saisi Interpol et Tony Musulin est actuellement recherché dans toute l’Europe.

Dès lors comment tracer le fuyard, qui a peut être sciemment laissé au vu et au su des enquêteurs une partie importante du magot, pour profiter du reste? Tony Musulin, jusque là irréprochable dans la préparation et la mise en éxecution de son plan, a pourtant disséminé des indices, trahissant une forme d'amateurisme grossier. Volontaire? La Police devra déterminer si les pistes sont des pièges, et quelle valeur leur accorder dans le développement de l'enquête. C'est tout d'abord cette camionette Kangoo, louée depuis trois semaines dans une agence de Villeurbanne sous son propre nom qui interpelle. Une traçabilité fallacieuse voulue par le fugitif ou une grossière erreur ? Aussi, il y a ce box, loué sous un prête-nom, dans une rue parallèlle à celle où fût retrouvé le fourgon abandonné de la Loomis. Cette cachette a été mise à jour dès vendredi par les enquêteurs. Et volontairement gardée sous silence par la police pour "planquer" tout le week-end, et ainsi s'offrir la possibilité de capturer un Tony Musulin venant récupérer son magot, ce qui n'arriva pas. Alors quel crédit donner à tous ces indices, trop gros pour en être réellement. Tony Musulin, également propriétaire d'un immeuble au 16 rue Jacquemard à Romans, serait venu il y a quelques temps récupérer les clés du duplex du deuxième étage qu'il ne louait pas. Un appartement vide, clos, aux volets fermés. Des volets qui, depuis hier, sont grand ouverts. Musulin est-il réellement passé par Romans dans sa cavale, est-il simplement venu y préparer son coup ? Fausse piste ?  Si une partie du butin a été retrouvé, et déjà remis à la Banque de France, reste à clarifier ces pistes. Mèneront-elles pour autant au fuyard ? Rien n'est moins sûr. Car à ne pas s'y tromper, ces "semis" d'amateur dispersés tout au long du chemin de Tony Musulin ressemblent à s'y méprendre à un écran de fumée.



Tags : braquage | fourgon | transport fond |

Commentaires 1

Déposé le 10/11/2009 à 09h17  
Par FM Citer

C'est juste à côté de chez nous ! Bisous FM

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.