Trois lycéens mis en examen pour avoir profané la mosquée de St Etienne

Trois lycéens mis en examen pour avoir profané la mosquée de St Etienne

Trois lycéens, âgés de 18 à 20 ans et inconnus des services de police, ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire mercredi soir.

Ils sont soupçonnés d'être les auteurs d'inscriptions racistes sur les murs de la future Grande mosquée de Saint-Etienne. Ils seront convoqués devant la justice le 23 mars prochain. Un quatrième lycéen, interpellé lundi soir les trois autres, a été mis hors de cause.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.