Un homme condamné pour vente de vêtements contrefaits

Un homme condamné pour vente de vêtements contrefaits

Ce trentenaire passait des commandes en Chine depuis un cyber-café lyonnais, se faisait livrer chez deux amis et payait en liquide un intermédiaire chinois.
Sa marchandise, contrefaçons de grandes marques de luxe et de sport, était stockée dans un garage de Bourg-en-Bresse où les acheteurs venaient faire leurs emplettes, croyant faire de bonnes affaires. L’homme a été interpellé fin novembre. Il aurait importé plus de 500 vêtements en 3 mois. Le tribunal correctionnel de Bourg l’a condamné à 4 mois de prison avec sursis et il devra verser 20 000 euros de dommages et intérêts à la marque Hugo Boss.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.