Chaleur + circulation = pollution

Chaleur + circulation = pollution

C’est la conséquence depuis ces derniers jours de la chaleur estivale qui règne sur l’agglomération lyonnaise. Les autorités constatent des pics de pollution à l’ozone et cela devrait malheureusement durer jusqu’à la fin de la semaine avec l’omniprésence du soleil et l’absence de vent.

Cela n’est pas sans conséquence sur la santé des Lyonnais, et notamment sur les personnes fragiles, insuffisant respiratoires, asthmatiques ou encore les enfants. Il est conseillé d’aller voir son médecin généraliste au moindre signe respiratoire inhabituel pendant un épisode de pollution. Il est également recommandé de diminuer l’usage de la voiture, de réduire sa vitesse de 20 km/h et d’éviter les efforts physiques.

Tags :

pollution

ozone

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lyonnais2 le 30/06/2010 à 13:33

Vous êtes marant, ce n'est pas en imposant aux habitants du Grand Lyon de devoir faire de multiples transferts non agréable car il y a des changements de moyen de transports = tram, bus et métro (donc perte de temps) que l'on régle les problèmes de pollution et donc d'ozone.

Signaler Répondre

avatar
Le Mal Aimé ( le retour) le 30/06/2010 à 12:26

Chaleur ... Chaleur Ho oui chaleur ... Et non circulation rime avec Soldes ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.