Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Vers une « Affaire de la CCI »?

Guy Mathiolon, placé en garde à vue mardi matin, est sorti libre mercredi soir des locaux de la brigade financière de la police judiciaire de Lyon. Le président de la CCI a été interrogé sur la gestion de l’institution économique, épinglée par un rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC). L’enquête, confiée à la section économique et financière de la PJ de Lyon par le TGI, doit permettre de corroborer certains éléments du rapport de la CRC. En cause : 46 400€ de prestations versées à la société CB Connexion, au titre de consultant.

Selon les premiers éléments du rapport des magistrats de la CRC, l’expertise du travail livré à la CCI par la société CB Connexion est remise en cause. Des notes sommaires, d’ordre général, qui auraient tout à fait pu être rédigées en interne par les services de la CCI. « L'essentiel des informations est immédiatement accessible sur internet, souvent sur des sites dédiés : il s'agit dans de nombreux cas de la synthèse, voire de la simple copie, d'informations accessibles sans aucune connaissance spécifique » observe la CRC. A ce titre, le fondateur de la société CB Connexion, Christian Barthélémy, 61 ans, élu au Grand Lyon, a également été placé en garde à vue. Il était au centre de la confrontation entre Guy Mathiolon et Yves Guyon, ancien directeur général de la chambre de commerce et d’industrie, organisée mardi à l’hôtel de police. D’autres témoins devraient être entendus dans les prochains jours. La CCI ne s’est toujours pas exprimée sur cette affaire.



Tags : cci | mathiolon | cb connexion | barthelemy |

Commentaires 1

Déposé le 01/07/2010 à 11h58  
Par Alain Citer

du nouveau, après le quasi dépot de bilan du pdt du LOU, le principal actionnaire a des soucis !!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.