Un nouveau braquage de bijouterie à Lyon : deux employés blessés

Un nouveau braquage de bijouterie à Lyon : deux employés blessés

Deux malfaiteurs ont attaqué avant l’ouverture, à 8h15, la bijouterie Beaumont et Finet, située au 100 rue Edouard Herriot, dans le deuxième arrondissement. Un employé a été frôlé à le tempe par une balle, un autre a reçu un coup de crosse.

Selon les premières informations, les individus seraient entrés en forçant une porte d'un local mitoyen. Ils auraient ainsi cueilli chacun des cinq employés à leur arrivée au magasin. Ils auraient agi avec beaucoup de nervosité selon les otages. Par chance, ceux-ci n'avaient pas les clés du coffre principal. Les malfaiteurs n'ont donc pas pu avoir accès aux plus grosses pièces de la bijouterie. Un employé, agé de 55 ans, a tout de même été légèrement blessé par balles à la tête d'après les pompiers. Hors de danger, il a quand même été transporté à l’hôpital comme trois autres employés, dont un ayant reçu un coup de crosse. La voiture des cambrioleurs, une Mini Cooper conduite par une troisième homme a été retrouvée, en feu, dans le quartier de Gerland, dans le 7e arrondissement. La PJ de Lyon est chargée de l’enquête. Dans la région lyonnaise, il s'agit, de la douzième attaque d'une bijouterie ou fabrique de métaux précieux depuis le début de l’année.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Philippe le 16/07/2010 à 11:39

A nos amis bijoutiers, vous devriez consulter le Nostradamus de la presse, qui avait prévu cette épidémie.

Signaler Répondre

avatar
JJ 12 le 16/07/2010 à 11:11

C'est pas Brunet Lecomte qui a fait récemment un article décrivant comment braquer les bijoutiers ?

Signaler Répondre

avatar
JJ le 16/07/2010 à 11:09

C'est pas Brunet Lecomte qui a fait un article dernièrement pour inciter les braquages ? Si c'est le cas lamentable

Signaler Répondre

avatar
Contribuable Lyonnais le 16/07/2010 à 09:09

On n'entend JAMAIS nos bonnes consciences de gauche lyonnaises que sont Jean-Louis Touraine et Pierre-Alain Muet sur ces sujets.

Signaler Répondre

avatar
loulou le 16/07/2010 à 07:16

C'est pas le"grand banditisme" qui braque les bijoutiers lyonnaises ms des petites racailles de cité(cf bij loubet:des "jeunes" de bron/vaulx) Il n' y a pas un "blessé leger" mais un employé qui s'est pris une balle a 1 cm de la tete(int de tuer,dc) et traumatisé a vie. N'attendez aucune mesure de la part des elus qui pronent la "diversité" et le "vivre-ensemble". Amis bijoutiers,je suis sur que,comme ns,vs appreciez cette "diversité" et cette chance pr la France qu'elle represente...

Signaler Répondre

avatar
Le M.A le 15/07/2010 à 15:52

Franchement, cela devient compliqué. Il va falloir faire quelques choses car cette profession est devenu une protection à très gros risque. Les assureurs ne vont plus vouloir les assurer ...ou leur faire payer très chers le droit de bosser Dur dur ... Courage à vous

Signaler Répondre

avatar
Un jour sans fin le 15/07/2010 à 14:46

Les jours se suivent et se ressemblent pour les bijoutiers lyonnais... Courage à vous !

Signaler Répondre

avatar
Métier à risque le 15/07/2010 à 14:35

Comme les dabiste, nous sommes devenus une profession à risque. Il faut des mesures, et vite !

Signaler Répondre

avatar
Catastrophique le 15/07/2010 à 14:34

Avant fin 2010, un bijoutier va y rester... Ce n'est pas possible autrement. Une quinzaine de braquage en six mois et rien! C'est scandaleux !

Signaler Répondre

avatar
Plein le dos ! le 15/07/2010 à 11:11

Bis repetita, repetita, repetita, repetita.... Le jour ou les commercants vont sortir le chevrotine, ca va saigner... Que foutent les politiques sur cette question ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.