« Nous regardons disparaître la queue d’une étoile filante »

« Nous regardons disparaître la queue d’une étoile filante »

Le propos est à porter au crédit de Damien Faure, son fils. Hommage à Philippe Faure a été rendu jeudi, lors d'une cérémonie à l'église Saint-Paul. Il a été enterré au Perréon, dans le Beaujolais.

Les Lyonnais ont rendu un dernier hommage à celui qui a créé le théâtre de la Croix-Rousse jeudi matin. Dans une église Saint-Paul comble comme les salles où étaient jouées ses pièces, ses proches se sont exprimés tour à tour, avant que le comédien Jean-Marc Avocat ne lise un extrait de « La Nuit de Michel-Ange », une pièce écrite par Philippe Faure.
« Rebelle, insolent », mais aussi « poète habité », un directeur avec qui « tout était possible, même les choses les plus folles ». Un directeur encore très actif, puisqu’il prévoyait de mettre en scène « Les Misérables » sous un chapiteau dans tout le département.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.