Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

« Nous regardons disparaître la queue d’une étoile filante »

Le propos est à porter au crédit de Damien Faure, son fils. Hommage à Philippe Faure a été rendu jeudi, lors d'une cérémonie à l'église Saint-Paul. Il a été enterré au Perréon, dans le Beaujolais.

Les Lyonnais ont rendu un dernier hommage à celui qui a créé le théâtre de la Croix-Rousse jeudi matin. Dans une église Saint-Paul comble comme les salles où étaient jouées ses pièces, ses proches se sont exprimés tour à tour, avant que le comédien Jean-Marc Avocat ne lise un extrait de « La Nuit de Michel-Ange », une pièce écrite par Philippe Faure.
« Rebelle, insolent », mais aussi « poète habité », un directeur avec qui « tout était possible, même les choses les plus folles ». Un directeur encore très actif, puisqu’il prévoyait de mettre en scène « Les Misérables » sous un chapiteau dans tout le département.



Tags : théâtre | croix rousse | faure | theatre croix rousse |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.