Gérard Collomb replonge dans les Cantonales

Gérard Collomb replonge dans les Cantonales

Avant son départ pour le MIPIM de Cannes, la maire de Lyon est venu donner la patte mercredi à Thomas Rudigoz, candidat socialiste sortant sur le canton de Lyon 5. Si Collomb n’est pas allé jusqu’à distribuer les flyers de campagne du centriste, son implication nouvelle dans le scrutin des Cantonales tranche avec ses déclarations de début janvier, où il assurait ne pas croire à la victoire des socialistes les 20 et 27 mars prochains. 

« Il est bien Thomas, il faut voter pour lui », incite Gérard Collomb, qui interpelle tout venant. Il est 11h45 quand le maire de Lyon arrive dans le quartier de Saint-Just. Depuis 45 minutes, Thomas Rudigoz, sa remplaçante Gilda Hobert et son équipe de campagne l’attendent pour débuter le tour des commerces. Bistrots, tabac, fleuriste, pharmacie, pâtisserie, pressing, cordonnerie, tous y passent. Avec en point d’orgue le marché de la rue Benoist Mary, où Collomb vient tester sa popularité auprès des marchands. Quelques tranches de rosette et gratons achetés plus tard, le sénateur-maire et le conseiller général rejoignent le cercle bouliste pour un apéritif improvisé. Sur le billard du lieu trône une vieille affiche de campagne de Collomb, époque lunettes et moustache. Le temps d’échanger quelques souvenirs avec les anciens autour d’un pot lyonnais, le maire de Lyon repart aussi sec pour rejoindre le MIPIM de Cannes. Après le coup de pouce donné à la candidate PS Odette Garbrecht fin février sur la marché de Meyzieu, Collomb saupoudre savamment son soutien aux opposants à Mercier, malgré le peu d'espoir qu'il semble nourrir pour les socialistes au Département.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
koplan le 11/03/2011 à 13:36

Ne pas accueillir martine Aubry, c'est gonflé... Pour exister politiquement, la meilleure méthode c'est d'avoir des idées, pas de persifler sur les camarades de son propre parti, ca c'est franchement petit! Sur les radios, on n'entend que cela, le maire de Lyon dauber sur les socialistes, mais rien sur la crise gouvernementale, c'est bizarre. Demander à la Ville de Lyon de changer d'agence de communication...Ils ne sont pas de bon conseil.....Et comme ils sont payés par le contribuable, c'est pire encore

Signaler Répondre

avatar
Slimane le 11/03/2011 à 10:51

A Lyon on se demande vraiment qui incarne le mieux les centristes : Mercier ? Garde des sceaux, ministre de la justice ? "MDR" ! Sans parler tous ces commentaires "anti-collomb" primaires postés par "Battling" (Stéphane Sacquépée, ancien employé de la mairie de Lyon) et d'autres qui se revendiquent du centre. En fait, ce centre-là c'est de la droite épaisse qui ne dit pas son nom. Moi je crois que les centristes sont plus efficaces quand ils participent à un exécutif comme celui de Collomb avec les Rudigoz, Condemine, Vesco, etc... Eux ont compris l'intérêt de ne pas être "sectaires" en reniant les valeurs humanistes du centre. Lyon est peut-être de ce point de vue un laboratoire intéressant.

Signaler Répondre

avatar
Philippe Gibert le 10/03/2011 à 17:19

Collomb s'est vanté d'avoir détruit le centre à Lyon! La complicité active de certains comme thomas Rudigoz lui a permis d'atteindre cet objectif. Cette photo est révoltante pour tous les centristes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.