Michel Mercier, en colère, ne tranche pas la question du FN dans le Rhône

Michel Mercier, en colère, ne tranche pas la question du FN dans le Rhône

Le président sortant du Conseil général a été réélu au 1er tour dimanche avec 58,37% des voix. Le FN arrive 2nd avec 17,88% des voix.  Après les premiers résultats, le ministre de la Justice et président du Conseil Général, Michel Mercier, a tenu à critiquer la présence du FN dans plusieurs cantons au second tour.

« Le Front National ne fait que poser des questions mais il n'apporte jamais de solutions. C'est à nous qu'il appartient d'apporter ces solutions aux gens. Et il faut le faire en étant nous mêmes » a déclaré le Garde des Sceaux, avant de poursuivre : « La majorité du Conseil Général n'est pas remise en cause (...) Partout où il y avait un candidat sortant de la majorité, ce candidat est en tête. Il n'y pas eu de vague rose. »
Attendu sur la question de possibles futurs conseillers généraux du Front National, le Garde des Sceaux, courroucé, a botté en touche. « J’ai bien compris qu’il n’y avait qu’une seule question qui vous intéressait, s’emporte-t-il. A celle-là, je ne répondrai pas »

Tags :

cantonales

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mim's du 69 le 25/03/2011 à 05:13

Le fn a des propos sectaires il ne parle que d'immigration et de religion il y a d'autre problème aussi plus important et qui intéresse plus les citoyens comme le pouvoir d'achat l'inflation des prix et le chômage c'est pas en nous rabâchant le même discours limite xénophobe depuis x années et sans avoir aucune solution approprié qu'on résout les problèmes.

Signaler Répondre

avatar
joliivet labranou le 21/03/2011 à 06:03

Bravo pour marine les français en ont marres de payer pour des gents qui n"ont pas envie de s"intégrer ils ne pensent qu"à vider les caisses

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.