Cantonales : les hommes de Collomb, sauf Bolliet, s'imposent à Lyon - VIDEO

Cantonales : les hommes de Collomb, sauf Bolliet, s'imposent à Lyon - VIDEO

L’adjoint de Gérard Collomb réussi son pari sur le canton de Lyon VIII en sortant le titulaire du poste de conseiller général Lionel Lassagne (UMP). Tous les autres socialistes soutenu par Gérard Collomb, sauf Walter Graci et Dominique Bolliet, ont été élus.

Philip passe de justesse mais vient confirmer la belle implantation des hommes de Gérard Collomb sur Lyon Intra muros. Coulon, Pelaez, Rudigoz et Daclin repassent également dans leurs cantons respectifs. A noter toutefois l'éviction du maire du 4e Dominique Bolliiet, qui, selon le maire de Lyon, a été desservi par la problématique particulière du percement d'un second tunnel de la Croix-Rousse dont les tirs de mines n'enchantent pas vraiment les résidents. Malgré cet échec, Collomb, qui a soutenu exclusivement les candidats socialistes de Lyon, s'est montré particulièrement satisfait du résultat final lors de son passage à la préfecture du Rhône dimanche soir.

Tags :

cantonales

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
B2K le 28/03/2011 à 20:13

Vous ne dies rien de Marc Simoëns ! Il est vrai que le nom de son père (Bernard Simoëns de triste mémoire...) a dû lui peser bien lourd sur les épaules. les Lyonnais ont bonne mémoire.

Signaler Répondre

avatar
caro le 28/03/2011 à 13:51

pendant l'entre deux tour le seul programme des socialistes a été de faire campagne contre les écologistes en faisant croire qu'il fallait faire barrage au FN lors d'un second tour à gauche ! Ils le paient aujourd'hui, car les écologistes ont continué à parler du fond eux ! la droite et l'extrème droite a été largement écartée à Villeurbanne grâce au report de voix des gens de gauche sur les candidats ps des cantons sud et nord. pour le centre c'est grâce à europe écologie qui a su passer devant, que le FN n'est pas arrivé au second tour. Ensuite ce sont les électeurs qui ont décider d'élire Béatrice Vessiller avec, je le rappelle, 11,31% de bulletins nuls ( c'est beaucoup) qui montre que les gens de droite se sont déplacés pour voter blanc. la ténacité, l'honnêteté, les convictions et le travail de terrain ont enfin porté leurs fruits à Villeurbanne centre ! vive la diversité et longue vie aux écologistes à Villeurbanne !!

Signaler Répondre

avatar
Léa le 28/03/2011 à 09:22

Quel est donc le courage de Vessiller ? Se faire élire grâce aux voix de l'ump et de l'extrême droite? Quel courage dit donc...

Signaler Répondre

avatar
Louis le 28/03/2011 à 09:20

Félicitation aux 2 écolos qui se font élire grâce aux voix de l'ump et du fn

Signaler Répondre

avatar
titi le 28/03/2011 à 02:46

elle n'a pas cédé au tiran BRET pour lui, l'intéret général, c'était lui ! et malheureusement ... il se vérifie que non ce n'était pas lui ! et heureusement ! bravo à la pugnacité de Béatrice qui a osé faire cet affront de lèse majesté !

Signaler Répondre

avatar
Lisa le 28/03/2011 à 01:02

Finallement cela ne sert a rien d' être honnête en politique! A droite il y a 10 ans avec a m Comparini puis vire a gauche avec Collomb. Ou sont ses convictions? Peut on avoir confiance en une personne qui fait comme les girouettes! Et il est réélu ! Pauvres électeurs!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.