Un septuagénaire handicapé escroque le Conseil Général

Un septuagénaire handicapé escroque le Conseil Général

Le vieil homme, originaire de Pusignan et atteint d'une maladie neurologique dégénérative, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Lyon.

En 2008 et 2009, il avait édité des fausses fiches de paie de son aide à domicile et avait ainsi touché 1 800 euros d'allocation de la part du Conseil Général. Une escroquerie astucieuse et normalement difficile à mettre en place pour une personne dans sa condition. Il a écopé de trois mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende. Le Conseil Général dont le préjudice avait été remboursé a obtenu l'euro symbolique de dommages et intérêts.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.