Les écologistes ne voulaient pas d’une majorité dévoyée au Conseil général du Rhône - VIDEO

Les écologistes ne voulaient pas d’une majorité dévoyée au Conseil général du Rhône - VIDEO

Emmenés par leur nouvelle présidente au Conseil général Raymonde Poncet, les trois écologistes n’ont jamais souhaité tronquer le résultats des urnes au profit d’une alliance avec les Radicaux Valoisiens. Et assurent que sur la question du tronçon ouest du périphérique, ils pourraient emporter l’adhésion de leurs collègues de l’ouest lyonnais, pas franchement à l’unisson avec Michel Mercier sur ce projet.

« Nous n’étions pas favorables à brouiller les cartes pour l’électorat d’avoir une majorité qui n’était pas celle sortie des urnes, a déclaré la nouvelle conseillère générale du canton-centre de Villeurbanne Béatrice Vessiller. Cela nous paraissait être un message peu clair et peu compréhensible, en particulier pour les deux élus radicaux supposés changer de bord au dernier moment, bien qu’élu sous l’étiquette de la majorité départementale. » Les écologistes n’auraient donc pas voté pour un président représentant une majorité s’étendant des Radicaux à l’extrême-gauche. « Siéger avec des conseillers généraux ayant été élus sous une étiquette de droite n’était pas satisfaisant pour nous », tranche Vessiller. Les écologistes auront fort à faire pour mener à bien leurs propositions de campagne, en particulier celle concernant l’arrêt du projet du tronçon ouest du périphérique. « Nous continuerons à porter notre opposition à ce tronçon ouest du périphérique, assure toutefois Vessiller. Nous verrons en fonction des délibérations afférentes à ce dossier.  Mais nous sommes très isolés sur cette opposition, reconnait-elle. Selon les élus et les territoires qu’ils représentent, nous avons quelques collègues qui devraient nous rejoindre sur l’opposition au tronçon ouest du périphérique, notamment dans l’ouest lyonnais. »

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Compay le 02/04/2011 à 00:15

Si vous en avez marre des bouchons, prenez le train bande de guignols

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 01/04/2011 à 19:16

mercier le jour de son élection nous a dit qu'il était heureux de voir qu'avec les verts tous les partis étaient représentés. avec un score de 3% national les verts ont bcp de conseillers généraux. le front a 12% en a 2 vive la démocratie de mercier (et en plus il est ministre de la justice. vive la FRANCE DEMOCRATIQUE

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 01/04/2011 à 19:11

même cou, même pif, même râtelier, même coupe de crins c'est pas possible elles sont soeurs. ca doit pas être la fête tous les jpurs dans la famille.

Signaler Répondre

avatar
Louis le 01/04/2011 à 14:41

Ou que si pour faire chier le monde, c'est les 1ers. A paris, c'est fanatique écolos n'en rien trouvé de mieux, que de vouloir empêcher la circulation routière le long de la Seine.

Signaler Répondre

avatar
Lisa le 01/04/2011 à 11:50

Les écolos ne vont pas commencer a nous embêter avec le périphérique ! On en a tellemt besoin!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.