Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gerin : « Jean-Luc Mélenchon, c’est la vente aux enchères du PCF »

Dans un communiqué, le député communiste de Vénissieux estime que « le Conseil national des 8 et 9 avril » du PCF, actant partiellement la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour représenter le Front de Gauche - dont fait parti le PCF - aux Présidentielles 2012, « marque une rupture dans l’histoire du Parti communiste français. »

« Nous avions, en 1974, tiré les leçons de l’absence d’un candidat communiste au profit d’un socialiste et d’une force politique qui s’étaient fixées pour objectif de siphonner notre électorat et d’ouvrir la voie au renoncement du changement de société » se souvient Gerin, rappelant qu’alors les communistes avaient « décidé de ne plus jamais renoncer à être présents » au scrutin présidentiel.
Oui mais voilà, lors du conseil national du PCF qui s’est tenu ce week-end à Paris, Pierre Laurent, premier secrétaire du parti, a fait un pas qui pourrait s’avérer décisif vers la candidature de Jean-Luc Mélenchon. L’ancien socialiste a déjà été adoubé par le Parti de gauche et la Gauche unitaire. Ne manque désormais que la validation du PCF pour en faire le candidat indiscutable du Front de Gauche.
Vent debout contre le « diktat de la direction du PCF », qui, selon lui, « a bouclé la candidature de Jean-Luc Mélenchon depuis de nombreux mois », Gerin apporte tout son soutien à la candidature d’André Chassaigne, député communiste du Puy-de-Dôme et candidat à la candidature depuis Septembre 2010. « Et si les communistes de France en décidaient autrement avec la candidature d’André Chassaigne ? » se plait-il encore à espérer.
Le dernier mot reviendra aux militants, qui adouberont ou non Jean-Luc Mélenchon, lors du conseil national du PCF du 16 au 18 juin, comme porte-étendard pour les Présidentielles de 2012. Une funeste perspective pour Gerin qui ne serait en fait pas la seule. « La prochaine étape est la disparition du PCF et la constitution d’une formation unique avec le Parti de gauche » augure l’ancien maire de Vénissieux.



Tags : gerin | pcf |

Commentaires 2

Déposé le 12/04/2011 à 19h21  
Par Communiste humaniste Citer

Chassaigne n'incarne pas assez l'unité au sein du Front de Gauche selon moi. Je reste favorable à Mélenchon comme porte étendart de cette union ! Si le parti communiste accepte que Mélenchon le représente ainsi que l'ensemble des forces politiques du Front de Gauche, ça montrera que les communistes ne bataillent pas juste pour leur égo, mais bien parce qu'ils veulent que les idées de l'Autre Gauche triomphent !

Déposé le 12/04/2011 à 17h54  
Par Episco Citer

Plus de Gérin ! Heureusement qu'ils ne sont pas tous à son image au PC; imbus, manipulateur et autodestructeur. FRONT DE GAUCHE 2012.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.