Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Deuxième jour de procès pour l’ancien président de la CCI de Lyon

Guy Mathiolon comparait depuis mardi  devant le tribunal correctionnel de Lyon pour « prise illégale d’intérêt » et « détournement de fonds public. »

La chambre régionale des comptes avait visé il y a quelques mois le responsable de l’autorité économique pour sa gestion, et notamment pour avoir commandé des analyses à un consultant extérieur à la CCI, pour un montant de 46 600 euros.
Guy Mathiolon a été auditionné pendant près de 2 heures hier, chahuté sur plusieurs points par le président du tribunal. Mercredi, il va citer comme témoin 7 personnalités : parmi elles, l’ancien maire de Vénissieux André Gerin, ou encore Philippe Diblio, un ancien journaliste communiste.
« Il y a deux catégories de personnes qui sont citées, explique Me Alain Ribeyre, avocat de l’ex-président de la CCI. Celles qui sont à même d’apporter un éclairage sur la personnalité de Guy Mathiolon et sur la façon d’exercer ses fonctions. Il y a d’autre part des personnes qui sont dans la Chambre, qui sont à même d’expliquer comment fonctionnait la Chambre, le rôle de Guy Mathiolon au sein de cette dernière. Ces personnes sont également en mesure d’apporter des précisions sur la mission de Bathélémy. Le travail est un travail effectif, qui a été commandé, qui a été livré, et qui a été utile à Mathiolon dans son rôle de président de la CCI », défend l’avocat de Guy Mathiolon.
Le procès doit se terminer en fin de journée mais la décision du tribunal devrait être mise en délibérée.



Tags : cci | mathiolon |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.